Live now
Live now
Masquer
Janet-Jackson-dans-le-documentaire-Janet
Musique

Tel un phénix, Janet Jackson émerge des cendres du nipplegate avec deux docus et un album

02 nov 2021

Violemment répudiée pour son téton exposé accidentellement à la télé en 2004 à cause de Justin Timberlake, Janet Jackson sera-t-elle réhabilitée par les deux documentaires qui sortent sur elle et par son nouvel album à paraître, Black Diamond ?

Vous le savez : il suffit d’un téton féminin pour qu’Instagram et Facebook s’emballent, censurent, et bannissent. Eh bien ce genre de punition algorithmique n’est que le prolongement direct d’une pudibonderie typiquement américaine, qui a par exemple déjà sévèrement sévi contre Janet Jackson en 2004.

Janet Jackson, popstar au sommet jusqu’à l’accident du nipplegate en 2004

Rembobinons. Neuvième et dernière enfant de la famille Jackson, cette petite sœur cadette de Michael enchaîne les succès critiques et publics et infuse complètement la culture populaire des années 1980 à 2000.

Janet Jackson dans le clipThat's The Way Love Goes
Janet Jackson dans le clip That’s The Way Love Goes

Janet Jackson cartonne tant dans les charts qu’elle est invitée à chanter lors de l’ultra-médiatisée mi-temps du Super Bowl. Lors de cette performance regardée par plus de 140 millions de téléspectateurs, la chanteuse invite Justin Timberlake pour un duo.

Sauf que pendant leur prestation, le chanteur lui arrache un bonnet de soutien-gorge, lui révélant alors un téton.

Même si le mamelon a été aperçu à peine une seconde à l’antenne (et même s’il était masqué d’un bijou), le sexisme et le racisme étant ce qu’ils sont, c’est Janet Jackson qui se trouve catapultée comme une dévergondée à slutshamer. Et qui voit sa carrière presque ruinée à vie, du jour au lendemain.

Pendant ce temps, patriarcat oblige, la carrière de Justin Timberlake n’a fait que gagner en popularité suite à cet accident qui a longtemps défrayé la chronique.

Malfunction: The Dressing Down of Janet Jackson, le documentaire sur le nipplegate

Cet incident a tant marqué l’histoire que la chaîne de télévision FX en a produit un documentaire qui sera diffusé le 19 novembre 2021 — Malfunction: The Dressing Down of Janet Jackson, réalisé par Jodi Gomes. 

Déjà, en février 2021, le documentaire Framing Britney Spears, a permis de relire la carrière de cette dernière à la lumière des avancées des mentalités en matière de sexisme. Et de mieux y comprendre le rôle néfaste de Justin Timberlake à un moment charnière de sa carrière. Alors ce nouveau docu sur Janet Jackson promet de contribuer à réécrire avec davantage de justesse cette part sombre de l’histoire.

Janet Jackson peut-elle être réhabilitée par un documentaire, comme Britney Spears ?

Face au succès du documentaire sur Britney Spears, Justin Timberlake a fini par présenter ses excuses à l’ancienne princesse de la pop, actuellement à la veille de son 40e anniversaire (qu’elle fêtera le 2 décembre 2021), enfin en train de sortir de la tutelle de son père né avant la honte.

Avec son sens du timing de fuckboy qui pue davantage l’opportunisme que la sincérité et la responsabilité, Justin profitait d’ailleurs de sa lettre d’excuse à Britney Spears pour également demander pardon à Janet Jackson, écrivant ainsi le 12 février 2021 sur Instagram :

« Je suis profondément désolé pour les fois dans ma vie où mes actions ont contribué au problème, où j’ai parlé alors que ce n’était pas mon tour, et où je n’ai pas dit ce qui aurait été juste. Je comprends que je n’ai pas été correct à ces moments et à plein d’autres, et que j’ai bénéficié d’un système qui ferme les yeux sur la misogynie et le racisme. Je veux spécifiquement m’excuser auprès de Britney Spears et Janet Jackson, car je tiens à elles, les respecte, et je sais que j’ai échoué. »

Autocentré, le chanteur enchaîne les expressions creuses digne d’un bingo d’excuses hypocrites. Il parle de vouloir « grandir » de ces histoire comme s’il s’agissait d’une technique de développement personnel. Et évoque à peine les carrières des femmes qu’il a activement contribué à détruire. Il annonce qu’il ne s’agit que d’une première étape ; neuf mois après cette lettre, on n’a toujours pas vu la lueur d’un prémisse de début des étapes suivantes, mais soit… 

Le double standard autour de la nudité masculine versus féminine

En revanche, ce nouveau documentaire centré sur l’avant-après de cet accident de garde-robe surnommé le nipplegate pourrait bien être l’occasion de comprendre combien Janet Jackson a été injustement punie par l’Amérique puritaine et patriarcale.

