« Sky Rojo », la série qui va nous donner les personnages féminins les plus badass de 2021


Sky Rojo, c'est la nouvelle production espagnole de Netflix, créée par les papas de La Casa de Papel. Cet argument ne suffit pas à vous donner envie ? Attendez d'en savoir plus sur les héroïnes du programme : des meufs badass qui cassent la gueule de leurs oppresseurs.

« Sky Rojo », la série qui va nous donner les personnages féminins les plus badass de 2021

En partenariat avec Netflix (notre Manifeste)

S’il y a bien une série où les meufs envoient la sauce, c’est bien La Casa de Papel. Sa galerie de personnages féminins donnerait envie de se rebeller contre le patriarcat à un tabouret en rotin.

Les héroïnes du programme phare de Netflix vous manquent ? Rassurez-vous, leurs créateurs sont sur un autre coup, et pas des moindres !

Ca s’appelle Sky Rojo, c’est porté par des meufs ultra-badass et ça sort aujourd’hui !

Sky Rojo, de quoi ça parle ?

Pas le temps de s’ennuyer devant cette nouvelle série Netflix, qui débarque dès aujourd’hui.

Dès le départ, le ton est donné, et il sera haletant.

Sky Rojo s’ouvre sur une voiture qui se gare devant un club de strip-tease. En sort Coral, une femme diplômée de biologie qui est contrainte de se prostituer.

Elle est l’employée préférée de Romeo, un mac sans foi ni loi (ni coiffeur apparemment) qui essaye de lui fourrer sa langue dans sa bouche toutes les dix minutes.

Il faut dire que Romeo est un homme dangereux et détestable, qui refuse de rendre leurs passeports aux filles qui travaillent pour lui, et les fait chanter à qui mieux mieux.

Un jour (on ne vous spoile rien, c’est le début de la série), trois des femmes qui travaillent pour cet abject individu, se retrouvent avec lui dans une baston sanglante, dont tout le monde ne sort pas indemne…

Leur seule solution pour survivre désormais ?

Fuir le club Las Novias et surtout les hommes de main de Romeo.

Le tout en talons de 10 ! Car rien n’est impossible pour Gina, Wendy et Coral.

Les personnages féminins de Sky Rojo

Mais alors justement, qui sont ces personnages au courage aussi impressionnant que celui des meufs de La Casa de Papel ?

D’abord, vous avez Coral, campée par la fantastique Verónica Sánchez. Elle est le personnage principal de l’intrigue, celle au travers des yeux desquels on découvre les premières ignominies du club Las Novias.

Elle est une ancienne biologiste, qui se sert de la prostitution comme couverture. De quel danger se cache t-elle ? Mystère et boules de gomme, pour l’instant.

Coral est réfléchie, intelligente et courageuse. Elle est aussi altruiste et ne laisse jamais ses camarades dans la merde. 

Qu’importe le prix !

Quant à Wendy (Lali Esposito), elle est aussi impressionnante que sa complice première. Téméraire, elle a pris la place de sa propre petite amie dans le club, pour la protéger. Originaire d’Argentine, elle ne s’attendait sûrement pas à faire de vieux os à Las Novias.

Pour terminer, il y a Gina (Yani Prado), dont l’histoire est elle aussi tragique. Il faut dire qu’aucune de nos héroïnes n’a le droit à la clémence du monde, et surtout pas à celle des hommes.

Gina est cubaine. Elle a été vendue par sa mère aux hommes de main de Romeo, qui l’ont emmenée en Espagne où elle a été mise sur un podium et des talons en plexi.

C’est par elle que le périple des trois femmes débutent, car c’est elle qui se rebelle en premier contre l’abominable Romeo (jamais homme n’aura plus mal mérité son prénom).

Courageuse, dure au mal et enceinte, elle en prend plein la gueule dès les premières secondes du show espagnol mais entend bien ne pas se laisser faire.

Vous l’aurez compris, ce que nos trois héroïnes ont en commun, c’est avant tout leur extraordinaire courage couplé à un comportement des plus badass. 

Si on a été happée dès les premières secondes de Sky Rojo, c’est avant tout grâce à ces femmes hors du commun, qui ont une pugnacité qu’on reconnait peu aux femmes dans les films et séries.

Quel bonheur, bordel !

Sky Rojo est d’ores et déjà disponible sur Netflix. 

À lire aussi : « Les Bronzés », but make it fashion : « House of Gucci » avec Adam Driver & Lady Gaga se dévoile

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Croquelicot

@Mowette Oui c'est vrai c'est du non stop, moi j'ai pensé à "mais en vrai jamais elles gardent leurs talons !!!" :rire:
Justement, j'étais allée voir et il y a deux créateurs, un homme et une femme, après pour ce qui est de l'écriture plus en détail, je ne suis pas assez calée pour savoir à qui revient quoi.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!