Live now
Live now
Masquer
poils-tetons-tabou
Body positive

Les poils aux tétons, le dernier tabou à dépasser ?

Lily Allen a librement parlé de ses poils aux tétons, et ça a donné envie à Caroline de s’interroger sur cette pilosité encore plus taboue que celle des jambes ou du pubis.

Le 21 février dernier se tenaient les Brit Awards en Angleterre. Pour l’occasion, Lily Allen était vêtue d’une robe légèrement transparente en mousseline fleurie.

Pour la deuxième partie de la soirée, elle a cependant changé pour une robe nude, ce qui a amené sa maquilleuse à lui retirer ses poils aux seins, probablement pour éviter qu’ils ne soient visibles en transparence…

Lily Allen parle ouvertement de ses poils aux tétons

Dans sa story Instagram, Lily Allen partage sa préparation pour l’événement, et notamment cette fameuse épilation.

Elle confie d’après Refinery29 qu’elle n’avait même pas réalisé la présence de ses poils aux tétons jusqu’à ce moment.

Georgie est littéralement en train d’épiler les poils de mes tétons et je ne savais même pas qu’ils étaient là.

Un geste qui, comme le souligne Refinery29, montre que les poils aux tétons sont un tabou (comme la plupart des poils féminins) et que le déconstruire va prendre du temps !

Les poils aux tétons, pire que les autres ?

Les poils aux tétons sont moins nombreux et visibles que les poils aux jambes, par exemple ; ça explique peut-être pourquoi le sujet est très peu abordé.

Les poils aux jambes, aux aisselles et au maillot sont encore très controversés, bien sûr, mais chacun sait qu’ils existent ! Si beaucoup les enlèvent, leur existence de base n’est pas niée.

J’ai cependant l’impression qu‘il y a davantage de honte concernant les poils aux tétons, comme si c’était « encore moins glamour » qu’ailleurs…

En parler publiquement comme Lily Allen peut donc aider à rendre cet attribut un peu moins tabou, petit à petit.

Car il n’y a pas de honte à avoir des poils où que ce soit. Personne n’éprouve de honte à avoir des cheveux, des sourcils ou des cils !

C’est quand même assez absurde d’avoir décidé qu’à certains endroits du corps, les poils sont bienvenus voire recherchés, et qu’à d’autres, ils passent tout de suite d’atouts à tabous…

Le rapport absurde de l’humain à ses poils

La Carologie, youtubeuse suisse que tu connais peut-être et qui partage ses réflexions sur de nombreux sujets sociétaux et tabous, résume dans cette vidéo à quel point le rapport humain aux poils est insensé.

Réponse aux réactions sur mes POILS

Elle explique ne pas comprendre pourquoi quelque chose de si insignifiant est si important dans notre société et est à l’origine de tant d’idées reçues, de dégoût voire de haine.

Ayant elle-même fait le choix de garder ses poils il y a déjà quelques années, elle confie que certaines personnes lui ont demandé si elle était poilue car elle était lesbienne ou transgenre…

Ce qu’elle n’a pas mal pris, car aucun de ces deux termes ne sont des insultes, mais dans la bouche des personnes qui formulent ce genre de questions, ils ne sont pas utilisés avec bienveillance mais bien comme le fruit d’une idée reçue.

A.I.M, qui s’est elle aussi déjà exprimée sur les poils, répond avec un commentaire qui résume tout à fait les pensées exposées dans cette vidéo.

aim poils

Une autre question intéressante qu’évoque La Carologie dans cette vidéo est le côté hypersexualisant de l’épilation.

Bien sûr, tu as tout à fait le droit de préférer ton corps sans poils. Mais quand c’est les autres qui sont dégoûtés, sous prétexte qu’une femme ne devrait pas avoir de pilosité… ça coince.

Car justement, les FEMMES ont des poils. Aux aisselles, au pubis, aux tétons. Les seules personnes qui n’en ont pas sont les ENFANTS (et les rares personnes imberbes).

C’est quand même étrange et dérangeant de se dire que pour être sexy, il faudrait ressembler le plus possible à une fille avant sa puberté, non ?

Est-ce que tu as toi-même encore du mal à accepter que certains endroits de ton corps soient poilus, alors que tu en acceptes d’autres très bien ?

À lire aussi : Mon complexe sur mes poils a fini par me gâcher la vie et la santé

Les Commentaires
41

Avatar de Adopteunefolle.com
4 juillet 2019 à 09h56
Adopteunefolle.com
@Kathelvellon
Merci pour l'astuce.
Je pense déjà procéder ainsi mais je pense que c'est mon pb d'hypersensibilité des follicules pileux aux androgènes qui fait que les poils repoussent très vite.
Même en epilant au fil j'ai la repousse rapide que ce soit en institut ou à la maison.
Pas de bol pour moi je vais essayer les huiles de fourmi et souchet pour voir
Je préfère avoir un duvet doux plutôt que des poils a certains endroits même si normalement il devrait rien y avoir lol mais c'est pas comme si j'avais le choix de toute façon.
0
Voir les 41 commentaires

Plus de contenus Body positive

Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Lifestyle
Sponsorisé

Deux femmes se confient sur leur réorientation professionnelle

Humanoid Native
Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

15
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2
Parentalité
Capture d’écran 2022-03-25 à 10.19.31

« J’aime quand ton corps dit : pompe, pompe, pompe » : Ashley Graham dévoile l’allaitement sans filtre

Camille Abbey

25 mar 2022

Body positive
brownie_visuel_V

« Pour les hauts, on s’arrête au M » : la marque de mode Brownie est-elle sérieuse ?

Marine Normand

22 mar 2022

75

La vie s'écrit au féminin