Live now
Live now
Masquer
Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

25 nov 2022
James Cameron a dépensé sans compter pour la suite de son chef-d’œuvre de 2009… Mais pour égaler son succès, encore faut-il que les spectateurs soient au rendez-vous.

Dans moins d’un mois, on découvrira enfin le film que l’on attend depuis 13 ans. TREIZE ANS. Mais si la pression est aussi forte sur les épaules de James Cameron, c’est aussi pour une histoire de porte-monnaie. Le budget du film implique que ce dernier cartonne au box-office, au risque de tourner au fiasco économique

Un box-office à 2 milliards de dollars

Dans un entretien pour GQ, James Cameron – à qui l’on doit des petits films d’auteur (on plaisante, hein) comme Titanic, Terminator ou encore Avatar a confié ses inquiétudes à moins de trois semaines de la sortie de sa suite sur la planète Pandora.

Le réalisateur a ouvert toutes les vannes pour financer Avatar 2 : la voie de l’eau. Selon le Hollywood Reporter, le budget de cette suite très attendue se situerait entre 350 et 400 millions de dollars. « Un fric fou », pour reprendre l’expression de James Cameron.

Ce dernier a fait ses calculs et le moins que l’on puisse dire, c’est que la barre est haute. En effet, pour s’assurer que les studios continuent de financer les suites d’Avatar jusqu’au cinquième opus, « il faudrait en faire le troisième ou le quatrième film le plus rentable du cinéma. C’est ça notre seuil de rentabilité ». Pour rappel, le cinéaste prévoit de sortir un nouvel épisode d’Avatar un Noël sur deux jusqu’en 2028.

avatar 2

Depuis Avatar, il y a eu le Covid et le streaming…

C’est ironique : pour garantir la pérennité de sa saga, James Cameron devra faire aussi bien que ses performances de 1998 en 2009. En effet, le réalisateur occupe déjà deux places dans le top 3 des films les plus rentables de l’histoire, avec Avatar et Titanic. Entre les deux, Avengers : Endgames des frères Russo (2019) atteint les 2,7 milliards de recettes au box-office.

Si Avatar a presque atteint les 3 milliards de dollars – ce qui laisse présager de bons chiffres pour la suite, les inquiétudes de son réalisateur restent fondées. En effet, le monde a eu le temps de changer depuis 2009 : l’explosion du streaming puis la pandémie se sont occupés de siphonner les salles. James Cameron est loin de l’ignorer :

« Le marché pourrait décider que c’est fini pour nous dans trois mois, ou presque fini. On se dirait alors « Ok, bouclons l’histoire avec le troisième film, et on en reste là si ce n’est tout simplement pas rentable ».

Depuis que nous avons écrit ces films, le monde a changé. Il y a eu deux bouleversements : la pandémie et l’essor du streaming. Ou à l’inverse, peut-être que nous réussirons à rappeler aux gens ce qu’est une expérience cinématographique. C’est le but de ce film. Maintenant la question est : combien de gens en ont encore quelque chose à foutre ?

On a hâte de découvrir le film et en salles le 14 décembre, et on a envie de dire : courage James, jamais deux sans trois.

Avatar 5

À lire aussi : Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Crédit de l’image à la Une : © Walt Disney

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

mucem-lutte-vertical
Évènements

La lutte bretonne : quand la virilité sort ses gros muscles

jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Beyoncé confirme la sortie de son nouvel album, Renaissance, pour juillet
Musique

Beyoncé marque l’Histoire en devenant l’artiste la plus récompensée des Grammy Awards

Maya Boukella

06 fév 2023

1
netflix
Pop culture

Partage de comptes Netflix : tout savoir des nouvelles règles de la plateforme

Maya Boukella

06 fév 2023

7
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
[Site web] Visuel horizontal Édito (21)
Livres

Andréa Bescond : « c’est toujours aux victimes de faire tout le travail »

Pauline Leduc

05 fév 2023

aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-pixabay-159711 (1)
Livres

Rentrée littéraire d’hiver : 3 romans à lire absolument

Pauline Leduc

02 fév 2023

nikon festival
Pop culture

Nikon Film Festival : votez pour votre film préféré pour lui faire gagner le Prix du Public

Maya Boukella

02 fév 2023

La pop culture s'écrit au féminin