Live now
Live now
Masquer
Le ratel, terreur de la savane
Animaux

Animal aussi mignon que terrifiant, le ratel fait trembler les lions et leur arrache les couilles

On l’appelle « honey dadger » en anglais, soit blaireau à miel. Mais ce petit nom presque mignon renvoie à une adorable terreur, capable d’arracher les testicules des pires prédateurs.

Publié le 16 mai 2014.

Connaissez-vous le ratel ? Cet animal charmant, sorte de croisement entre un putois et un gobelin enragé, est le roi, que dis-je, l’empereur du règne animal. 

Si le ratel laisse les projecteurs au lion, auquel il démonte d’ailleurs sa face quand il veut, c’est uniquement parce qu’il s’en fout.

Le ratel, il les bouffe, vos prédateurs.

Le ratel, la traduction du honey badger en français

Quand il garde sa petite gueule fermée, le ratel ressemble à un gros blaireau, et ce n’est pas un hasard : il fait partie de la même famille de mammifères, les Mustélidés.

Or, parce que le ratel n’a besoin de personne, il fait aussi partie des Mellivora… Un genre qu’il est la seule espèce à peupler.

ratel-intro
Salut toi.

Pourquoi créer un genre pour une seule espèce ? Mais parce qu’on ne mélange pas un ratel avec d’autres êtres vivants, enfin. Vous êtes fous, vous.

Est-ce que vous l’avez bien regardé ?

Le ratel, ou honey badger, s’en bat les flancs

La bête n’est pas très épaisse, avec ses 10kg toute mouillée, mais elle en jette. Imaginez-vous face à face avec un gros putois dont les jolies canines arrivent à hauteur de votre genou…

Vous auriez à peine le temps de pousser un petit cri très aigu avant que ses griffes à la Wolverine ne se plantent dans votre chair délicate.

Le ratel n’a pas peur de vous. En fait, il n’en a rien à foutre. Il ne craint rien ni personne, il trottine où il veut, quand il veut, et il défonce le premier qui croise son chemin.

Il peut vivre une vingtaine d’années, voire plus tant que personne n’en fait son quatre-heures… Mais comme le prouve la vidéo qui suit, le ratel n’est pas facile à tuer.

Attention, âmes trop sensibles n’aimant pas voir un petit animal teigneux se faire tuer par un méchant léopard s’abstenir :

Death Of A Honey Badger

Le ratel attaque, brutalement

Le ratel est fourbe, brutal, et mauvais comme une teigne. Il n’hésite pas à frapper là où ça fait mal, et la peau de son cou est tellement épaisse et « flasque » que ses prédateurs ne peuvent pas le tuer en l’attrapant par la nuque.

Il n’est pas rare de le voir repousser ses agresseurs, supérieurs en taille et en nombre, comme s’ils n’étaient que des bleus de la savane.

Certes, dans la vidéo, il finit par se faire avoir par le léopard, qui finit dans un état lamentable après ce combat acharné.

Mais la bestiasse, qu’on croyait morte, REMUE ENCORE ! La force de volonté de cet animal est probablement à l’origine du mythe des zombies.

Là où vit le ratel, la chaos règne

Rassurez-vous, le ratel préfère vivre dans des coins tranquilles, comme les déserts ou les savanes.

Ils sont nombreux à gambader dans une vaste partie de l’Afrique pendant que les lions regardent ailleurs en sifflotant.

The Crazy Nastyass Honey Badger (original narration by Randall)

Honey Badger s’en fout, Honey Badger va où il veut.

Pourquoi le surnom anglais honey badger ?

Le ratel n’est pas juste le seul animal capable de faire face à l’écureuil de Londres.

Il est immunisé contre la plupart des venins mortels, a une nuque de guerrier et cinquante couches de cuir en guise de peau, qui le rendent pratiquement impossible à tuer.

Il s’appelle « honey badger » en anglais parce qu’il va se servir chez les abeilles en se foutant pas mal des dards obliques de ces dernières (qu’il doit gober au passage).

Il a également la fâcheuse tendance à foncer dents les premières vers les parties génitales de ses ennemis. Oui, sa technique fatale de combat consiste à arracher les testicules de ses adversaires.

Le ratel, le pire animal de compagnie

MAIS c’est également un mammifère d’une intelligence diabolique, qui va rapidement vous faire comprendre que vous n’avez nulle part où aller, nulle part où vous cacher.

Stoffel, le ratel récidiviste

Je vous présente Houdini Badger, le roi de l’évasion :

Stoffel, the honey badger that can escape from anywhere! - BBC

Cette vidéo édifiante nous fait découvrir Stoffel, a.k.a. Houdini Badger, un ratel estimant être injustement emprisonné au Kruger National Park en Afrique du Sud, qui ne reculera devant rien pour s’échapper.

Ni les barreaux, ni les clés, ni les murs n’auront jamais raison de lui, car ce qui est terrifiant avec Stoffel, c’est qu’il est très, très ingénieux.

