Live now
Live now
Masquer
verg
Body positive

Ces comptes Instagram viennent vous réconcilier avec vos vergetures

14 déc 2021
Ces artistes célèbrent les corps féminins en magnifiant leurs vergetures et leurs cicatrices. Vous ne verrez plus ces marques de la même manière !

La prise de poids, une grossesse, une opération… Autant d’événements que beaucoup de personnes rencontrent et qui peuvent laisser des traces sur la peau — laquelle craquèle naturellement.

Appelées vergetures, ces petites marques claires ou sombres sont le fruit de l’étirement de la peau et ne présentent aucun problème… si ce n’est esthétique, selon la société patriarcale et grossophobe en tout cas. Mais cela est en train de changer, avec le mouvement bodypositive notamment, qui œuvre depuis plusieurs années déjà pour montrer la beauté de tous les corps.

Ces petites zébrures sont naturelles, certaines les trouvent carrément belles, et il est temps de les afficher. C’est ce que nous proposent ces comptes Instagram : ils affichent marques, cicatrices et vergetures en les magnifiant !

Zelda Elisco, des paillettes et des dessins pour mieux s’aimer

Le compte Instagram Strength Marks, imaginé par la photographe Zelda Elisco, est lié à une campagne bodypositive visant à décomplexer les femmes et montrer que tous les corps sont beaux. Dessins empouvoirants et photos avec marques pailletées alternent pour notre plus grand plaisir !

L’artiste explique sur son site :

« Ce compte Instagram a été lancé avec l’intention d’offrir aux personnes un espace sécurisant dans lequel elles peuvent se sentir belles avec leur corps au naturel. »

« Là d’où je viens, les vergetures [strength marks] signifient force [strength]. »

« Je lui ai donné la vie. Je vois cette cicatrice comme une bataille qu’on a gagnée et je l’aime. C’est par là qu’elle est venue au monde. »

« Je protège ce que j’aime. »

« À force de traîner sur les réseaux sociaux, on veut ressembler à nos instagrameuses préférées. J’ai commencé à remarquer que ça atteignait mon moral. Il faut que je travaille là-dessus : cesser de me comparer aux autres. »

Cinta Tort Cartró, de l’art sur toutes les peaux

Cette jeune artiste espagnole s’emploie depuis plusieurs années à transformer le corps et tout ce qui est habituellement considéré comme ses imperfections – les vergetures et les cicatrices par exemple – en œuvres d’art. Elle célèbre aussi les règles, les vulves, le clitoris et j’en passe ! Sa démarche est résolument féministe. Elle explique son projet à Yahoo :

« Il est important pour moi d’affirmer dans mon art que tout le monde est beau et que ces “défauts” n’en sont pas. Ils nous rendent uniques et spéciaux. »

Capture-décran-2021-12-14-à-15.34.12
(© Zinteta/Instagram)
Capture-décran-2021-12-14-à-15.24.47-1
(© Zinteta/Instagram)

Sara Shakeel, les vergetures à paillettes

En 2017, l’artiste pakistanaise Sara Shakeel faisait beaucoup parler d’elle en célébrant les vergetures des femmes avec des paillettes. Avec Photoshop, les ventres et les cuisses des femmes scintillent pour révéler la beauté (et la puissance !) de ces marques.

L’artiste a fait depuis pas mal de chemin mais réalise toujours de très belles œuvres avec des collages et des paillettes, souvent dans le but de mettre en lumière le corps des femmes. Ci-dessous, une belle réinterprétation de l’émoji femme enceinte :

En bonus, cette photo très poétique de vergetures sur fond de dunes.

Capture-décran-2021-12-14-à-16.05.49
(© Instagram/@sheis.elle)

Alors que les vergetures sont encore trop souvent gommées des photographies pour ne faire apparaître dans nos magazines et sur nos panneaux publicitaires que des corps lisses et minces, ces initiatives font du bien.

Pour la philosophe Camille Froidevaux-Metterie, on assiste depuis quelques années à un « tournant génital du féminisme », qui vise à réhabiliter les seins, le clitoris, les poils… et les vergetures. Célébrons le corps des femmes dans toute leur diversité !

À lire aussi : « Mes vergetures ressemblent à l’arbre de vie » : la belle ode d’Ashley Graham à son corps enceint

Image en une : Sara Shakeel/Instagram

Plus d'articles au sujet du Post-partum

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Body positive

Body positive
Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Anthony Vincent

08 août 2022

1
Body positive
Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive » qui fleure bon le validisme

Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive »

Anthony Vincent

03 août 2022

9
Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

16
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2

La vie s'écrit au féminin