Les conséquences dramatiques de la culture du soja

La youtubeuse La Carologie est partie en Amazonie afin d'en savoir plus sur la déforestation causée par la multiplication des champs de soja. Caroline t'encourage à t'informer sur ce sujet important.

Les conséquences dramatiques de la culture du soja

La Carologie est le nom de la chaîne de Carolina, une youtubeuse suisse qui a déjà fait parler d’elle sur madmoiZelle, notamment avec cette vidéo-témoignage où elle explique avoir arrêté de porter des soutiens-gorge.

Carolina aborde une variété de sujets, dont régulièrement le tabou des poils, et de plein d’autres choses intéressantes qui peuvent être sources de pression ou de complexes chez les jeunes femmes !

Bref, des problématiques qui touchent  particulièrement madmoiZelle et ses lectrices, c’est d’ailleurs pourquoi tu peux en savoir plus sur elle dans cet article-portrait lui étant entièrement dédié.

La déforestation au Brésil

Dernièrement, Carolina est partie au Brésil afin de rencontrer un peuple indigène et d’en apprendre davantage sur la déforestation.

Elle a fait de son expérience un reportage d’une quinzaine de minutes que je t’encourage vivement à regarder si tu désires comprendre ce qui est réellement en jeu.

Car la déforestation n’affecte pas que les forêts et l’environnement. Elle entraine aussi des conséquences plus larges, pouvant toucher directement les populations amazoniennes.

Carolina, témoin de la déforestation en Amazonie

Les images prises par Carolina montrent des champs de soja qui s’étalent à perte de vue. Elle explique que si cela continue à ce rythme, ces champs occuperont bientôt toute l’Amazonie.

Elle ajoute que ce phénomène ne va pas s’arranger avec le nouveau président, Bolsonaro, qui n’est pas prêt d’arrêter d’étendre ces cultures sur le territoire…

En effet, la protection de l’environnement et des droits des autochtones ne font clairement pas partie de son programme.

Ce dernier a déjà donné aux industriels qui exploitent le soja d’immenses territoires dans le but d’en produire encore plus.

À quoi servent les cultures de soja en Amazonie ?

Carolina rappelle que le soja est une légumineuse très riche en huile et protéines, dont on peut tirer pleins d’aliments variés et intéressants.

Mais les 2/3 de la production mondiale de soja servent à nourrir les animaux d’élevage, et non à fabriquer des produits pour l’alimentation humaine. Et c’est celui-ci qui est cultivé en Amazonie.

Carolina explique dans son reportage que ce soja est génétiquement modifié pour résister aux pesticides.

Les cultures peuvent donc être abondamment traitées avec lesdits pesticides, lesquels finissent par écoulement dans les rivières censées abreuver les peuples indigènes et irriguer leurs cultures.

Non seulement ces eaux deviennent souillées en pesticides, mais en plus les retenues bâties sur les rivières pour irriguer les champs de soja provoquent une baisse du niveau de l’eau du côté des territoires indigènes.

Si cette production de soja bat son plein, c’est parce que la demande de produits carnés reste actuellement en augmentation.

Si tu as l’impression que les végétariens et les véganes sont partout, sache que c’est loin d’être représentatif de la réalité.

En 2018, la consommation de viande a encore augmenté en France, de 1,3% pour les bovins, 1,1% pour le porc, et de 6,7% pour la volaille, d’après Libération

En Amazonie, exemple d’une tribu mise sous pression

L’un des indigènes interrogés par Carolina explique que les quantités astronomiques de soja cultivées pour nourrir le bétail sont donc nocives pour la santé puisqu’elles polluent.

Mais ces cultures de soja menacent aussi les civilisations amazoniennes, car les champs s’approchent de plus en plus dangereusement de leurs territoires qui se retrouvent encerclés.

Le chef de la tribu qui accueille Carolina explique que depuis l’élection de Bolsonaro, il y a une atmosphère de pression constante de la part du gouvernement qui veut faire disparaitre les terres des indigènes au profit des cultures de soja.

Seulement, ces derniers n’ont nulle part où aller.

En plus de perdre progressivement leur territoire, les indigènes sont aussi affectés par le fait de raser massivement tous ces arbres, qui selon leurs croyances ont une âme.

Cette tribu n’utilise d’ailleurs qu’un seul type d’arbre pour construire leurs maisons, et met un point d’honneur à exploiter le moins possible de ressources venues de la nature.

Les industriels qui exploitent le soja vont donc aussi les priver de la nature à laquelle ils tiennent et qu’ils respectent énormément.

