Live now
Live now
Masquer
Forever-21-copie-Koreatown
Actualité mode

Comment Forever 21 se rachète une vertu après avoir lésé des assos en copiant un sweat

Forever 21 a copié un sweat « Korea Town » qui bénéficiait à des associations du quartier coréen de Los Angeles. Épinglée, la marque américaine de fast-fashion a étonnamment bien réagi, signe d’un changement culturel autour des enjeux de copie et de justice sociale dans la mode.

Généralement, quand un géant de la fast-fashion est pris en flagrant délit de copier un jeune créateur indépendant, l’indignation de ce dernier aboutit au pire à rien du tout, au mieux à un mot d’excuse et la cessation de la vente des produits incriminés une fois que la marque a eu le temps de faire son blé.

Pas cette fois.

Quand Forever 21 copie des produits dérivés bénéficiant à des assos de quartier

L’histoire semblait se répéter une énième fois pour Michael Pak. Cet activiste américain anime le compte @koreatown, centré autour du quartier coréen de Los Angeles et de sa culture. En plus de différents événements, il a créé une ligne de merch (produits dérivés). Celle-ci lui a notamment permis durant la pandémie de lever des fonds pour des associations venant en aide aux personnes dans le besoin.

https://www.instagram.com/p/CRwziLnLZDv/

Le 25 juillet, il s’est rendu compte que Forever 21 a copié l’un de ses t-shirts, et a donc appelé sa communauté à spammer le géant américain afin qu’il retire sa copie des ventes. Relayée le lendemain par @Diet_Prada (duo composé de Tony Liu et Lindsey Schuyler qui s’imposent comme les justiciers de la mode, désormais suivis par près de 3 millions de personnes), l’affaire a pris un tournant inattendu.

https://www.instagram.com/p/CRzim4ClGv6/

Transformer le bad buzz en opération de communication

Comme le raconte le média mode américain Fashionista, Forever 21 a contacté Michael Pak afin de présenter ses excuses et demander comment faire amende honorable.

En plus du retrait du t-shirt incriminé, le fondateur de @koreatown a aussi suggéré cinq associations (APAIT, Koreatown Immigrant Workers Alliance (KIWA), Koreatown Youth & Community Center, Islamic Center of Southern California et Urban Partners Los Angeles) auprès desquelles Forever 21 pourrait faire un don de 20.000$ — chacune. Et la marque s’est exécutée, admettant publiquement ses torts.

https://www.instagram.com/p/CSI437nLP_d/

Cette affaire symbolise un changement culturel autour des enjeux de copie et de justice sociale dans la mode. 

Car le dernier scandale similaire où Forever 21 avait été pris la main dans le sac de la mode charitable, c’était en 2017, en copiant un t-shirt vendu pour lever des fonds au profit de l’équivalent du Planning familial américain. La marque avait, certes, retiré le produit incriminé des ventes, mais ne s’était pas excusée publiquement, et avait encore moins fait de don à cette asso de santé sexuelle et reproductive pourtant si cruciale (a fortiori aux États-Unis, où l’accès à l’IVG s’avère si complexe).

Le mouvement #StopAsianHate a-t-il durablement changé la mode ?

Entre 2017 et aujourd’hui, la pandémie a visibilisé et aggravé les violences racistes à l’encontre des communautés asiatiques à travers le monde. L’industrie de la mode s’est montrée étonnamment prompte à réagir en soutien des personnes asiatiques, non seulement pour éviter des retours de bâton symboliques de procès d’intention en inaction comme autour de Black Lives Matter, mais aussi parce qu’il s’agit d’une clientèle majeure (à titre d’indicateur, la Chine représente à elle seule entre 37 et 40% de la consommation mondiale du luxe).

C’est donc dans le sillage du mouvement #StopAsianHate, particulièrement prégnant en Amérique du Nord où les communautés Asio-Américaines se montrent plus fédérées que jamais pour faire bloc contre un racisme anti-asiatique toujours plus décomplexé, que la copie de Forever 21 d’un produit charitable ne pouvait passer. La marque avait intérêt à se racheter au plus vite une vertu.

