Live now
Live now
Masquer
femme-allaite-exterieur
Daronne

Elle allaite à la bibliothèque, on lui demande de faire ça ailleurs

Bienvenue en 2022, où les mères doivent encore et toujours se cacher pour nourrir leur bébé. Cette fois-ci, c’est une niçoise qui a été priée de s’isoler pour ne pas « choquer » les enfants présents.

Une femme qui allaitait dans l’espace public a été priée de s’isoler. Non, il ne s’agit pas de la rediffusion d’un article paru le mois dernier, ou de celui d’avant, mais bien d’un nouvel incident survenu la semaine dernière. Le contexte change un peu, la scène a cette fois lieu dans une bibliothèque, mais rassurez-vous, la mère concernée a entendu exactement la même chose que ses comparses avant elle : sa mamelle risquait de choquer les plus jeunes.

Priée de se cacher pour allaiter à la bibliothèque

Diane Pico, mère d’une enfant de 5 ans et d’un bébé de 10 mois, a raconté sa mésaventure dans une vidéo Facebook :

Comme elle le raconte, alors qu’elle était à la bibliothèque avec ses petites, le bébé s’est mis à pleurer. Elle a donc décidé de l’allaiter. 

Cette scène vous semble totalement dénuée d’intérêt ? C’est parce qu’elle l’est. Et qu’elle aurait dû le rester. C’était sans compter l’intervention de la bibliothécaire de l’établissement qui lui a demandé de s’isoler, sous prétexte que ce sein exposé pouvait choquer le jeune public.

Si l’incident vous parait familier, c’est normal. Le Musée du Louvre et Disneyland Paris se sont récemment illustrés dans des faits similaires en demandant à des visiteuses allaitantes de s’isoler. Ces deux cas ont été particulièrement médiatisés et suivis d’excuses et de rappels à l’ordre de la part des établissements concernés. 

Pourtant, les femmes allaitantes font toujours l’objet de réflexions déplacées, comme le déplore la campagne de sensibilisation lancée par Tajine Banane lancée à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel.

Vous êtes au courant qu’un bébé doit manger pour survivre ?

Semaine mondiale de l’allaitement, campagnes de sensibilisation, initiatives à l’étranger, #allaiterpartouttoutletemps, les voix se lèvent pour démocratiser l’allaitement dans les lieux publics. Ces actions ont le mérite de permettre aux allaitantes de réaliser que le problème ne vient pas d’elles, mais d’une société qui sexualise leur poitrine. De là à convaincre également ladite société qu’elle n’a plus son mot à dire sur la question, le chemin est encore long.

Rappelons tout de même que la science est unanime sur le sujet : pour survivre, un bébé doit être nourri. Malheureusement pour ses parents, et souvent sa mère, il n’existe actuellement pas de mode d’alimentation considéré comme convenable. Rappelons que les mères qui choisissent le biberon sont, elles, taxées d’égoïstes. Et que celles qui allaitent sont des exhibitionnistes qui méritent des gifles.

En attendant, on ne se laisse pas marcher sur les nichons ni sur les tétines et on donne le bon exemple en laissant les copines faire comme elles veulent et où elles le veulent.

À lire aussi : Je réponds quoi quand on me demande de me couvrir pour allaiter mon bébé ?

Crédit photo image de une : Joaquín Corbalán

Les Commentaires
33

Avatar de Jonkille
24 novembre 2022 à 14h50
Jonkille
Personnellement je trouve que ce genre de débat n’a pas lieu d’être ; et je sais de mon expérience personnelle et de celui de mon entourage que ce genre d’histoire empêche les femmes de sortir et donne aux jeunes et moins jeunes mères une appréhension quant au faite qu’elle était en public. Appréhension accentuer quand les bébés ont dépassé six mois et que l’allaitement est jugé trop long et moins utile par la société.
Je me permets également de préciser que des études de leeche ligue disent que les conditions pour que les femmes puissent allaiter plus massivement est la participation à un groupe de soutien dès la sortie de la maternité, Mais également le faite de voir des femmes allaiter dans l’espace public. L’allaitement dans l’espace public et non dans un petit coin et non seulement une nécessité pour rétablir la normalité de l’allaitement dans la société mais également un droit. Il est nécessaire pour que les femmes qui le souhaitent n’arrête pas leur allaitement prématurément. Et puisqu’on a tendance à faire semblant de ne pas comprendre mes propos, Je ne suis pas entrain de dire que toutes les femmes devraient à allaiter ; Bien évidemment celle qui ne le souhaite pas ou ne peuvent pas bien entendu libres de leur choix. Mais les femmes qui ont choisi l’allaitement doivent pouvoir le faire n’importe où.
Cependant si ça peut rassurer de futures mamans, malgré mes appréhension du début, (Bien encouragé par les débats sur ce forum pourtant censé être féministe) je n’ai personnellement jamais eu de remarques désagréables, La plupart des gens sont plutôt bienveillant ils font un petit sourire quand il croise mon regard.J’espère donc que les tordus qui pensent que c’est une bonne idée d’aller déranger une femme qui allaite ou qui change son enfant en public en faisant une remarque désobligeante sont plutôt minoritaire.
5
Voir les 33 commentaires

Plus de contenus Daronne

femme-sans-abris
Daronne

Une tribune dénonce le « racisme d’État » à l’égard des femmes étrangères et de leurs enfants

Camille Lamblaut

28 nov 2022

6
Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
jouets-noel
Daronne

Voici les 4 jouets les plus pourris de l’univers, à n’acheter sous aucun prétexte !

cuboAI
Daronne

Une super promo pour le babyphone Cubo AI pendant le Black Friday !

Manon Portanier

26 nov 2022

1
bebe-vaccin
Santé

40 millions d’enfants dans le monde sont privés de vaccins contre la rougeole

Photo_AperoDaronnes
À propos de Madmoizelle

Madmoizelle lance son émission parentalité sur Twitch !

Manon Portanier

24 nov 2022

pere-noel-visio-enfant-sourd
Daronne

Les enfants sourds vont aussi pouvoir papoter avec le Père Noël

Manon Portanier

24 nov 2022

accouchement-physiologique
Daronne

Et si on parlait de l’accouchement physiologique en France plutôt que de laisser les pseudo-experts s’en charger ?

[Site-web]-Visuel-vertical-Édito
Daronne

Nos coups de cœur des albums jeunesse du mois de novembre

Manon Portanier

23 nov 2022

1
baby-phone
Chère Daronne

Au secours ! Mes parents m’ont entendu niquer dans le baby-phone

Chère Daronne

23 nov 2022

4
[Site web] Visuel horizontal Édito
Parentalité

On met quoi d’utile dans un sac à langer ?

Manon Portanier

22 nov 2022

9

Pour les meufs qui gèrent