Live now
Live now
Masquer
LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

Des associations européennes de consommateurs ont porté plainte contre la plate-forme chinoise de commerce en ligne Temu. Elles l’accusent de manipuler les internautes et de violer plusieurs dispositions du règlement de l’Union européenne sur les services numériques.

Connaissez-vous Temu ? Au rayon des plateformes numériques chinoises de shopping à petit prix trônent déjà SHEINAliExpress ou encore Wish. Mais aussi Pinduoduo, fondée en Chine en 2015, et arrivé en Europe en 2023 sous le nom de Temu. Depuis, elle compte déjà plus de 75 millions d’utilisateurs mensuels dans l’Union Européenne. Dont certains qui se sont réunis via associations de consommateurs pour déposer plainte contre la plate-forme chinoise.

Pourquoi des associations de consommateurs portent plainte contre Temu ?

Dans un communiqué de presse du 16 mai 2024, le Bureau européen des unions de consommateurs (qui fédère donc plusieurs associations, dont l’UFC-Que choisir en France) a ainsi dénoncé les pratiques de Temu :

  • Cette plate-forme chinoise ne parvient pas à assurer une traçabilité suffisante des commerçants qui vendent dessus
  • Temu utilise des pratiques manipulatrices telles que des « dark patterns » et reste opaque sur la façon dont elle recommande des produits.
  • Ces violations de la loi européenne sur le contenu en ligne s’ajoutent aux préoccupations déjà exprimées par des groupes de consommateurs sur la sécurité des produits en vente.

Un « dark pattern » ou dark UX, qu’on pourrait traduire en français par interface truquée, désigne une interface utilisateur qui a été volontairement conçue pour tromper ou manipuler un utilisateur. Et ce, afin qu’il passe plus de temps dessus, donne plus d’informations, et/ou consomme davantage.

Outre ces interfaces truquées, les associations de consommateurs reprochent également à Temu de vendre des produits suspects au niveau de la sécurité des matières utilisées, et de leur traçabilité. Notamment au niveau de l’usage de plomb.

À lire aussi : SHEIN, Primark, Temu… comment les marques d’ultra fast fashion seront-elles pénalisées ?

Des « pratiques illégales qui méprisent les intérêts des consommateurs et que les autorités doivent réprimer »

Monique Goyens, directrice générale du Bureau européen des consommateurs (BEUC), a déclaré dans le même communiqué :

« Temu est peut-être en train de prendre d’assaut l’Europe, mais nous voulons aujourd’hui mettre en lumière ses nombreuses pratiques illégales qui méprisent les intérêts des consommateurs et que les autorités doivent réprimer. Cette plate-forme en ligne regorge de techniques de manipulation destinées à pousser les consommateurs à dépenser plus sur la plateforme. Par exemple, les consommateurs se voient proposer différentes versions plus chères une fois qu’ils ont cliqué sur un produit particulier, ou doivent franchir une course d’obstacles pour fermer leur compte.

Temu laisse également souvent les consommateurs dans l’ignorance quant à la personne auprès de laquelle ils achètent leurs produits. Ce manque de traçabilité empêche les consommateurs de prendre une décision éclairée ou de savoir si un produit est conforme aux règles de sécurité de l’UE.

Temu fait preuve de complaisance ici parce qu’il enfreint la loi européenne sur les services numériques, qui est une nouvelle législation majeure conçue pour assurer la sécurité des consommateurs en ligne. Les produits vendus sur les places de marché, que ce soit en ligne ou hors ligne, qu’ils soient européens, américains ou chinois, doivent être sûrs et conformes au droit européen s’ils sont vendus aux consommateurs européens. »

Reste à voir si cette plainte collective, doublée de plaintes de plusieurs des associations membres pour avoir encore plus de poids, feront changer Temu.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

La vie s'écrit au féminin