Live now
Live now
Masquer
enfant-table-nourriture
Parentalité

Top 8 des aliments les plus chiants à ramasser par terre quand on est parent

Malheureusement, faire des enfants n’aide pas à garder une maison propre. C’est un fait, les enfants sont des gros crados. D’ailleurs, ça nous a même inspiré un top, celui des aliments les plus relous à ramasser par terre après chaque repas.

« Ohlala, c’est trop mignon les bébés quand ça mange, on dirait des petits écureuils », me disais-je naïvement, avant d’en fabriquer un moi-même.

Eh bien laissez-moi vous dire que mon avis a bien changé depuis. Alors oui, je continue à dire que les enfants (enfin quelques-uns hein, pas tous non plus faut pas déconner) sont des êtres quand même vachement mignons, mais il faut admettre aussi que certains trucs un peu relou sont livrés avec le bébé, comme sa capacité folle à salir son environnement en très très peu de temps.

Et s’il y a un domaine de crasse dans lequel l’enfant, de ses 4 mois à ses 15 ans (j’exagère à peine), excelle, c’est bien dans l’étalage de nourriture dans les endroits les plus pénibles à nettoyer.

Du coup, je vous ai même fait un petit top des pires aliments à ramasser au sol après un déjeuner ou un goûter sur une chaise haute, pour vous éviter de vous retrouver à votre tour à quatre pattes sur le parquet, à retirer des pâtes en lettre alphabet des lattes du parquet. Me remerciez pas, c’est cadeau.

Les pires aliments à donner à un enfant, quand on veut garder une maison un peu « propre »

Si vous en avez déjà marre de passer tout votre après-repas à ramasser la moitié de l’assiette de votre chère petite Marie-Cystite, vous pouvez aussi

utiliser l’astuce de Clémence, qui consiste à installer une bâche sous la chaise haute, pour limiter les dégâts.

Et si vous avez juste envie de lire un article un peu couillon et de vous dire « ah ouais grave, moi aussi j’ai trop galéré », voici une petite liste non exhaustive des pires aliments qui existent sur Terre, parce qu’ils ont la faculté inouïe à se glisser partout, absolument partout, ces bons bâtards. C’est parti pour la dénonciation :

  1. La semoule, bordel, la semoule. C’est petit, c’est rond, ça colle, et ça s’incruste partout, comme Manuel Valls.
  2. Les pâtes alphabet. Petites, elles aussi, collantes également, elles se greffent dans les cheveux, sur le body, sur le mur, et n’atterrissent que très peu au fond du gosier de l’enfant, bien trop occupé à essayer d’écrire son prénom avec sur les bords de la table, alors qu’il ne sait pas encore comment faire.
  3. La compote. Vu que c’est sucré, bah ça colle, vu que c’est liquide, bah ça vole, et vu que c’est dégueu selon les goûts, bah ça se recrache très facilement. Le combo gagnant.
  4. Les boudoirs. Mais si vous savez, les boudoirs, ces fameux gâteaux tous mous et sans goût que les sans-dents (je parle des bébés hein, rien de politique là-dedans) aiment mâchouiller pendant des plombes, tout en les recrachant façon bouillie… Bah les boudoirs, ça s’incruste partout, même dans les rainures du parquet, youpi.
  5. Les morceaux de brocolis, de préférence ceux qui sont trop cuits, trop mous, et qui peuvent servir de pâte à modeler à l’enfant qui veut tout faire avec, sauf les avaler. Ainsi, il peut fabriquer des petites boules avec ses petites mains, facilement éclatables au sol et sur votre tête, pour le plus grand bonheur de personne, sauf de l’enfant susnommé.
  6. Tout ce qui est à base de sauce tomate. Les spaghettis à la bolognaise, les lasagnes, les pizzas… Du moment que vous proposez un aliment qui contient de la sauce tomate, vous pouvez être certaine que vous en retrouverez absolument partout, que ce soit sur l’enfant lui-même, le sol, les murs, le plafond. Partout, on vous dit. Mais c’est assez pratique en un sens, puisque vu que c’est rouge, ça se repère vite (mais ça ne part pas bien sur les murs blancs, youpi).
  7. Le riz. Un peu dans le même délire que la semoule, les grains de riz ont ce pouvoir magique de coller à tout ce qu’ils touchent, dont les cheveux de votre enfant, et arrivent parfaitement à s’incruster entre les lattes du parquet. Vous devrez même parfois les retirer à la pince à épiler, en essayant de vous remémorer très fort quelles étaient vos raisons profondes de vouloir un enfant, à la base.
  8. La soupe. Bon, déjà, que celle et ceux qui ont déjà réussi à faire manger de la soupe à un enfant se manifestent dans les commentaires, je veux bien vos astuces. Parce que de mon côté, chaque fois que j’ai pu proposer un bon potage maison, même avec ces foutues lettres alphabet dedans, le seul résultat que j’ai eu est de retrouver la moitié du bol renversé au sol, les lettres dans les cheveux de l’enfant et cette dernière prête à me manger le visage si je ne lui proposais pas autre chose. Et nettoyer de la soupe liquide, de celle qui fait gonfler le parquet quand elle reste trop longtemps au sol et qui sent très vite la maison de retraite de ma grand-mère, c’est pas franchement ce que je préfère.

