Live now
Live now
Masquer
Source : Canva Pro
Conseils parentalité

Comment bien conserver le lait maternel ?

L’allaitement, c’est bien beau, mais on a aussi vite fait de se poser des milliards de questions sur les meilleures pratiques à adopter. En matière de conservation du lait maternel, les recommandations officielles ne sont pas toutes fraîches (le comble franchement) : elles datent de 2005 ! On fait le point sur tout ce qu’on sait aujourd’hui avec une experte du sujet, qui nous explique comment bien conserver le lait maternel.

C’est une question essentielle pour les mères qui allaitent : une fois le lait tiré, comment faire pour le conserver de façon hygiénique, tout en conservant son goût et ses bienfaits pour le bébé ? Claude Didierjean-Jouveau est l’auteure de plusieurs ouvrages sur l’allaitement et membre du Comité scientifique de la CoFAM (Coordination Française pour l’Allaitement Maternel), elle nous explique tout ce qu’il faut savoir sur la conservation du lait maternel en bonne et due forme.  

À lire aussi : Dans les Outre-mer, un appel aux dons de lait maternel pour les bébés prématurés

Pourquoi peut-on avoir besoin de conserver le lait maternel ?

La conservation du lait maternel permet au bébé d’en bénéficier même en l’absence de sa maman. Il existe tout un tas de raisons pour lesquelles on peut vouloir conserver le lait maternel. De la plus courante (la reprise du travail) à la plus embêtante (hospitalisation, bébé prématuré qui ne peut pas encore téter au sein…), tirer son lait permet de pouvoir se séparer de son enfant temporairement, sans pour autant le priver du lait maternel. 

“Les séparations ponctuelles restent la raison principale pour laquelle les femmes vont tirer et conserver leur lait, explique Claude Didierjean-Jouveau. Sans même parler du travail, ça peut être juste pour aller chez le coiffeur ! Et comme ça, le bébé peut boire pendant qu’il est gardé.”

À lire aussi : Il faut qu’on parle du fait de boire (ou goûter) le lait maternel quand on est adulte

Conservation du lait maternel : les règles d’or

Il faut avant tout adopter une bonne hygiène lorsque l’on tire son lait et qu’on le manipule (mains propres, tire-lait nettoyé à l’eau chaude savonneuse). Une fois que l’on sait ça, il reste à découvrir où, combien de temps et dans quel récipient conserver le lait maternel. 

Où conserver le lait ?

Il existe trois options : à température ambiante, au frigo ou au congélateur. Attention, quand on dit à température ambiante, c’est en dessous de 25 degrés. On précise, car il paraît qu’on n’en a pas fini avec les canicules (coucou le réchauffement climatique). Pour les mères globe-trotteuses, il est aussi possible de transporter le lait maternel en sac isotherme réfrigéré. 

Dans quel contenant conserver le lait maternel ?

En plastique ou verre, quel matériau privilégier ? “À vrai dire, peu importe, les deux ont chacun des avantages et des inconvénients, choisissez ce que vous préférez. Pour la congélation, certaines mamans utilisent des sacs de congélation ordinaires, ça marche très bien.

Pour l’experte, les accessoires de puériculture dédiés n’apportent rien de plus qu’un récipient classique issu de votre cuisine. Choisissez un récipient qui se ferme avec un couvercle, et de préférence peu volumineux pour éviter de tirer du lait inutilement si le bébé ne boit pas tout et qu’il faut jeter le surplus. “On peut par exemple congeler le lait maternel dans des bacs à glaçons pour doser plus facilement.

À lire aussi : Connaissez-vous le don de lait maternel ? Je l’ai fait, voici comment ça se passe (et à qui ça sert)

Quel est le temps de conservation du lait maternel ?

C’est là que ça se complique (enfin vite fait). Les recommandations officielles préconisent les temps suivants : 4h à température ambiante, 48h au frigo, 4 mois au congélo. Sauf que ça date de 2005, et que depuis, de nombreuses études scientifiques ont montré que le lait maternel en vrai, c’est ultra-costaud (il est blindé d’agents anti-infectieux) et qu’il est donc beaucoup plus résistant que ce qu’on croyait. “Les recommandations doivent être mises à jour d’ici peu, en attendant les dernières connaissances en la matière montrent qu’il est possible de conserver le lait maternel jusqu’à 8h à température ambiante, 8 jours au frigo et 12 mois au congélo.” Évidemment, ces durées ne se superposent pas, et c’est toujours mieux de ne pas attendre le dernier moment. 

