Sauvons Notre-Dame ET sauvons la planète, supplie Greta Thunberg

L'engouement pour sauver Notre-Dame fait chaud au cœur, mais selon Greta Thunberg, la planète mérite la même mobilisation !

Sauvons Notre-Dame ET sauvons la planète, supplie Greta Thunberg

L’incendie de Notre-Dame n’a pas ému que les Français et Françaises.

Dans un discours puissant, Greta Thunberg a appelé les députés européens à consacrer autant d’énergie et de moyens à sauver notre maison la planète qu’à remettre sur pieds la cathédrale de Paris.

Des moyens sans précédent déployés pour sauver Notre-Dame

Alors que les pompiers étaient encore en lutte contre les flammes qui ravagaient les toitures de Notre-Dame, de nombreux acteurs ont communiqué sur leur volonté d’investir dans son sauvetage.

Plus de 800 millions d’euros ont ainsi été promis par des grandes fortunes françaises tandis que la Région Ile-de-France s’est engagée à débloquer 10 millions d’euros d’un fonds d’urgence.

Cette mobilisation financière sans précédent n’a pas manqué d’indigner certains internautes, qui ont pointé l’urgence d’investir également dans des politiques sociales.

Mais ces annonces ont aussi attiré l’attention de Greta Thunberg, la leadeuse du mouvement mondial de grève pour le climat, âgée de 16 ans.

À lire aussi : Greta Thunberg, 16 ans, est nominée pour le Prix Nobel de la Paix

Greta Thunberg compare Notre-Dame à la planète

« Hier, le monde entier a assisté avec tristesse et désespoir à l’incendie de Notre-Dame de Paris, mais Notre-Dame sera reconstruite.

J’espère que ses fondations sont solides. J’espère que nos fondations sont encore plus solides, mais je n’en suis pas sûre. »

Face à l’urgence climatique, Greta Thunberg appelle les responsables politiques à « paniquer ».

Énumérant les constats alarmistes des scientifiques qui pointent les conséquences désastreuses des extinctions d’espèces, de l’érosion des sols fertiles, de la déforestation massive, de la pollution toxique et de l’augmentation des catastrophes naturelles, elle enjoint les députés européens à agir dès maintenant.

« Si votre maison était en train de s’effondrer, vous ne voyageriez plus en avion à travers le monde en business class, vous n’organiseriez pas trois sommets d’urgence sur le Brexit et aucun sur le changement climatique. »

Consciente que le changement de société s’opère autant à titre collectif qu’individuel, Greta Thunberg a également incité les jeunes votants à faire entendre leurs voix lors des élections européennes qui se dérouleront le dimanche 26 mai prochain.

À lire aussi : Tu as le pouvoir de changer le monde, d’aider la planète, voici comment faire

Marie

Marie

Quand Marie ne jongle pas entre les box madmoiZelle, elle t'invite à chanter (faux et fort) aux Grosse Teuf, à te marrer aux One mad show et à t'émerveiller aux CinémadZ. Fière Poufsouffle, elle est incollable sur les actus de Daniel Radcliffe grâce à sa Google Alert quotidienne (à 18h).

Tous ses articles

Commentaires

Margay

Le truc, c'est surtout que les gens qui donnent pour Notre Dame espèrent un retour sur investissement. Donc ils donnent pour espérer récupérer pluss après. (pour les très riche ou l'Etat).
Ce n'est pas la même chose que de donner "à perte" (économique...) pour régler des problèmes sociaux...
Pour l'environnement, au bout d'un moment, c'est effectivement plus rentable, mais c'est une vision sur le long terme, bien plus que l'avantage de donner pour Notre Dame (c'est l'impression que j'ai en tout cas, je ne sais pas combien Total et co vont regagner grâce à leurs dons)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!