Quand on voit l’absence totale d’incidence des récents accidents de braguette sur scène de Lil Nas X ou de Lenny Kravitz, difficile d’ignorer le double standard à l’œuvre en la matière. On épargne (voire célèbre) les hommes dénudés sur scène et hypersexualise ou trucide symboliquement les femmes qui en feraient de même, y compris par accident.

Rappeler combien Janet Jackson a marqué la musique pop et son imagerie

Reste à savoir à quel point ce documentaire contribuera ou non à réhabiliter la carrière de Janet Jackson, qui a beaucoup plus inspiré le paysage musical actuel qu’on ne l’imagine.

C’est d’ailleurs ce que répétait régulièrement Britney Spears, qui lui a plusieurs fois rendu hommage à travers ses looks et ses clips. Par exemple, la chorégraphie de la chaise dans le clip Stronger de Britney Spears constitue un clin d’oeil assumé à The Pleasure Principle et Miss You Much de Janet Jackson.

Janet Jackson - The Pleasure Principle (Official Music Video)

Enfin, un autre documentaire en deux parties pour un total de quatre heures, sobrement baptisé du prénom de la reine de la pop R’n’B, devrait quant à lui paraître en 2022.

Réalisé par Ben Hirsch, il racontera la vie de Janet Jackson, selon elle-même, plutôt que de se concentrer sur un seul épisode dramatique. De quoi contribuer encore plus à la réhabilitation de cette virtuose !

Celle-ci sortira d’ailleurs un nouvel album en 2022, intitulté Black Diamond. C’est donc une renaissance brillante qui s’annonce.

Tel un phénix, Janet Jackson émerge des cendres du nipplegate avec deux docus et un album

À lire aussi : Les tétons d’Adam Levine au Super Bowl, un beau double standard

Crédit photo de Une : capture d’écran Youtube de la bande-annonce de Janet de Ben Hirsch.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Musique

Musique
Dua Lipa recevant le Brit Award de l'artiste féminine britannique de l'année 2021

Les Brit Awards disent bye bye aux catégories genrées

Maëlle Le Corre

24 nov 2021

Musique
Adele-en-train-de-chanter-pour-nous-faire-pleurer-en-toute-décontraction

Alerte chialade : Adele renoue avec la prof d’anglais qui a changé sa vie et ça part en sanglots

Anthony Vincent

23 nov 2021

Musique
Les-L5-se-reforment-pour-les-30-ans-du-Hit-Machine

De l’air ! Les L5 se réunissent, tendance Y2K oblige

Anthony Vincent

18 nov 2021

Beauté
Iman-Bowie

Ce parfum lancé par Iman est la plus belle lettre d’amour à David Bowie, son défunt mari

Anthony Vincent

18 nov 2021

Actualité mode
Avril-Lavigne-cultive-toujours-le-même-style-pop-punk-ce-qui-est-aussi-troublant-que-rassurant

Toujours aussi pop punk, Avril Lavigne assume son style, qu’importe si la société trouve que ça fait ado attardée

Anthony Vincent

17 nov 2021

2
Musique
itw-adele-oprah

Perte de poids, divorce, santé mentale : Adele se livre à coeur ouvert

Kalindi Ramphul

15 nov 2021

3
Actualités
BritneyPOM21-liberation-tutelle-

Libérée, délivrée, que va devenir Britney ?

Maëlle Le Corre

15 nov 2021

2
Musique
Beyoncé

Beyoncé sort un nouveau titre émouvant pour King Richard, peut-être avant l’arrivée d’un nouvel album ?

Eva Levy

15 nov 2021

Grossesse
playlistaccouchement

On vous a concocté une playlist d’accouchement, de Grimes à Debussy en passant par Aya Nakamura

Camille Abbey

14 nov 2021

Musique
Red-Taylors-Version

Taylor Swift chante-t-elle les détails de sa rupture avec Jake Gyllenhaal dans All Too Well version longue ?

Anthony Vincent

12 nov 2021

3

La pop culture s'écrit au féminin