Live now
Live now
Masquer
Trois raisons de voir l'exposition mode 1997 FASHION BIG BANG à Paris
Actualité mode

Trois raisons de voir l’exposition mode « 1997 FASHION BIG BANG » à Paris

Le Palais Galliera, qui est le musée de la mode de la ville de Paris, présente du 7 mars au 16 juillet 2023 une exposition qui permet de comprendre combien l’année 1997 a été décisive pour l’histoire de la mode occidentale.

Le propre de l’industrie de la mode, c’est d’avoir toujours un temps d’avance. En l’occurrence, elle est entrée dans le troisième millénaire dès l’année 1997, comme l’expose le Palais Galliera. En effet, le musée de la mode de la ville de Paris présente du 7 mars au 16 juillet 2023 une exposition historique qui permet d’appréhender la façon dont cette année marque la fin d’une époque et le début d’une nouvelle ère pour toute l’industrie.

Des collections de prêt-à-porter qui vont définir le 21e siècle

En effet, cette année-là, plusieurs collections ont durablement marqué l’histoire de la mode. À commencer par la déflagration Comme des Garçons de la designer japonaise Rei Kawakubo qui présente à Paris sa collection « Body meets Dress, Dress Meets Body » : elle ne cherche pas à flatter le corps des femmes, mais bien à le déformer. À vous d’y lire un commentaire sur la catastrophe nucléaire d’Hiroshima et/ou un discours critique sur la société de consommation et les idéaux esthétiques irréalistes imposés au corps des femmes. Martin Margiela présente sa collection Stockman qui déconstruit complètement l’idée même de haute couture. Ou encore Raf Simons avec « Black Palms » qui donne le ton à l’esthétique slim (que TikTok réinvente aujourd’hui sous le surnom d’Indie sleaze) qu’on associe tant à Hedi Slimane désormais.

Des grands couturiers au sommet de leur art

C’est aussi une année folle pour la haute couture avec des collections toutes plus emblématiques les unes que les autres, entre John Galliano qui arrive chez Dior, Alexander McQueen chez Givenchy, et Jean Paul Gaultier ou Thierry Mugler au sommet de leur art. C’est ce qui amène un numéro de Vogue Paris de l’époque à parler de « Big Bang », expression que reprend aujourd’hui le Palais Galliera pour titrer cette exposition événement. La frénésie est telle que les demandes d’accréditation presse pour les défilés haute couture de janvier 1997 ont augmenté de 30 %, rapporte le New York Times.

Alexander McQueen, ensemble veste et jupe, passage n°35, collection « Eclect Dissect », Haute couture Automne-Hiver 1997-98 // Source : © Paris Musées / Palais Galliera, Paris
Ensemble Alexander McQueen issu de la collection « Eclect Dissect » pour Givenchy haute couture automne-hiver 1997-1998.

Le moment de bascule vers le règne des groupes de luxe sur l’industrie de la mode

C’est aussi une année où la scène mode s’industrialise encore plus. L’avènement du premier it-bag, le Fendi Baguette, inventé en 1997 et qui apparaît la même année dans la série Sex And The City en atteste. Les dix ans du groupe LVMH le confirment. Et l’assassinat de Gianni Versace, alors lui aussi au pinacle de sa popularité, marque également la fin d’une époque d’une mode plus artisanale et familiale, pour laisser place à celle des grands groupes de luxe qui règnent sur l’industrie.

C’est en somme ce qu’on peut comprendre du parcours chronologique de l’exposition « 1997 FASHION BIG BANG » au Palais Galliera, du 7 mars au 16 juillet 2023 qui présente une cinquantaine de silhouettes clés, ainsi que des vidéos et autres documents d’archive décisifs. De quoi mieux comprendre l’histoire de la mode, en tant que miroir visionnaire d’une époque.

Un look de la collection printemps 1997 Comme des Garçons Body Meets Dress, Dress Meets Body, par Rei Kawakubo

Exposition « 1997 Fashion Big Bang », au Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris (10, avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 16e), du 7 mars au 16 juillet 2023.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

La marque Esprit dépose le bilan en Europe (oui, l'hécatombe mode continue) // Source : Capture d'écran Instagram d'Esprit
Actualité mode

Emblématique, cette marque dépose le bilan en Europe (oui, l’hécatombe mode continue)

1
Sur Depop, ce short Forever 21 vendu une somme folle devient viral // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Noz brade des chaussures et accessois Minelli // Source : Capture d'écran TikTok / Capture d'écran instagram de Noz
Actualité mode

Noz brade des chaussures et accessoires Minelli à -60 % : voici enfin les dates exactes

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4
Zendaya Coleman, Lena Mahfouf, Aya Nakamura et Ashley Graham sur le tapis rouge du Met Gala 2024 // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Les meilleurs looks du Met Gala 2024 : Zendaya, Aya Nakamura, Lena Mahfouf…

Met Gala 2024 : c'est quoi le thème du tapis rouge ? Sleeping Beauties et Garden of Time // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Met Gala 2024 : c’est quoi le thème du tapis rouge ? Sleeping Beauties et Garden of Time

La vie s'écrit au féminin