Live now
Live now
Masquer
autobronzant
Conseils Beauté

Mes 4 conseils de pro pour maîtriser l’autobronzant sans finir plus orange que Trump

05 déc 2021

Si vous utilisez de l’autobronzant régulièrement, il vous est probablement déjà arrivé de vous réveiller le matin avec la peau plus orange qu’une clémentine. Voici comment éviter cette mésaventure.

L’été est définitivement loin derrière nous. Malheureusement, notre bronzage n’a pas vraiment survécu à la DÉCENNIE qui le sépare de ses dernières vacances au soleil…

Si on veut éviter d’être pâle à peu près tout l’hiver, une seule solution s’offre à nous : l’autobronzant. Mais comment obtenir un joli hâle sans virer à l’orange ou finir avec un effet zébré sur le visage ? Pas simple !

Étant une fervente utilisatrice d’autobronzant, je vous donne mes conseils. 

Préparer la peau avant l’application 

« Skincare first, make up second ». Ce dicton, qui nous invite a redéfinir nos priorités, n’est pas devenu un crédo pour les maquilleurs et les experts de la peau par hasard. Même si le fond de teint, le blush, le liner ou encore le rouge à lèvres permettent de se sublimer, ils ne peuvent dévoiler toute l’étendue de leur pouvoir que lorsqu’ils sont précédés d’une routine beauté établie en fonction des besoins de l’épiderme.

Et si cette notion fonctionne pour le maquillage, elle est aussi valable lorsqu’on applique de l’autobronzant !

Évidemment, les gestes ne sont pas les mêmes dans ce cas. Le plus important ? Nettoyer correctement son épiderme avant tout ! Pour ce faire, on ne vous recommandera jamais assez le double nettoyage — une technique infaillible pour garder une peau saine, dépourvue de résidus. Cette dernière consiste à utiliser un démaquillant à base d’huile puis de compléter ses effets avec un gel nettoyant, un lait ou encore une émulsion dans un deuxième temps. 

Mais ce n’est pas tout : l’exfoliation fait aussi partie des gestes qui vont vous permettre d’obtenir un hâle parfaitement homogène, sans strie. En débarrassant la peau des éléments qui obstruent ses pores, son grain devient plus lisse ce qui permet à l’autobronzant de mieux adhérer. « Cela fait vraiment une différence en termes d’uniformité finale de la couleur », explique Jules Von Hep, directeur de de la société Tan-Luxe, à Byrdie.

Avant d’appliquer le produit bronzant que vous aurez choisi, pensez aussi à correctement hydrater votre épiderme au préalable dans les jours qui précèdent son utilisation. Le but ? Garder un grain lisse, pour obtenir plus d’homogénéisé et un côté moins orange. 

Choisir la bonne formule d’autobronzant 

Il existe plusieurs types d’autobronzant sur le marché : la crème, les gouttes (à ajouter à l’un des produits de votre routine), ou encore l’huile.

Cette pluralité de formules est là pour vous permettre de choisir le format qui convient le mieux à votre peau et qui pourra se faufiler dans votre routine sans pour autant avoir à changer vos gestes du quotidien. 

Vous aimez la simplicité et avez une peau plutôt normale ? Testez la crème hydratante ! Facile à utiliser, elle est très facilement absorbée par l’épiderme, ce qui permet d’avoir un résultat relativement rapide. En plus, ses propriétés hydratantes en font un excellent 2 en 1. 

Vous avez la peau grasse ? Testez les gouttes autobronzantes que vous allez pouvoir ajouter à votre crème hydratante de tous les jours. Comme ça, vous continuez de maîtriser votre problématique tout en bronzant. 

Vous avez la peau sèche ? Pensez à l’huile. Cette dernière maintient l’hydratation dans les tissus et permet, en même temps d’obtenir le hâle dont vous rêvez. Un bon deal. 

Et si vous vous demandez ce qu’il faut absolument éviter, Jules Von Hep est très clair sur le sujet :

« Il est important de choisir un produit autobronzant qui ne contient pas d’alcool ni de parabènes car ces derniers ont tendance à assécher la peau, ce qui provoque une dégradation plus rapide du bronzage et donc des fissures, un effet écaillés, pas chic. »

Photo de cottonbro provenant de Pexels
Photo de cottonbro provenant de Pexels

Savoir appliquer correctement son autobronzant 

Appliquer son autobronzant n’est pas très compliqué. Il suffit de prendre en compte les trois éléments de votre morphologie qui peuvent vous trahir : le cou, la démarcation des cheveux et les oreilles.

