Live now
Live now
Masquer
La pilule abortive interdite dans le Wyoming // Source : Unsplash
Société

En Pologne, un test permettrait maintenant de détecter si une femme a pris une pilule abortive (et c’est terrifiant)

Nouveau coup de massue pour les droits des femmes polonaises à disposer de leurs corps. Le pays, qui mène l’une des politiques les plus répressives en matière d’avortement, poursuit sa croisade conservatrice, avec l’utilisation, par les autorités, de tests qui détectent la prise de mifépristone et de misoprostol, alerte le New York Times.

C’est le genre d’avancées scientifiques dont on se passerait bien, surtout quand on voit l’utilisation qui en est faite : dans un article glaçant, nos confrères du New York Times affirment que des scientifiques polonais auraient mis au point un test pour détecter si les patientes ont recouru à un avortement médicamenteux. Tests qui seraient déjà utilisés par les autorités polonaises, selon le quotidien états-unien.

Le pays a l’une des régulations les plus répressives de l’Union européenne en matière d’IVG. Depuis janvier 2021, date de l’entrée en vigueur des dernières restrictions, au moins trois femmes sont décédées, faute d’avoir eu accès à un avortement sécurisé.

Les tests détectent la présence de mifépristone et de misprostol

Ces tests permettent d’identifier le mifépristone et le misoprostol, les deux molécules généralement utilisées dans le cadre d’un avortement médicamenteux. Les essais cliniques pour ce test faisaient partie d’un projet de recherche financé par le gouvernement polonais, dans le cadre duquel les chercheurs ont été capables de trouver des traces de la présence de misoprostol dans le placenta et de mifépristone dans l’échantillon de sang d’une femme.

Un porte-parole du bureau du procureur de Wroclaw a confirmé au New York Times que les autorités polonaises avaient déjà utilisé les tests pour enquêter sur l’issue de grossesses. Cet outil s’inscrit dans le sillon du registre numérique de grossesses, mis en place en 2022 pour recenser les grossesses des citoyennes polonaises et surveiller leur déroulement.

Ces nouveaux tests constituent une technologie dangereuse qui pourrait bien être exportée à d’autres pays, comme les États-Unis, s’inquiètent nos consœurs du média en ligne Jezebel. Ces derniers mois, la pilule abortive était justement au cœur d’une guerre politique et sanitaire opposant les conservateurs, qui souhaitent l’interdire, aux démocrates, cherchant à garantir son accès dans un contexte post-Roe v. Wade particulièrement fragile pour les droits des femmes.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

8
Avatar de Manuella.
10 mars 2024 à 19h03
Manuella.
Si les labos faisaient une pillule pour détecter la bêtise misogyne des hommes ils feraient fortune ^^.
@ShardsofaFox
La misogynie et le contrôle du corps des femmes ne sont pas réservés aux hommes blancs cis, malheureusement c'est universellement répandu sur toute la planète.
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Société

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

6
Source : Creative Commons
Société

Lily Allen révèle que son mari, David Harbour, contrôle son téléphone (et vice versa)

Source : sniffy
Société

Sniffy, c’est quoi cette poudre blanche qui ressemble fortement à la cocaïne ?

Mère bienveillante qui aide son enfant à se passer de couche
Société

Fête des Mères : la notification maladroite de Deliveroo ne passe pas, l’entreprise s’excuse

4
Source : Canva
Société

Pourquoi la putophobie en dit long sur la manière dont on considère la sexualité féminine

2
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : © EC
Société

Après avoir défendu un père accusé d’inceste, Bruno Questel contraint de quitter la CIIVISE

2
Source : Canva
Société

Avez-vous déjà rencontré un narcissique conversationnel ? Les 11 signes qui ne trompent pas

hacker-deepfake-clavier-ordinateur
Société

Tuerie de masse déjouée à Bordeaux : c’est quoi un Incel ?

17
TikTok-smartphone-jeunes-sante-mentale
Société

Un inconnu vous vire de l’argent sur Paypal ? Attention, c’est une arnaque

2

La société s'écrit au féminin