Si vous ne faites pas partie de la team parquet-ancien-charmant-qui-craque-mais-qui-cache-un-microcosme-entre-ses-lattes et que vous avez tout misé sur l’installation de carrelage facilement nettoyable, et bien sachez que parfois, je vous envie. Mais je suis sûre que vous devez quand même nettoyer les murs pleins de sauce tomate vous aussi, alors faites pas trop les malignes, hein !

À lire aussi : Découvrez cette astuce toute simple pour faire manger plus de légumes aux enfants

 


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

3
Avatar de clema
18 juillet 2021 à 13h07
clema
Chez nous la technique pour faire manger de la soupe aux enfants, c'est d'en manger nous aussi tous les soirs avec eux. Depuis la diversification de notre première fille, on s'est mis à se faire de bonnes soupes de légumes en grosse quantité (ca dure plusieurs jours) et on la mange ensemble chaque soir. L'enfant veut souvent faire comme les "grands", et si les "grands" mangent de la soupe, l'enfant imite. En plus ca nous permet de cuisiner des légumes de facon pas compliqué, vu que les adultes aussi ont besoin de légume dans leur alimentation. Mais comme dit plus haut, vaut mieux que la soupe soit bien mixé, ca passe mieux .
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Source : Kaspars Grinvalds
Parentalité

Ces 3 choses de mauvaise mère que je fais, bouh, c’est pas bien

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : laflor de Getty Images Signature
Conseils parentalité

Comment parler de la mort avec ses enfants ? Voici quelques pistes

Source : Gemütlichkeit
Conseils parentalité

Ces 8 tâches ménagères que les enfants peuvent faire à la maison (faut rentabiliser !)

4
Source : Africa Images
Conseils parentalité

Sacs à langer : les meilleurs de 2024

Source : Syda Productions
Parentalité

Dans cette ville, des consultations prénatales sont offertes aux pères, une bonne idée pour plus d’inclusivité

Source : nomadsoulphotos
Conseils parentalité

5 objets de puériculture complètement inutiles (mais qu’on voit pourtant partout)

4
Source : Rawf8 de Getty Images Pro
Parentalité

Le « coup de froid » n’existe pas, et un pédiatre vous explique pourquoi

Source : FatCamera de Getty Images Signature
Parentalité

« Il a besoin d’une figure paternelle » : et si on fichait la paix aux mères solo ?

8
Source : Likoper de Getty Images
Parentalité

Bientôt des nouvelles mesures gouvernementales pour soutenir les mères célibataires ?

3
Source : Pexels / Vika Glitter
Parentalité

Comment élever des petits garçons qui n’ont pas peur d’être vulnérables ? Quelques pistes concrètes

3

Pour les meufs qui gèrent