Live now
Live now
Masquer
ok-1
Mode

Cet accessoire beauté promet de retirer les poils sans douleur… Mais qu’en est-il vraiment ?

Les années 1990-2000 fascinent le monde de la beauté à un tel point qu’il a tendance à faire revenir sur le devant de la scène un peu tout et n’importe quoi. Le dernier objet en date qui nous questionne ? La gomme dépilatoire. 

Si vous avez grandi entre les années 1990 et 2000, vous devez forcément connaître ou avoir déjà testé la gomme dépilatoire. Vous savez, c’est cet outil, souvent présenté sous forme de galet poli, que l’on frotte très énergiquement sur la peau afin de retirer les poils. Vous pensiez qu’il avait été effacé de la surface de la terre ? Nous aussi. Déjà parce qu’il représente l’outil le moins efficace possible et parce que ses frottement ont créé, à l’époque, de nombreuses brûlures au premier degré.

Finalement, il aura fallu attendre 2022 pour les voir réapparaître, comme par magie.Et ce dans une société où l’on recommence pourtant à voir les poils pour ce qu’ils sont : un outil de protection que l’on peut enlever si l’on veut mais que l’on peut garder aussi. Parce que c’est NOTRE corps et que l’on en fait bien ce que l’on veut.

Et on dit merci qui ? Merci TikTok évidemment puisque c’est sur cette même plateforme que le hashtag #crystalhairremover a commencé à faire son apparition. Depuis, ce même mot-clé a accumulé plus de 60 millions de vues. Mais est-ce que ce sont les mêmes gommes dépilatoires que celles que l’on avait il y a 20-30 ans ou ont-elles changé ? 

@treasure.shop_

Remove unwanted hair easily and painlessly for a smooth skin instanty#beautytips #bodycare #skincare #viral #crystalhairremover #fyp

♬ Original Sound – Unknown

La gomme dépilatoire, un produit qui questionne

Avec son design amélioré, sa forme stylisée et ses couleurs pastels, on aurait tendance à penser que la gomme dépilatoire a changé. En vérité, le principe reste absolument le même que celui qu’il était. Dotée d’un revêtement en verre poli très légèrement granuleux, la gomme « coupe » les poils de près par effet de frottements contre la peau. Une action qui produit exactement le même résultat que lorsqu’on utilise un rasoir, comme l’explique la dermatologue américaine Shari Marchbein à Allure :

« Cette surface coupe les poils à l’ouverture du follicule. On prétend qu’il utilise la « nanotechnologie cristalline », quoi que cela signifie, pour faire tomber les poils par frottements ou en les coupant littéralement à la surface de la peau. »

Malgré les avants-après qui peuvent être impressionnant sur TikTok, la spécialiste reste prudente : ces petits objets mignons n’en sont pas moins agressifs et présentent un (gros) risque d’irritation de la peau : 

« Cela semble être un moyen incroyablement abrasif et agressif d’éliminer les poils qui peuvent entraîner une rougeur importante de la peau, des irritations et des incarnations »

Malgré leur bonne presse sur les réseaux sociaux, les gommes dépilatoires disposent de peu d’étude qui les entourent. Les seules informations que l’on peut trouver à ce sujet sur le net proviennent souvent des marques elles-mêmes ce qui n’est pas vraiment garant d’efficacité et de sécurité.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que ces petits outils beauté sont vendus par centaine sur les plateformes comme Amazon et que nombreux sont celles et ceux qui, après avoir vu des vidéos sur les réseaux sociaux, ont envie de les essayer. Et ce, malgré les réactions possibles et les avertissements des dermatologues. 

Toutes les formes d’épilations peuvent être agressives 

Depuis quelques années, notre rapport aux poils a changé. Aisselles, ventre, maillot, jambes ou encore sourcils… On n’organise plus notre semaine en fonction d’un rendez-vous chez l’esthéticienne afin de retirer le moindre centimètre carré de poils qui se trouveraient sur notre corps. Et c’est tant mieux ! Cette libération du corps féminin, encore cerné de clichés patriarcaux, nous a amené à réévaluer l’importance de l’épilation. Une pratique qui, même si elle regarde tout un chacun dans sa propre intimité, est finalement plutôt agressive pour le corps. Cire, laser, rasoir, gomme dépilatoire… toutes ces solutions peuvent être abrasives pour l’épiderme. Une théorie que Shari Marchbein partage :

« Toute méthode d’épilation l’enlève injustement de sa maison, les follicules. Ce processus peut créer une inflammation quelle que soit la méthode. La bonne nouvelle est que ce n’est pas une question de vie ou de mort si vous décidez d’essayer (la gomme dépilatoire) par curiosité. Si vous le faites, évitez simplement toute exfoliation corporelle avant de l’utiliser appliquez des tonnes de crème réparatrice après pour lubrifier et protéger la peau. »

À lire aussi : Connaissez-vous la « Chin bangs », cette frange qui ajoute du mouvement à votre coiffure ? 

Crédits de l’image de une : @drews_beauty.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Mode

César 2024 que signifie le pin's rouge porté par des stars durant la cérémonie // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

César 2024 : que signifie le pin’s rouge porté par des stars durant la cérémonie ?

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Conseils mode

Ces 6 astuces pour mieux vendre sur Vinted vont alléger vos placards et arrondir vos fins de mois

Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

porter-manteau-long-petite
Conseils mode

3 conseils pour porter le manteau long quand on est petite

12
Créateur phare des années 1980, Claude Montana vient de s’éteindre
Actualité mode

Créateur phare de la mode des années 1980, Claude Montana vient de s’éteindre

Zendaya en Givenchy par Alexander McQueen de 1999
Mode

Zendaya en Givenchy par Alexander McQueen de 1999 : encore un look d’archive futuriste pour Dune 2

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Bilal Hassani pour Zalando // Source : Zalando
Mode

Bilal Hassani : « Le vêtement peut nous rassurer et nous armer de confiance »

Pour le musical du Diable s'habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

Pour le musical du Diable s’habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly

Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ? // Source : Courtesy of Saint Laurent
Actualité mode

Pourquoi Saint Laurent ouvre sa librairie (ou la culture comme nouveau produit d’appel) ?

1

La vie s'écrit au féminin