Live now
Live now
Masquer
Avatar 5
Culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

James Cameron a dépensé sans compter pour la suite de son chef-d’œuvre de 2009… Mais pour égaler son succès, encore faut-il que les spectateurs soient au rendez-vous.

Dans moins d’un mois, on découvrira enfin le film que l’on attend depuis 13 ans. TREIZE ANS. Mais si la pression est aussi forte sur les épaules de James Cameron, c’est aussi pour une histoire de porte-monnaie. Le budget du film implique que ce dernier cartonne au box-office, au risque de tourner au fiasco économique

Un box-office à 2 milliards de dollars

Dans un entretien pour GQ, James Cameron – à qui l’on doit des petits films d’auteur (on plaisante, hein) comme Titanic, Terminator ou encore Avatar a confié ses inquiétudes à moins de trois semaines de la sortie de sa suite sur la planète Pandora.

Le réalisateur a ouvert toutes les vannes pour financer Avatar 2 : la voie de l’eau. Selon le Hollywood Reporter, le budget de cette suite très attendue se situerait entre 350 et 400 millions de dollars. « Un fric fou », pour reprendre l’expression de James Cameron.

Ce dernier a fait ses calculs et le moins que l’on puisse dire, c’est que la barre est haute. En effet, pour s’assurer que les studios continuent de financer les suites d’Avatar jusqu’au cinquième opus, « il faudrait en faire le troisième ou le quatrième film le plus rentable du cinéma. C’est ça notre seuil de rentabilité ». Pour rappel, le cinéaste prévoit de sortir un nouvel épisode d’Avatar un Noël sur deux jusqu’en 2028.

avatar 2

Depuis Avatar, il y a eu le Covid et le streaming…

C’est ironique : pour garantir la pérennité de sa saga, James Cameron devra faire aussi bien que ses performances de 1998 en 2009. En effet, le réalisateur occupe déjà deux places dans le top 3 des films les plus rentables de l’histoire, avec Avatar et Titanic. Entre les deux, Avengers : Endgames des frères Russo (2019) atteint les 2,7 milliards de recettes au box-office.

Si Avatar a presque atteint les 3 milliards de dollars – ce qui laisse présager de bons chiffres pour la suite, les inquiétudes de son réalisateur restent fondées. En effet, le monde a eu le temps de changer depuis 2009 : l’explosion du streaming puis la pandémie se sont occupés de siphonner les salles. James Cameron est loin de l’ignorer :

« Le marché pourrait décider que c’est fini pour nous dans trois mois, ou presque fini. On se dirait alors « Ok, bouclons l’histoire avec le troisième film, et on en reste là si ce n’est tout simplement pas rentable ».

Depuis que nous avons écrit ces films, le monde a changé. Il y a eu deux bouleversements : la pandémie et l’essor du streaming. Ou à l’inverse, peut-être que nous réussirons à rappeler aux gens ce qu’est une expérience cinématographique. C’est le but de ce film. Maintenant la question est : combien de gens en ont encore quelque chose à foutre ?

On a hâte de découvrir le film et en salles le 14 décembre, et on a envie de dire : courage James, jamais deux sans trois.

Avatar 5

À lire aussi : Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Crédit de l’image à la Une : © Walt Disney


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Sur Netflix, 5 films et séries aussi torrides que Bridgerton, à regarder cette semaine

1
Source : Unsplash
Culture

Ces célébrités qui ont été bannies des applications de rencontre

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

5
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

La pop culture s'écrit au féminin