Live now
Live now
Masquer
Beyoncé-en-couverture-du-Harpers-Bazaar-américain-de-septembre-2021
Musique

Régimes, nouvelle musique, timidité créative : l’interview de Beyoncé par Harper’s Bazaar en 5 moments forts

11 août 2021

Beyoncé raconte comment son enfance timide lui a servi, parle de l’injonction à l’exemplarité et à l’excellence en tant que femme noire, explique pourquoi elle a l’air si inacessible, raconte les galères des régimes, et tease sa nouvelle musique.

Ses prises de paroles sont si rares qu’il arrive que Beyoncé fasse la couverture de prestigieux magazines sans même leur accorder une interview. Mais pour le numéro de septembre du Harper’s Bazaar américain, la reine de la pop a livré un entretien sans filtre.

À l’aube de son quarantième anniversaire qu’elle célébrera le 4 septembre 2021, l’artiste et femme d’affaires accomplie, mère de trois enfants (Blue Ivy, 9 ans ; les jumeaux Rumi et Sir, 4 ans) se prête à de rares confidences. 

1. C’est la timidité qui a permis à Beyoncé de développer sa créativité 

Cela peut être difficile de se le figurer, surtout pour les personnes qui ne connaîtraient pas trop sa carrière, mais Beyoncé Knowles-Carter est une ancienne grande timide, en plus de sa nature introvertie. Et selon elle, c’est ce qui lui a permis de devenir si empathique et créative :

« La première décennie de ma vie a été consacrée au rêve. Parce que j’étais introvertie, je ne parlais pas beaucoup quand j’étais enfant. J’ai passé beaucoup de temps dans ma tête à construire mon imagination.

Je suis maintenant reconnaissante pour ces timides années de silence. Être timide m’a appris l’empathie et m’a donné la capacité de me connecter et de m’identifier aux gens. Je ne suis plus timide, mais je ne suis pas sûr que je serai capable de rêver aussi grand sans ces années difficiles dans ma tête. […] Personne à mon école ne savait que je chantais, tellement je parlais à peine. »

2. En tant que femme noire, Beyoncé ne connaît que trop bien l’injonction à l’exemplarité et l’excellence

Dès son plus jeune âge, Beyoncé a pris des cours de musique, a commencé des compétitions de chant et de danse dès l’âge de 7 ans, et a dès lors compris qu’elle était jugée selon une différente échelle en tant que fille, puis femme noire.

« J’étais souvent la seule fille noire, et c’est là que j’ai réalisé que je devais danser et chanter deux fois mieux. Je devais avoir de la présence sur scène, de l’esprit et du charme si je voulais gagner. J’ai commencé à prendre des cours de chant avec une chanteuse d’opéra à neuf ans. […]

En tant que jeune femme noire, j’avais le sentiment de ne pas avoir droit à l’erreur. Je sentais une pression extérieure, une surveillance permanente attendant que je trébuche ou échoue. »

Souvent jugées comme étant forcément représentatives de tout un groupe social, les personnes minorisées ont l’habitude de ressentir une double-injonction à l’exemplarité et l’excellence, poursuit Beyoncé en parlant de son cas personnel face au stéréotype de la Angry Black Woman

« Je voulais briser tous les stéréotypes de la superstar noire, qu’il s’agisse d’être victime de la drogue ou de l’alcool ou de l’idée fausse absurde que les femmes noires étaient en colère. Je savais que j’avais cette opportunité incroyable et j’avais l’impression d’avoir une chance.

J’ai refusé de tout gâcher, mais j’ai dû abandonner beaucoup. » 

3. Beyoncé sait qu’elle peut avoir l’air inaccessible, mais c’est pour protéger sa vie privée (et que son signe astro, c’est Vierge)

Pour protéger sa paix intérieure, Beyoncé s’efforce aussi de ne visibiliser que son travail, et non sa vie privée : 

« Si mon art n’est pas assez fort ou assez significatif pour garder les gens intéressés et inspirés, alors ça veut dire que je fais fausse route. Ma musique, mes films, mon art, mon message, cela devrait suffire. »

Elle ne sait que trop bien combien cette industrie peut cannibaliser des talents, c’est pourquoi elle protège son intégrité, quitte à passer pour une perfectionniste inaccessible : 

« Tout au long de ma carrière, j’ai eu l’intention de fixer des limites entre mon personnage de scène et ma vie personnelle. Ma famille et mes amis oublient souvent la bête en talons aiguilles que je peux être jusqu’à ce qu’ils me voient sur scène.

