Live now
Live now
Masquer
obesity
Daronne

Faut-il perdre du poids, quand on est obèse, pour avoir plus de chances de tomber enceinte ? Non, selon cette étude

En fait, perdre du poids n’améliore pas forcément la fertilité, selon cette étude. Gare aux idées reçues et fausses croyances.

L’on conseille souvent aux femmes en surpoids de perdre du poids pour augmenter leurs chances d’être enceinte. Parfois, on recommande aussi aux plus minces d’en prendre… Mais finalement, y’a-t-il un poids idéal à atteindre pour avoir le maximum de chances d’avoir une grossesse ? Et le poids est-il toujours en cause en cas d’infertilité ?

Une nouvelle étude, publiée dans la revue PLOS Medicine, nous indique que non, perdre du poids n’augmenterait pas forcément les chances de tomber enceinte !

Une recherche menée sur deux groupes de femmes : avec un régime ou juste une activité physique

379 femmes américaines, volontaires pour l’étude, obèses et rencontrant une infertilité inexpliquée, ont été séparées en deux groupes.

grossophobie
(© Unpslash/AllGo)

Le premier groupe de 188 femmes a suivi un régime draconien pour perdre du poids, tandis que les membres de l’autre groupe, composé de 191 femmes, n’ont pas changé leur alimentation mais ont pratiqué une activité physique.

Perdre du poids ne change rien

Les femmes du premier groupe ont perdu du poids — en moyenne 7% de leur poids d’origine— contrairement à celles du second.

Au total, 23 des 188 femmes qui ont suivi le programme intensif de perte de poids de 16 semaines ont fini par tomber enceinte et accoucher. Dans le second groupe, sur 191 femmes qui ont suivi uniquement le programme d’exercice physique, mais qui n’ont pas perdu de poids, 29 ont accouché. Donc, c’est kif-kif bourricot.

Les personnes qui ont perdu du poids n’ont donc pas augmenté leurs chances d’être enceintes.

Faire du sport peut être intéressant dans l’objectif de tomber enceinte chez les femmes obèses et ayant des problèmes de fertilité inexpliqués. En revanche, le fait de perdre du poids ne semble pas être un facteur déterminant.

Halte donc aux injonctions inutiles et à la grossophobie. Bien sûr, avoir une bonne hygiène de vie est bon pour la santé, mais pas besoin de se mettre la rate au court-bouillon pour essayer d’être enceinte !

À lire aussi : Voici pourquoi le nombre de grossesses après 40 ans augmente depuis 1979

Image en une : © AllGo/Unsplash


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Samsayonara
28 septembre 2022 à 10h09
Samsayonara
Perso, j'étais cataloguée obèse vu mon IMC et je suis tombée enceinte le cycle suivant le moment où on s'est dit : bon, on va bosser sans filet et advienne que pourra . 15 jours plus tard monsieur avait mis droit au but. En parallèle, ma pote qui a un IMC de 20 a mis des années à tomber enceinte , dont une fausse couche et deux parcours PMA. Donc bon. Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu dans la fertilité que le réduire au poids est une connerie sans nom. Et cette copine à IMC normal a fait du diabète gestationnel gratiné au point d'être piquée à l'insuline, moi non. Donc les généralisations ...
2
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : nata_vkusidey de Getty Images
Food

La recette (ultra simple) des biscuits croustillants aux flocons d’avoine

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Madmoizelle
Société

Congélation d’ovocytes : « On m’avait dit que ce serait un parcours du combattant, mais c’est bien pire »

5
Source : FatCamera de Getty Images Signature
Parentalité

Droit de visite des pères : voici le seul avis qui compte, celui des concernées

7
Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Source : Elnur
Daronne

Je me suis mariée en prison (et on a eu un bébé parloir)

17
Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
Source : thisnight de Getty Images Signature
Daronne

En 2024, le corps d’une femme enceinte est jugé indécent, comme le montre cette pub censurée de Time Square

3
apero-des-daronnes
Daronne

PMA, filiation et familles homoparentales : on en parle avec Fanchon Mayaudon-Courtel

Source : Pixelshot
Parentalité

Les 5 objets pratiques pour partir en vacances avec un bébé

11

Pour les meufs qui gèrent