Live now
Live now
Masquer
Source : URL
Mode

Atteinte du syndrome de Pica, Laurette mange du papier toilette et des éponges

Laurette a 23 ans et elle est atteinte du syndrome de Pica, un trouble du comportement alimentaire qui consiste à manger des choses non nutritives et non comestibles. Nous l’avons rencontrée.

En général, les personnes atteintes du syndrome de Pica mangent des craies, de la terre ou même des glaçons, car ils sont non nutritifs, même s’ils sont comestibles. Laurette, elle ingère du papier toilette et des éponges. Ce trouble du comportement alimentaire (TCA) a commencé quand elle était au collège d’abord avec l’éponge, puis le papier toilette. « Je savais que ce n’était pas quelque chose de normal alors j’ai tapé sur Internet : « Je mange des éponges », et je suis tombée sur des femmes américaines qui parlait du syndrome de Pica et c’est comme ça que j’ai compris », nous raconte-t-elle.

Plus étonnant, elle nous confie que son médecin traitant ne connaissait pas cette maladie et ses psy actuels non plus. C’est sur les réseaux sociaux qu’elle trouve des conseils et du réconfort et peut échanger avec des personnes concernées. « Je fais me recherches de mon côté et j’essaie moi-même de me réguler. Parfois, ça marche et parfois je replonge totalement », confie-t-elle.

Un syndrome lié à des troubles psychiatriques

Selon Lorette, le syndrome de Pica serait lié à des carences en fer, mais aussi à l’anxiété, au stress et à d’autres troubles psychiatriques. Elle nous raconte que ses crises sont très souvent liées à ses émotions. « Il y a une période où j’allais mal, je n’arrivais vraiment pas à me contrôler, à chaque fin de repas, je craquais, c’était un peu mon dessert.» Lorette explique que cette ingestion lui procure un sentiment de bien-être, de réconfort. Comment venir à bout de cette addiction ? La jeune femme a essayé différentes méthodes, mais avec peu de résultat. Aujourd’hui, elle sait que la route sera longue, mais ce qu’elle souhaite surtout, c’est libérer la parole sur cette maladie.

En vidéo : le témoignage de Lorette, atteinte de la maladie de Pica

Merci à Lorette de nous avoir confié son histoire.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

1
Avatar de Salamandrebleue
4 juillet 2024 à 20h07
Salamandrebleue
J'ai mangé pendant des années du papier (mais vraiment beaucoup), de la plasticine, des brindilles, des aiguilles de pin, des gommes.... Ca s'est calmé plus ou moins, mais j'ai encore des crises de papier. Ca rentre dans la définition? J'ai jamais trop osé en parler à mes thérapeutes...
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Mode

Source : Balzac Paris
Mode

Cette célèbre marque parisienne (et durable ) ouvre une seconde boutique dans la capitale

1
Source : Pexels
Psycho

Mon mec est-il un Golden Retriver boyfriend ? Faites le test

1
femme-course
Société

Comment atteindre une égalité femmes-hommes dans le sport ?

1
Source : URL
Séries

Netflix : les 3 meilleures séries sur le sport, a mater cette semaine pour se mettre dans l’ambiance

Source : pexels
Beauté

Cet aliment fait des merveilles pour la peau (en plus d’être bon pour la vision)

3
Source : Pexels
Daronne

Les enfants deviennent-ils tous mous pendant les vacances d’été ?

1
Unsplash
Food

La recette simplissime des pitas au Zaatar

Source : unsplash
Psycho

On a testé cette appli anti-addiction qui promet de se libérer des réseaux sociaux

1
Source : Madmoizelle
Société

« Être gros, ce n’est pas facile dans l’espace public », dans le quotidien de Virginie Grossat, influenceuse grande taille

boire-plus-deau
Santé

La boisson qui hydrate le plus n’est pas l’eau

4

La vie s'écrit au féminin