Live now
Live now
Masquer
Le style de Frida Kahlo s’expose au Palais Galliera
Actualité mode

Frida Kahlo, sa vie, son oeuvre, à travers ses vêtements, c’est l’expo événement du Palais Galliera

L’artiste peintre Frida Kahlo réfléchissait beaucoup à son apparence, notamment pour ses autoportraits où ses vêtements lui permettaient de prolonger ses questionnements de genre, de culture, d’handicap et de validisme, comme le présente une exposition événement au musée de la mode de Paris.

Au cours de sa vie, Frida Kahlo a peint plus de 150 tableaux, dont de nombreux autoportraits. Que ce soit sur la toile ou sur les nombreuses photos d’elle retenues par l’histoire, on peut lui reconnaître un sens aigu de la mise en scène d’elle-même, qui passe en partie par son style vestimentaire.

C’est à cette apparence travaillée, qui raconte autrement son œuvre, que le Palais Galliera consacre une exposition, du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023 : « Frida Kahlo, au-delà des apparences ».

L’expo « Frida Kahlo, au-delà des apparences » explore les liens entre l’artiste et son style

Le musée de la mode de Paris a réuni plus de 200 objets, dont certains proviennent carrément de la Casa Azul (maison natale de l’artiste, devenue un musée depuis). Des vêtements, des accessoires, des cosmétiques, des médicaments, mais aussi des extraits de ses correspondances avec des personnalités comme le peintre muraliste mexicain Diego Rivera (un temps son époux).

14 Frida fumant Antonio Kahlo
Frida Kahlo par Antonio Kahlo, 1946. © Diego Rivera and Frida Kahlo archives, Bank of México, fiduciary in the Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust.

Certaines pièces racontent beaucoup de sa personnalité, de sa vie, et de son œuvre, comme des robes traditionnelles Tehuana pour réclamer sa mexicanité, ou des colliers précolombiens que l’artiste collectionnait. Mais aussi des corsets et des prothèses sur lesquels Frida Kahlo peignait parfois.

Moins futile qu’il n’y paraît, la garde-robe de Frida Kahlo compte bel et bien dans son œuvre qui regorge d’autoportraits, où elle questionne, notamment à travers le vêtement, sa culture, son genre, et même sa condition physique. En effet, outre une poliomyélite à 6 ans, elle subit un grave accident de bus à ses 18 ans qui la laisse infirme. Elle subit ensuite plusieurs chirurgies qui la contraignent à porter des plâtres et à rester alitée. Cette impossible convalescence la conduit à peindre beaucoup de tableaux et transfigurer ainsi sa douleur, avant de finir amputée. Et de peindre encore plus.

15 Frida en corset Florence Arquin
Frida Kahlo révélant son corset peint sous son huipil par Florence Arquin, vers 1951. DR, collection privée © Diego Rivera and Frida Kahlo archives, Bank of México, fiduciary in the Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust.

Quitte à être à Paris, une partie de l’exposition explore ses liens avec les artistes surréalistes de la capitale française dont elle était contemporaine. Une autre partie, temporaire cette fois (du 15 septembre au 31 décembre 2022), se consacre l’influence de Frida Kahlo sur la mode contemporaine.

C’est donc une expo qui s’annonce passionnante, à la croisée de la peinture et de la mode, mais aussi des questions d’identité politique, de race sociale, de genres, de sexualités, et même de validisme.

Capture d’écran 2022-09-14 à 17.14.41

mStepTracking=true »>Exposition « Frida Kahlo, au-delà des apparences » au Palais Galliera (10 Av. Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris), du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023.

À lire aussi : Cette expo mode surréaliste autour de Schiaparelli va vous en mettre plein la vue !

Crédit photo de Une : Frida Kahlo par Toni Frissell, Vogue US 1937 © Toni Frissell, Vogue © Condé Nast / Frida Kahlo par Antonio Kahlo, 1946. © Diego Rivera and Frida Kahlo archives, Bank of México, fiduciary in the Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust. / Frida Kahlo révélant son corset peint sous son huipil par Florence Arquin, vers 1951. DR, collection privée © Diego Rivera and Frida Kahlo archives, Bank of México, fiduciary in the Frida Kahlo and Diego Rivera Museums Trust


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

1
Avatar de Niuka
20 septembre 2022 à 11h09
Niuka
Article intéressant sur une expo qui donne envie d'en savoir plus sur l'artiste. En revanche, il y a une tournure de phrase qui me chiffonne vraiment :
"Certaines pièces racontent beaucoup de sa personnalité, de sa vie, et de son œuvre, comme des robes traditionnelles Tehuana pour *réclamer* sa mexicanité".
J'imagine bien que l'intention était de reprendre le mot anglais "reclaim", mais "réclamer" a un tout autre sens en français, et la Frida ne me semble pas être du genre à réclamer, justement. Peut-être qu'il serait plus judicieux d'utiliser un autre mot, comme "se réapproprier", ou "reprendre possession", qui se rapproche beaucoup plus de l'intention de l'article ?
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

La marque Esprit dépose le bilan en Europe (oui, l'hécatombe mode continue) // Source : Capture d'écran Instagram d'Esprit
Actualité mode

Emblématique, cette marque dépose le bilan en Europe (oui, l’hécatombe mode continue)

1
Sur Depop, ce short Forever 21 vendu une somme folle devient viral // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Noz brade des chaussures et accessois Minelli // Source : Capture d'écran TikTok / Capture d'écran instagram de Noz
Actualité mode

Noz brade des chaussures et accessoires Minelli à -60 % : voici enfin les dates exactes

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4

La vie s'écrit au féminin