La déforestation et le réchauffement climatique

Derrière la déforestation, il y a aussi une urgence climatique.

Quand l’Amazonie sera complètement rasée, il n’y aura plus de pluie à cet endroit. La forêt se transformera alors en désert.

Une expérience de la Nasa relayée par Sciences et Avenir avait démontré qu’une sécheresse durable serait la conséquence de la disparition massive de la forêt amazonienne. Et à ce jour, 20% de l’Amazonie a déjà disparu.

Je t’invite vraiment à regarder la vidéo de Carolina afin de plonger au cœur de la situation. Elle te donnera plus de précisons sur la lutte des indigènes et l’impact de la déforestation sur eux et sur la planète.

Des conséquences humaines à la déforestation

La Carologie finit sur ces mots percutants :

« On parle toujours de déforestation, d’environnement, de préservation de la nature…

Mais on a tendance à oublier que derrière tout ça, il y a vraiment des personnes qui militent depuis des décennies au quotidien pour que ces lieux restent intact. »

Cette vidéo m’a touchée, même si je suis déjà végétarienne et que je fais attention à ce que je consomme.

J’ai arrêté de manger de la viande il y a plusieurs années car je voulais aider la cause animale et agir contre le réchauffement climatique.

Mais cette vidéo m’a rappelé que l’élevage du bétail n’est pas uniquement nocif pour les animaux et plus largement l’environnement. Des vies humaines sont directement en jeu !

Comment agir à ton échelle ?

L’intérêt de ce genre de reportage n’est pas d’être alarmiste, mais d’inciter à agir. Car rien n’est encore perdu !

Si tu as envie de boycotter les cultures de soja amazoniennes et l’élevage intensif, sache qu’il existe plein de solutions alternatives aux produits d’origine animale.

Si tu manges des produits à base de soja, tu peux tout à fait acheter français ou du moins européen, en vérifiant bien la provenance sur la boîts.

La marque Sojade fait de très bons produits cultivés en France et garantis sans OGM.

Il est facile de trouver d’autres marques proposant du soja issu de l’agriculture européenne en magasin bio, comme le rappelle d’ailleurs Le Monde.

Je t’invite aussi à lire l’article d’Esther sur les normes environnementales qui sont décidées au niveau de l’Union Européennes — et les élections au Parlement Européen approchent à grands pas !

Tu peux t’y référer afin de choisir la liste qui correspond le mieux à tes valeurs écologiques et aidera à faire évoluer les choses ! Pour plus d’informations sur le sujet, tu peux te renseigner par ici.

Je sais que c’est assez désespérant de voir que certaines personnes ont tellement de pouvoir qu’elles peuvent avoir un si fort impact sur l’écosystème. Tu peux facilement avoir l’impression de ne rien pouvoir faire contre ça.

Mais tu peux toujours agir à ton niveau. Ce n’est pas parce que ton action individuelle peut paraître minime qu’elle l’est.

C’est au contraire en faisant le premier geste que tu peux en encourager d’autres à te suivre. Tout le monde a le pouvoir de changer les choses à son échelle, mais pour ça il faut commencer quelque part.

Et plus on sera nombreux, plus nos actions finiront par peser.

C’est à l’effet boule de neige qu’il faut penser. S’il n’y a plus de bétail à nourrir, la culture intensive des champs de soja deviendra inutile !

Dans le doute, autant essayer au cas où, non ? Sur un malentendu, peut-être qu’on sauvera la terre. Et les indigènes.

Ne laissons pas la planète nous échapper.

(Oui, cette dernière phrase sert juste à caler ce gif.)

Si tu as vu la vidéo, dis-moi ce que tu en a pensé dans les commentaires et comment elle t’a peut-être amenée à réfléchir.

Es-ce que plus tu en sais sur l’état de la planète, plus tu es déprimée ? Ou bien au contraire, est-ce que plus tu es informée, et plus tout cela te donne envie d’agir ?

À lire aussi : Sauvons Notre-Dame ET sauvons la planète, supplie Greta Thunberg

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

UndoMiel333

Ah je suis allée à la source elle-même pas à l'article désolée.
Voilà c'est ce que je voulais dire, que c'est pas forcément pour la demande en huile qu'autant de tourteaux sont créés.
Comme tu dis comme les deux sont liés difficile de savoir qui de l'oeuf ou de la poule.
En tout cas ce qui est sûr c'est que la demande liée à l'alimentation animale est élevée et croissante..
J'ai bien compris tes propos merci :) bonne soirée
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!