Ces zones sont celles où le produit va avoir tendance à faire des stries ou à se déposer en trop grande quantité, ce qui entraîne des marques plus foncées. Mais alors, comment faire ?

Eh bien prélevez la dose d’autobronzant qu’il vous faut, chauffez-la dans le creux de vos mains et commencez l’application par le centre du visage pour étirer vers l’extérieur avec des mouvements circulaires.

Passez très consciencieusement sur vos oreilles, votre cou (même derrière votre nuque) et pensez à étirer la matière vers la racine des cheveux en insistant bien sur cette zone difficile. Si vous sentez que trop de produit s’amasse à cet endroit, n’hésitez pas à l’estomper un peu avec un mouchoir à usage unique.

Pour le contour des yeux, c’est pareil : pour éviter l’effet masque de ski, pensez à appliquer de l’autobronzant sur cette zone, mais si vous constatez qu’il y en a un peu sur vos cils et vos sourcils, n’oubliez pas d’enlever le surplus avec un coton-tige.

Y aller doucement sur les doses d’autobronzant

Même s’il est progressif, l’autobronzant est un produit à utiliser avec parcimonie au risque de finir avec le teint de Donald Trump. Et croyez-moi, vous ne voulez pas le teint de Donald Trump !

Parce que toutes les peaux sont différentes et réagissent donc singulièrement à l’autobronzant, commencez par utiliser la formule que vous avez choisi une à deux fois par semaine en respectant les dosages mentionnés sur la boîte. Généralement, ceux-ci sont équivalents à 4-5 gouttes d’autobronzant ou à une noisette de crème.

Souvenez-vous d’une chose : c’est un produit qui agit de façon progressive. Si vous n’obtenez pas un hâle doré dans les 5 minutes qui suivent l’application, c’est totalement normal ! L’autobronzant va doucement mais sûrement agir sur votre peau au fil de la journée.

Si le lendemain de son application vous ressentez le besoin d’en appliquer à nouveau : go ! Mais ne le surdosez pas — mieux vaut travailler son « bronzage » petit à petit que finir aussi orange qu’une mandarine trop mûre. 

Ah au fait, n’oubliez pas de vous laver les mains dès que vous avez terminé d’utiliser votre autobronzant, ce serait dommage que l’intervalle de vos doigts vous trahisse… Et même si c’est le cas, assumez ! L’autobronzant, c’est sous-coté de toute façon.

À lire aussi : Se maquiller le coin interne de l’oeil, ce détail devenu tendance qui fait toute la dif

Crédits de l’image de une : Unsplash – @Raphael Lovaski.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Conseils Beauté

Conseils Beauté
lèvres-gercees

Vos lèvres sont sèches ? Voilà pourquoi (et des solutions)

Barbara Olivieri

20 jan 2022

Conseils Beauté
Jeune femme appliquant un masque de beauté sur son visage

Le soufre est le meilleur ennemi de l’acné et vous ne le saviez peut-être pas

Conseils Beauté
marketing-beauté

4 réflexes pour ne pas se faire avoir par le marketing beauté et mieux choisir ses produits

Barbara Olivieri

16 jan 2022

Tendances Beauté
manucure-russe-conseils

Qu’est-ce que la manucure russe, qui promet jusqu’à 5 semaines de vernis nickel ?

Conseils Beauté
types-imperfections-visage-acne

Point noir ou microkyste ? Tout savoir sur les imperfections de la peau

Conseils Beauté
crayon-levres-yeux

Utiliser un crayon à lèvres sur les yeux : la fausse bonne idée signée TikTok

Barbara Olivieri

13 jan 2022

Conseils Beauté
Femme appliquant du vernis sur ses ongles

Pourquoi vous devriez mettre de la crème solaire avant une pose de vernis semi-permanent

Conseils Beauté
Jeune femme peignant ses sourcils avec un goupillon

Vous avez les sourcils frisés ? Mieux vaut les tailler que les épiler !

Tendances Beauté
Ça-plane-pour-Lush-qui-poursuit-le-filon-du-CBD-en-beauté

Lush fait tourner le CBD en beauté avec un nouveau parfum et une huile solide

Anthony Vincent

28 déc 2021

Guide d'achat
masque-led-final

J’ai testé les 4 gros masques LED du marché, et clairement ils ne se valent pas tous

Barbara Olivieri

19 déc 2021

La beauté s'écrit au féminin