Comment décongeler le lait maternel ?

On peut décongeler le lait maternel au frigo ou à température ambiante. On le passe ensuite sous un robinet d’eau chaude ou au bain-marie pour le réchauffer, même si certains bébés acceptent très bien le lait à température ambiante. Enfin, comme pour la nourriture, on ne recongèle pas du lait maternel décongelé.  

À lire aussi : Selon une étude, allaiter son bébé couterait 10 000 euros par an

Les petites galères que l’on peut rencontrer avec la conservation du lait maternel

Certains bébés refusent de boire le lait maternel conservé, parce qu’il aurait mauvais goût (on vous voit les bébés relous là). “On n’en connaît pas la cause. D’un point de vue nutritionnel, le lait est bon, mais certains bébés ne vont pas en vouloir. L’hypothèse la plus répandue est que les lipases (enzymes digestives) fermentent pendant la conservation du lait.” Afin d’atténuer le “mauvais goût” et d’aider les bébés récalcitrants à boire, certains spécialistes recommandent de faire chauffer le lait à 60 degrés avant de le mettre au réfrigérateur ou au congélateur. On peut aussi préparer des flans à base de lait maternel, certains bébés l’acceptent mieux sous cette forme. 

Claude Didierjean-Jouveau conseille enfin d’éviter de faire trop de “stock” de lait maternel au congélateur, sous peine de voir ses efforts réduits à néant si le bébé refuse de le boire, ou plus cocasse… En cas de panne d’électricité. “Je connais plusieurs femmes à qui c’est arrivé. Elles étaient catastrophées, alors plutôt que de jeter leur stock de lait, je leur ai proposé une alternative : le mettre dans le bain !Façon Cléopâtre !


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

1
Avatar de Iridis
7 mars 2024 à 17h03
Iridis
Petite précision : on ne met JAMAIS du lait chaud sur du lait froid.
Donc si on tire du lait et qu'on en a du même jour au frigo, on le met à refroidir au frigo avant de les rassembler à même température.
Sinon on fait du fromage.
Pour ma part, j'utilisais des bocaux en verre propre + marquage à la craie liquide (sur bocal sec), ça fonctionnait pas mal.
J'en profite pour le mettre là aussi : on peut faire des dons de lait maternel (par contre il y a tout un protocole sanitaire en +). Cela sert aux nourrissons prématurés que leur mère ne peut pas allaiter.
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Conseils parentalité

Source : laflor de Getty Images Signature
Conseils parentalité

Comment parler de la mort avec ses enfants ? Voici quelques pistes

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Gemütlichkeit
Conseils parentalité

Ces 8 tâches ménagères que les enfants peuvent faire à la maison (faut rentabiliser !)

4
Source : Africa Images
Conseils parentalité

Sacs à langer : les meilleurs de 2024

Source : nomadsoulphotos
Conseils parentalité

5 objets de puériculture complètement inutiles (mais qu’on voit pourtant partout)

4
Source : pixelshot
Conseils parentalité

Voici La recette qui va faire aimer les choux de Bruxelles aux enfants (et aussi aux adultes)

2
Source : pixelshot
Conseils parentalité

Cette astuce géniale pourrait aider vos enfants à ne plus être en retard le matin

Source : Kichigin
Conseils parentalité

Découvrez cette astuce (géniale) pour que les mômes jouent au parc, même si tout est mouillé

8
Source : Lisa5201 de Getty Images
Conseils parentalité

Une étude confirme que les écrans affectent le langage des enfants (mais donne des solutions)

Source : Getty Images
Conseils parentalité

Cette simple phrase pourrait aider à calmer les colères des enfants (et des parents)

5
Source : Pixabay
Conseils parentalité

Comment (vraiment) réduire le temps d’écrans de vos enfants (sans vous épuiser)

1

Pour les meufs qui gèrent