Live now
Live now
Masquer
Source : Getty Images
Daronne

Selon une étude, les aliments pour bébés seraient trop sucrés et trop riches en additifs

L’association CLCV a analysé 207 produits infantiles, et tire la sonnette d’alarme sur la forte présente de sucre et d’additifs.

Trop de sucre aux rayons bébés ? C’est la conclusion d’une étude publiée jeudi 19 octobre par l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

Si de nombreux produits vendus dans les enseignes de grande distribution contiennent les mentions « réduit en sucre », « sans sucre ajouté », « spécialement adaptés aux besoins de bébé », « exprès pour les bébés » qui permettent de rassurer les parents, la réalité est tout autre. En effet, c’est bel et bien le cas pour 80 % des produits étudiés par l’association. Mais 30 % d’entre eux contiennent ingrédients comme le sucre et le miel, et 38 % des additifs.

À lire aussi : Oui, les gourdes de compotes pour enfants sont trop sucrées, mais pas de panique

Des additifs sont présents dans 94 % des produits laitiers

Pour effectuer son enquête, l’association a analysé 207 produits : préparations céréalières, produits laitiers, produits à base de fruits ou de légumes ou encore des confiseries. « On n’a pas pu être exhaustifs, mais on a veillé, pour chaque famille, à prendre des marques distributeurs, des grandes marques nationales, des produits bio et non bio, vendus en hypermarché ou en épicerie bio », a précisé auprès du Monde Lisa Faulet, responsable scientifique et alimentation de CLCV.

L’association a ensuite analysé les listes d’ingrédients, les tableaux nutritionnels, les mentions et allégations sur les emballages. Et le constat est alarmant : dans un tiers des produits étudiés, des additifs sont présents, notamment dans 94 % des produits laitiers analysés.

À lire aussi : Comment se lancer à la cool dans la DME : la diversification menée par l’enfant

Des chiffres qui ne sont pas étonnants selon l’association : les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de préparations pour nourrisson ne sont pas suivies. Huit produits sur dix présentent des allégations « santé », comme « bon pour les bébés », ou d’autres mentions, qui sont encadrées, mais mal comprises, comme « sans sucre ajouté » ou « réduit en sucre », alors qu’elles ne respectent pas les règlementations de l’OMS.

À lire aussi : Pourquoi ce n’est jamais une bonne idée de forcer un enfant à finir son assiette (même si c’est délicieux)

Mais le CLCV dénonce une réglementation trop permissive : « Il est nécessaire de renforcer la réglementation européenne sur la composition nutritionnelle des produits infantiles qui est trop permissive. Elle doit fixer des teneurs maximales en sucres, matières grasses et sel, en se basant sur les recommandations de l’OMS. La CLCV considère qu’une réflexion doit s’engager pour mettre en place un étiquetage nutritionnel clair et facilement lisible sur les produits infantiles », peut-on lire dans un communiqué publié sur leur site web.

L’OMS elle-même préconise la mise en place de règles plus strictes pour encadrer les aliments pour enfants : de fixer des teneurs maximales en sel et en sucre en fonction des familles de produits, mais également d’interdire les ingrédients sucrants et de limiter les arômes.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

2
Avatar de Leona B.
22 octobre 2023 à 10h10
Leona B.
C'est dommage que l'article ne soit pas plus précis, j'aurais aimé savoir quels produits et dans quelles quantités de sucres et de sels avec un petit tableau explicatif et des marques
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : sofyabolotinaphotos
Food

La recette facile des macarons de Saint-Pierre-et-Miquelon

5
Source : Canva pro
Daronne

Connaissez-vous la recette facile de la pâte à modeler maison

Source : Canva
Daronne

La nouvelle tendance TikTok ? Des parents filment leurs enfants dire des injures

6
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

Source : @cakebycourtney sur TikTok - Capture d'écran
Sport

Alerte chialade : une petite fille aide sa mère à terminer son marathon

Source : Oneinchpunch
Chère Daronne

Help, je manque de confiance en moi et j’ai peur de tout faire foirer avec mon nouveau mec

5
Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Peut-on détester les enfants des autres // Source : Getty Images signature
Daronne

A-t-on le droit de détester les enfants des autres ?

27
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5

Pour les meufs qui gèrent