[…] Avant de commencer ma carrière, j’ai décidé que je ne me lancerais que si mon estime de moi-même ne dépendrait pas de mon éventuelle célébrité. […]

Je me suis battue pour protéger ma santé mentale et ma vie privée parce que la qualité de ma vie en dépend. Une grande partie de qui je suis est réservée aux personnes que j’aime et en qui j’ai confiance. Ceux qui ne me connaissent pas et ne m’ont jamais rencontrée pourraient se dire que je suis fermée. Si les gens ne voient pas ces facettes de moi, c’est clairement parce que mon côté Vierge l’a décidé ainsi… Et non parce qu’elles n’existeraient pas ! »

4. Beyoncé a connu les galères des régimes, et apprend à écouter son corps

« Je me souviens de quand j’ai commencé à entendre des gens critiquer mon poids. J’avais 19 ans. Les vêtements que peuvent prêter les marques ne m’allaient plus. J’avais peur d’entendre certains commentaires. Puis je me suis réveillée un jour et j’ai refusé de m’apitoyer sur mon sort, alors j’ai écrit Bootylicious. C’était le début pour moi d’utiliser tout ce que la vie m’a donné et de le transformer en quelque chose d’autonomisant pour d’autres femmes et hommes qui étaient aux prises avec la même chose. »

Destiny's Child - Bootylicious

Elle qui a passé la moitié de sa vie en tournée, repoussant sans cesse les limites de sa santé mentale et physique, apprend encore à mieux prendre soin d’elle, après des années de restrictions alimentaires : 

« Dans le passé, je passais trop de temps à faire des régimes, avec l’idée fausse que prendre soin de moi signifiait faire du sport et être obsédée par mon corps. Ma santé, la façon dont je me sens quand je me réveille le matin, ma tranquillité d’esprit, le nombre de fois que je souris, comment je nourris mon esprit et mon corps, ce sont les choses sur lesquelles je me concentre.

La santé mentale, c’est aussi prendre soin de soi. […] Votre corps vous dit tout ce que vous devez savoir, mais j’ai dû apprendre à écouter. » 

Longtemps insomniaque, Beyoncé raconte aussi qu’elle a découvert lors de sa dernière tournée les bienfaits du CBD qui l’aide enfin à connaître des nuits plus réparatrices. Si bien qu’elle développe chez elle une ferme de chanvre et des ruches de miel, dont elle adore aussi les vertus. 

5. Beyoncé va bientôt sortir de la nouvelle musique

« Avec tout l’isolement et l’injustice de l’année dernière, je pense que nous sommes tous prêts à nous échapper, à voyager, à aimer et à rire à nouveau. Je sens une renaissance émerger, et je veux faire partie de cette évasion de toutes les manières possibles.

Je suis en studio depuis un an et demi. […] Après 31 ans, c’est tout aussi excitant que lorsque j’avais 9 ans. Oui, la musique arrive ! » 

Celle qui a pris l’habitude de sortir ses projets musicaux par surprise lâchera-t-elle une nouvelle bombe mélodique le jour de son 40e anniversaire le 4 septembre 2021 ? Nous le saurons bientôt !

À lire aussi : Beyoncé en jambières de cowboy rappelle que le Far West n’était pas aussi blanc qu’on le croit

Les Commentaires
1

Avatar de missaaj
12 août 2021 à 23h12
missaaj
Bon Beyonce, j'avoue que depuis l'histoire où elle a attaque en justice une société car ils avaient le même nom que sa fille, jai du mal. Je la trouve complètement déconnectée dans certains de ses propos parfois et ca me met vraiment mal a l'aise que l'on ai donné des grammys a sa fille pour un clip, etc...je l'aimais beaucoup avant et jusqu'à Lemonade, qui est un super album mais vraiment je n'apprécie plus trop...surtout l'album en couple avec jayz, il y avait des paroles vraiment malaisantes, se réclamer d'une street cred, etc....enfin je me doute que ce sera un avis complètement isolé mais si je retrouve le lien sur l'histoire de l'affaire judiciaire autour du nom Blue Ivy je le poste....
Après pour quand même dire du positif aussi, j'ai revu une de ses performances de la chanson countdown en live, quelle voix quel charisme...
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Musique

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, la femme cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

Quizz et Tests
crepe-600

TEST – Quelle crêpe êtes-vous ?

Manon Portanier

17 sep 2021

2
Musique
Capture d’écran 2021-09-17 à 09.59.42

Montero : le bébé de Lil Nas X sort aujourd’hui, et c’est un album !

Eva Levy

17 sep 2021

Série télé
4904048.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Charlotte Gainsbourg, Suzanne Lindon : on en sait plus sur nouveau casting d’En Thérapie saison 2

Eva Levy

17 sep 2021

Cinéma
house-of-gaunt

Le film sur les origines de Voldemort,The House of Gaunt, est dispo sur Youtube

Kalindi Ramphul

17 sep 2021

6
Série télé
scenes-from-a-marriage-vertical

Vous croyez au mariage ? Scenes from a marriage va vous faire changer d’avis

Kalindi Ramphul

17 sep 2021

Tech
TikTok – jeunes – trigger – warning

TikTok lance de nouvelles fonctionnalités pour la santé mentale des plus jeunes

Pop culture
Capture d’écran 2021-09-16 à 11.24.53

Nicki Minaj n’était pas au Met Gala et c’est à cause du pote de son cousin

Eva Levy

16 sep 2021

Série télé
Capture d’écran 2021-09-16 à 10.09.23

Le casting du remake du Prince de Bel-Air est officiel

Eva Levy

16 sep 2021

2
Cinéma
west-side-story

La bande-annonce du remake de West Side Story par Spielberg est enfin là

Kalindi Ramphul

16 sep 2021

2

La société s'écrit au féminin