Transformer le badbuzz en opération de communication sur l’importance de la diversité et l’inclusion, c’est la vogue du moment dans l’industrie de la mode. Pourvu que cela devienne une tendance de fond.

À lire aussi : Pendant que le Vietnam compte ses morts, les médias français redoutent une pénurie de baskets pour Noël

Crédit photo : capture d’écran du compte @DietPrada


Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
1

Avatar de Mymy Haegel
13 août 2021 à 12h55
Mymy Haegel
Bonjour @Esturgeon,
Je te rejoins sur l’importance de savoir faire son mea culpa. Il se trouve que dans ce cas, les accusations de plagiat n’étaient pas méritées : après comparaison des contenus et échange en interne avec la rédactrice concernée, rien n’a été plagié. Tu remarqueras d’ailleurs que dans tous ces threads il n’y a pas le lien du contenu prétendument copié — peut-être parce que dès qu’on l’a sous les yeux, on constate vite qu’il n’y a pas eu de plagiat.
Nous avons retiré les contenus concernés néanmoins, dans une démarche d’apaisement, et nous avons bien évidemment contacté les créatrices de contenu en question. L’une n’a pas voulu nous parler, l’autre nous a donné rendez-vous par téléphone mais n’a pas honoré le rendez-vous. Nous restons néanmoins disponibles pour échanger avec elles dès qu'elles le voudront/pourront.
Je ne veux en aucun cas minimiser le talent des créatrices de contenu minorisées ni ignorer les obstacles qui se dressent sur leur route mais dans ce cas-là, vraiment, il n’y avait pas de plagiat. Nous resterons vigilantes et il n’y a pas de souci pour échanger autour de ces sujets, donc tu fais bien d’en parler : c’est aussi important pour nous que pour vous
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Les plissés d’Haider Ackermann pour Jean Paul Gaultier
Actualité mode

Le défilé Jean Paul Gaultier par Haider Ackermann redéfinit la haute couture

Anthony Vincent

27 jan 2023

2
Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
Le défilé Christian Dior haute couture printemps-été 2023 rend femmage à Joséphine Baker
Actualité mode

À la fashion week, le défilé Dior rend femmage à Joséphine Baker

Anthony Vincent

26 jan 2023

Le court métrage de présentation de la collection Iris van Herpen haute couture printemps-été 2023, révélé le 23 janvier 2023
Actualité mode

Pour la fashion week haute couture, la créatrice Iris van Herpen présente un film sous-marin

Anthony Vincent

25 jan 2023

Les créations haute couture de Schiaparelli pour représenter un lion (pour symboliser la fierté), un léopard (la luxure), et une louve (l'avarice)
Actualité mode

Les têtes de lion, louve et léopard du défilé Schiaparelli scandalisent les réseaux et Peta

Anthony Vincent

24 jan 2023

4
Une femme en manteau à carreaux, pantalon rouge et escarpins au milieu d'un terrain vague en béton © Nappy de la part de Pexels via Canva
Actualité mode

Mode In Seine-Saint-Denis, l’appli pour une mode engagée localement, fera-t-elle des émules ?

Anthony Vincent

23 jan 2023

La couverture de Vanity Fair France décembre 2022-janvier 2023
Mode

Comment la mode se lasse du body-positive et revient à la maigreur heroin chic

Anthony Vincent

22 jan 2023

37
La marque de culotte menstruelle Thinx, reconnue coupable de contenir des substances nocives.jpg
Actualité mode

Les culottes menstruelles Thinx contiendraient des substances nocives, conclut un procès

Anthony Vincent

19 jan 2023

3
Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

La machoire de Bella Hadid fascine encore et toujours TikTok
Conseils Beauté

La technique TikTok pour avoir la mâchoire de Bella Hadid

Anthony Vincent

16 jan 2023

Delphine Arnault, aînée du clan Arnault, devient PDG de Christian Dior, joyau du groupe LVMH
Actualité mode

Comment Bernard Arnault, PDG de LVMH et 1e fortune du monde, place ses 5 enfants en tête du luxe

Anthony Vincent

12 jan 2023

9

La mode s'écrit au féminin