Live now
Live now
Masquer
Source : URL
Société

« Si j’avais pris une pilule de plus, je ne serais peut-être plus là aujourd’hui » Diane Watrellos est addict au Tramadol

Diane Watrellos s’est confiée à Madmoizelle sur son addiction au Tramadol et toutes les conséquences que cela a eu sur sa vie. Elle souhaite aujourd’hui lever le tabou sur les opioides, 1 ère cause d’overdose dans notre pays 

Dans Addict sur ordonnance (Leduc), Diane Watrellos raconte son addiction au Tramadol, un anti-douleur qu’elle prend en continu depuis des années pour les douleurs causées par sa maladie chronique : l’algie vasculaire de la face, une maladie neurologique grave particulièrement douloureuse. Le jeune femme de 33 ans découvre un jour qu’elle est dépendante au Tramadol en regardant une émission à la télévision. C’est un coup de tonnerre car aucun médecin ne l’avait prévenue de ces puissants effets secondaires, de la dangerosité d’un médicament prescrit à très grande échelle. Elle réaliser que ce mal concerne beaucoup de monde, pas juste des personnes pas insérées dans la société.

Son combat raconté dans un livre poignant

Au fil des années, son addiction la conduit à augmenter les doses. Et pourtant le médicament ne le soulage plus vraiment. Les médecins continuent de lui prescrire sans la prévenir du risque addictif. Elle essaiera en vain d’arrêter, cherchera des alternatives. Entre temps, elle aura aussi la joie de devenir la maman de deux enfants, un petit garçon et une petit fille qui naît avec un syndrome de sevrage néonatal. Il y a peu de temps, elle frôle l’overdose et c’est le déclic. Après 11 années d’errance et de maltraitance thérapeutique, une porte de sortie s’ouvre devant elle. Voici son interview en intégralité.

Diane Watrellos tient un compte Instagram @les_maux_en_couleurs, elle partage ses victoires quotidiennes et son combat contre la dépendance, afin de sensibiliser à sa pathologie et aux risques d’addiction de médicaments prescrits à très grande échelle. Elle est déjà l’autrice de Mes maux en couleurs, aux Éditions Leduc


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

analyses-laboratoire
Santé

Le dépistage de ces infections sexuellement transmissibles bientôt gratuit pour les jeunes

Source : IAN BROSSAT SUR FACEBOOK
Société

Transphobie : Géraldine, jeune femme trans, a été assassinée cette semaine à Paris

Laurel Hubbard
Société

JO 2024 : y aura-t-il des athlètes féminines transgenres ?

Source : URL
Santé

Ces 2 erreurs alimentaires qui perturbent votre niveau d’énergie

5
ok-22
Santé

L’épilation intégrale du maillot est-elle vraiment dangereuse

14
Source : unsplash
Société

Il ne faut plus utiliser l’éponge magique (pourtant si efficace)

5
femme-lit-telephone-ordinateur
Santé

Voici le meilleur outil de suivi du cycle menstruel 

5
Van de Velde
Société

Un sportif condamné pour viol a été sélectionné pour les JO de Paris

5
Source : Wikimedia Commons
Société

Accusés de violences sexuelles, Benoît Jacquot et Jacques Doillon placés en garde à vue

plumeau, ménage // Source : URL
Société

Le ménage, un puissant aphrodisiaque ? Ça dépend qui s’y colle, selon cette étude

La société s'écrit au féminin