On le voit ainsi, avec l’aide de sa nouvelle compagne, élaborer et mettre en application des plans d’évasion dignes de Prison Break.

Stoffel, l’exemple du ratel vénère

Admirez la cohésion et le travail d’équipe, lorsque Stoffel grimpe sur la porte pour pousser le loquet, pendant que la femelle attend en bas pour l’ouvrir. Tremblez devant la montagne de pierres accumulées par Stoffel devant le mur pour passer par-dessus.

Vous pensiez qu’il ne savait que grogner et se la péter avec ses griffes ?

Non, il creuse aussi des tunnels, qui le mèneront un jour jusqu’à votre petit corps frêle et démuni.

Ah oui, et le ratel peut courir en arrière, aussi. Ça me paraissait important de le préciser.

Le ratel, l’animal le plus METAL de la savane

Vous avez pu le constater en visionnant les vidéos qui ponctuent cet article : le ratel est compliqué, sauf avec la bouffe.

Tout lui va, le poulet comme les gros lézards, les vers de terre, le crocodile, le lièvre, le scorpion (le venin relève le goût), ou même le porc-épic.

Ratel VS serpent, devinez qui gagne

Il semblerait qu’il affectionne tout particulièrement le serpent, au point d’aller les chercher tout en haut des arbres, où les pauvres reptiles pensaient pouvoir faire leur sieste au soleil.

Et le cobra, c’est encore meilleur. La chasse est un peu plus compliquée, parce que c’est un cobra quand même…

Mais le ratel ne se laisse pas abattre, ne serait-ce que parce que ce met de choix peut lui tenir plusieurs jours. Alerte bon plan.

honey badger vs cobra

Âmes sensibles, sachez que le cobra se fait manger goulûment dans cette vidéo.

Bien sûr, le ratel peut se faire mordre, et il n’est pas indifférent au venin ! Vous voyez le moment dans la vidéo où il pique un roupillon après avoir fait sa fête au cobra ?

Eh bien il ne dort pas : il fait un petit coma à base de poison. Puis, quelques heures plus tard, ça va mieux et il passe à table. Voilà.

Le ratel, un animal qui survit bien

Avec tout ça, vous vous en doutez, l’espèce se porte bien. Pas de danger d’extinction en vue, car même l’homme ne parvient pas à menacer le ratel.

Il aurait bien un peu de mal avec les apiculteurs, mais ce serait réciproque, tant ces derniers s’arrachent les cheveux à essayer de mettre leurs ruches à l’abri de l’animal.

Si cette présentation vous a séduites, sachez qu’à condition de le recueillir dès sa naissance, de porter une combinaison de cosmonaute, d’avoir le goût du risque, de savoir cuisiner le cobra, d’adorer les morsures et de détester les enfants et votre concierge… Vous pouvez adopter un ratel de compagnie.

Ou le ratel peut vous adopter. Question de point de vue.

À lire aussi : J’avais la phobie des chauves-souris, puis j’ai découvert le renard volant des Philippines

Crédit photo de Une : iStock-478516006

Les Commentaires
20

Avatar de MinetteA
23 octobre 2021 à 12h35
MinetteA
J'ai passé ma lecture en fou-rire ! Le lien vers l'article sur les fuckboys, en cliquant sur "gros blaireau", m'a tuée dès le départ.
0
Voir les 20 commentaires

Plus de contenus Animaux

Animaux
chat-qui-dort

Légende ou danger : être enceinte et avoir un chat, c’est dangereux ou pas ?

Manon Portanier

09 août 2022

33
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Animaux
chat-mamour-sortir-vétérinaire

Les règles d’or pour balader votre chat partout avec vous en toute sécurité

Marie Chéreau

08 août 2022

5
Animaux
beluga-seine

Après une orque, c’est un béluga qui est perdu dans la Seine

Manon Portanier

04 août 2022

1
Animaux
Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction

Le zoo de Londres troque un crocodile par un sac pour alerter sur les animaux en voie d’extinction

Anthony Vincent

02 août 2022

Animaux
orque-seine

Orque dans la Seine : Sea Shepherd offre une récompense pour retrouver qui lui a tiré dessus

Manon Portanier

21 juil 2022

1
Animaux
[Site web] Visuel horizontal Édito

Ces (rares) moments où j’ai regretté d’avoir pris un chien

Mathis Grosos

21 juil 2022

2
Animaux
canicule-chien-chat

Comment aider ton chat ou ton chien à supporter la canicule

Lise Famelart

14 juil 2022

32
Daronne
chien-maladie-de-crohn

Et si adopter un chien empêchait vos enfant de développer une maladie ?

Manon Portanier

07 juil 2022

2
Actualité mode
Gucci pour animaux de compagnie, aussi kiki que hors de prix

Gucci pour animaux de compagnie, c’est aussi kiki qu’hors de prix

Anthony Vincent

04 juil 2022

3
Télé
[Site web] Visuel horizontal (1)

Enfin ! Les tigres disparaissent de Fort Boyard, avec un peu d’avance

Eva Levy

24 fév 2022

2

La vie s'écrit au féminin