Live now
Live now
Masquer
Condamné pour avoir tiré sur Megan Thee Stallion, Tory Lanez risque 20 ans de prison
Société

Tory Lanez, reconnu coupable d’avoir tiré sur Megan Thee Stallion : une affaire représentative de la misogynoir ?

Le chanteur Tory Lanez a été jugé coupable le 23 décembre 2022 par un tribunal de Los Angeles, d’avoir tiré sur la rappeuse Megan Thee Stallion lors d’une dispute en 2020. Un procès représentatif de la misogynoir dans l’industrie musicale, et même dans le reste de la société ?

Depuis l’été 2020, Megan Thee Stallion essuie les pires rumeurs, calomnies et anathèmes contre elle, depuis qu’elle a déclaré publiquement que Tory Lanez lui a tiré dessus, en criant : « Danse, salope ! ». Le chanteur canadien de R’n’B a plaidé son innocence lors du procès qui s’est tenu fin 2022. Le tribunal vient pourtant de le reconnaître coupable le 23 décembre. Sa peine sera prononcée le 27 janvier 2023 : il risque jusqu’à 20 ans de prison.

L’affaire Megan Thee Stallion vs Tory Lanez, représentative de la misogynoir ?

Cette affaire a été largement médiatisée, mais aussi chantée et rappée, en particulier du côté de soutien du chanteur. Des artistes comme Drake ont participé à vilipender Megan Thee Stallion, à grands renforts de sous-entendus racistes et misogynes. Cela aurait même eu une incidence sur le procès, d’après une enquête de NBC News.

Capture d’écran 2022-12-26 à 11.39.29
« Dans les jours suivants les tirs sur Megan Thee Stallion, des blogueurs et podcasteurs hip-hop ont commencé à dire qu’elle mentait. Maintenant que se tient le procès de Tory Lanez, CiCi Adams et moi avons enquêté sur la façon dont leur misogynoir a pu influencer le tribunal », tweete la journaliste Kat Tenbarge.

Au point que de nombreuses afro-féministes estiment que toute cette histoire serait représentative de la misogynoir dans le milieu du hip-hop. Mais aussi de sa normalisation par le reste de la société. C’est ce qu’a notamment tweeté l’activiste Raquel Willis :

« Megan Thee Stallion mérite plus que la « justice » rendue dans le cas de Tory Lanez. Elle mérite un paysage culturel et médiatique qui ne diabolise pas la vie, la sécurité et la voix des femmes noires.

Nous devons tous comprendre que les blessures psychosociales sont tout aussi nocives que les blessures physiques.

Mon cœur va à Megan et à tous les survivantes déclenchées par ce dont elles ont été témoins dans le discours sur l’affaire Tory Lanez. Comme beaucoup l’ont dit, si cela peut arriver à une superstar, imaginez ce que ça doit être pour celles qui ont moins d’accès et de privilèges. »

Capture d’écran 2022-12-26 à 11.04.51
Capture d’écran Twitter de Raquel Willis

Megan Thee Stallion, prise en étau entre le racisme et la misogynie

Les violences subies par les femmes noires dans le milieu du hip-hop y seraient banalisées, perçues par le reste de la société comme inhérentes à ce secteur, et donc inévitables, pour ne pas dire méritées. Les femmes noires craindraient d’autant plus de les dénoncer de peur d’alimenter le racisme. C’est notamment pourquoi, lorsqu’elle a été entendue pour la première fois par la police à ce sujet à l’été 2020, Megan Thee Stallion avait d’abord prétexté s’être blessée toute seule avec du verre, par crainte d’éventuelles violences policières contre Tory Lanez, vu la mort récente de George Floyd.

Suite au verdict, le procureur de Los Angeles George Gascon a salué dans un communiqué « l’incroyable courage » de Megan Thee Stallion, nom d’artiste de Megan Pete, en soulignant combien cela avait dû être difficile pour elle, prise en étau entre le racisme et la misogynie :

« Les femmes, en particulier les femmes noires, ont peur de dénoncer des crimes comme les agressions et les violences sexuelles parce que, trop souvent, elles ne sont pas crues. »

Capture d’écran 2022-12-26 à 10.56.26
Capture d’écran Twitter du communiqué de George Gascón, procureur de Los Angeles.

À lire aussi : Avec Amours Silenciées, Christelle Murhula éclaire les limites de la révolution romantique

Crédit photo de une : Capture d’écran Instagram de Megan Thee Stallion.

Violences conjugales : les ressources

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de violences conjugales, ou si vous voulez tout simplement vous informer davantage sur le sujet :


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

5
Avatar de Baye
28 décembre 2022 à 19h12
Baye
@Anthony Vincent Un grand, grand MERCI pour ton éclairage sur la misogynoir et sur ses sources, j'étais tentée de réagir aussi mais je n'avais ni l'énergie de répondre, ni les mots justes sur le racisme intériorisé par les hommes noirs. C'est en effet un peu l'arbre qui cache la forêt (= les dynamiques du système et l'Histoire) et ça m'aurait gênée qu'on en reste à cet aspect de la misogynoir qui n'est pas faux.
Contenu caché du spoiler.

Edit : je précise au cas où que c'est dit sans animosité, promis ! Je partageais mon inquiétude...
Ne pas citer, merci
7
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Société

Corvées // Source : Annie Spratt
Société

Dans ce pays d’Europe, les femmes font 3 heures de tâches ménagères quotidiennes de plus que les hommes

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Bruno Barde, à la tête du festival de Deauville, accusé de violences sexuelles par 7 ex-collaboratrices

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

3
"@rawpixel"
Santé

Le « syndrome post-contraception », quand le corps change après l’arrêt de la pilule

1
metoopolitique
Société

Ces députés accusés de violences sexuelles qu’on ne veut plus voir à l’Assemblée

Source : Fizkes de Getty Images
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur les familles monoparentales aux oubliettes ?

1
Les enfants confiés à l'ASE subissent toujours des violences sexuelles une fois placés // Source : Unsplash
Société

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, les commissions sur la protection de l’enfance passent à la trappe

1
gabby petito plainte utah
Société

C’est quoi le « syndrome de la femme blanche disparue » ? Ou quand le racisme imprègne les médias

Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

29
Source : Canva
Société

La « slowmance », qu’est-ce que cette nouvelle tendance de dating chez les LGBTQIA+ ?

2

La société s'écrit au féminin