Live now
Live now
Masquer
norman-histoires-succes-madmoizelle
Témoignages

Comment le harcèlement scolaire de Norman l’a forgé

08 mai 2020 6

Fab reçoit dans son podcast Histoires de Succès Norman Thavaud, que tu connais sans doute mieux par son pseudo « Norman fait des vidéos ». Ils retracent ensemble son parcours, et les embûches qu’il a traversées.

Après l’enregistrement de son Histoire de Darons il y a quelques mois, on s’était donnés rendez-vous avec Norman pour mon autre podcast Histoires de Succès…

Mais la vie est passée et il était parti pour sa tournée, avant que le confinement et la pandémie ne l’annulent.

Tant qu’à être coincés chez soi, autant finalement faire cette interview, que tu peux écouter ici, ou directement sur Spotify :

Norman parle de harcèlement scolaire

On se retrouve donc autour d’une conversation en ligne pour retracer le parcours de Norman, de son enfance bercée par la musique et l’éveil artistique, en passant par le harcèlement scolaire dont il parle dans sa vidéo Draw My Life.

Il explique à quel point ces brimades l’ont poussé jusqu’à son succès actuel, sans qu’il en garde aujourd’hui de l’aigreur ou de la rancune.

Si jamais tu es ou tu as été victime de harcèlement scolaire, j’espère que l’histoire de Norman pourra t’aider, à te dire que ça s’arrange par la suite.

En attendant, sache que tu peux demander de l’aide, et qu’il y a plein d’articles à lire sur le sujet du harcèlement scolaire sur madmoiZelle.

À lire aussi : Victime de harcèlement scolaire, j’ai transformé mon expérience

Le parcours de Norman en interview

Avec Norman, on parle aussi de ses débuts, de la façon dont il a essuyé les plâtres en étant parmi les premiers « youtubeurs », de sa carrière dans le standup, de sa première tournée folle où il remplissait des Zénith pour jouer son spectacle…

Et de ses dernières vidéos en rapport avec le confinement tournées à la maison, où il revient aux sources.

Enfin, on parle aussi du décès de sa mère, emmenée par un cancer alors qu’il était encore tout jeune, et comment cette épreuve a forgé l’adulte — et le jeune père — qu’il est aujourd’hui.

Merci à Norman pour sa transparence et de s’être livré de la sorte à mon micro !

Les liens dont on parle dans cet épisode

Abonne-toi au podcast Histoires de Succès

Rendez-vous jeudi prochain, à partir de 6h dans ton appli de podcasts, pour un nouvel épisode d’Histoires de Succès.

Si vous connaissez quelqu’un qui a ou avez vous-mêmes une Histoire de Succès à raconter, écrivez-moi : [email protected]. Merci !

À lire aussi : Norman se remémore « l’Internet de l’époque » en chanson

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
6

Avatar de Fab
9 mai 2020 à 08h22
Fab
Comme ma voisine du dessus, je m'en suis pas sortie. Perso, ce genre d'articles me fait même culpabiliser de ne pas réussir à aller de l'avant, vraiment l'impression d'être nulle. J'aurai tellement voulu avoir une adolescence normale, des amis, aller à des soirées, tout ça. Ca va bientôt faire 10 ans, paraît que le temps guérit les blessures, j'attends toujours de voir ça.
Je suis navré, je n’ai jamais eu l’intention de faire culpabiliser qui que ce soit. J’ai moi-même été victime d’un sévère harcèlement scolaire au collège, pendant plusieurs années, par mes « copains », et je me dis qu’à l’époque, j’aurais aimé écouter ce genre de témoignages, parce qu’autour de moi, personne n’était capable de m’aider.
Oui j’ai mis du temps, oui j’en garde encore aujourd’hui des séquelles et des blessures profondes, sur lesquelles je n’ai pas encore totalement fait la lumière (et oui, ça ne guérit jamais vraiment mais tu apprends à mieux les gérer avec le temps) mais c’est comme tout : avec le recul et l’âge, je me rends compte que ces coups dans la gueule ont fait l’être humain que je suis aujourd’hui, avec ses forces et ses faiblesses.

A mes yeux, une seule chose est importante : à quel point je suis capable de percevoir les progrès que j’ai fait, que je continue à faire, le chemin que j’ai parcouru, de m’en congratuler à chaque instant s’il le faut, et que personne d’autre que moi n’a le droit de juger mon chemin (sacré exercice dans ma position )

Pour revenir à ce podcast avec Norman, j’offre ici un point de vue, libre à vous d’en faire ce que vous souhaitez. Je suis désolé que ça vous blesse, encore une fois ça n’est mon intention, mais de mon côté je compte continuer à montrer des exemples « positifs » parce que je me dis que si le moi de 12 ans aurait adoré entendre ce genre de témoignages, alors il doit y en avoir d’autres ici-bas à qui ça fait du bien aussi

Bonne journée à vous !
5
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
pexels-liza-summer-acouphenes

« De vrais acouphènes, ça ne se soigne pas » : comment j’ai appris à vivre avec un sifflement dans les oreilles

Fab

06 déc 2021

80
Lingerie
tanga menstruel Ma Lucette
Sponsorisé

Crash-test : une journée de règles avec flux abondant et… un tanga menstruel

Règlement de comptes
Sarah

Sarah et son mari, 3200€ par mois pour 4 : « J’ai un rapport… compliqué à l’argent »

Camille Abbey

02 déc 2021

5
Tatouage
la-tessita-par-clara-de-latour

« Besoin de savoir d’où je venais et de le marquer dans ma peau » : quand le tatouage nous relie à nos origines

Anne Chirol

30 nov 2021

Témoignages
maid-violences

C’est un épisode de Maid qui m’a aidée à réaliser que j’avais subi des violences conjugales

Aïda Djoupa

29 nov 2021

9
Témoignages
marre-evjf

Quand les EVJF deviennent un enfer : « La moindre notif me donnait envie de fuir »

Aïda Djoupa

27 nov 2021

52
Témoignages
nanowrimo-4-journal-de-bord

NaNoWriMo, journal de bord d’un échec programmé #4 : l’essentiel c’est de participer

Kalindi Ramphul

26 nov 2021

Témoignages
corps de femme

Je suis chirurgien, et je « répare » les clitoris des femmes victimes d’excision

Aïda Djoupa

25 nov 2021

10
Règlement de comptes
femme en train de faire des travaux

Gwendoline, 3900€ par mois à deux : « Mon conjoint n’achète rien à part des caleçons une fois par an »

Aïda Djoupa

25 nov 2021

3
Témoignages
meeko

Confession : je me masturbe devant les dessins animés de mon enfance

Une madmoiZelle

18 nov 2021

11

La société s'écrit au féminin