Live now
Live now
Masquer
House-of-gucci
Cinéma

Luxe, drama, accents « italiens » gênants et bien sûr Lady Gaga : House of Gucci a sa bande-annonce

30 juil 2021
Lady Gaga, Adam Driver, Jared Leto, Jeremy Irons, et même Camille Cottin se donnent la réplique dans la première bande-annonce du film House of Gucci, réalisé par Ridley Scott, et prévu pour le 24 novembre 2021 en France.

« Je ne me considère pas comme une personne particulièrement morale. Mais je suis juste. »

C’est l’une des phrases mémorable de cette bande-annonce aussi intrigante qu’excitante pour le film House of Gucci à paraître le 24 novembre au cinéma en France. 

House of Gucci - Bande annonce VOST [Au cinéma le 24 novembre]

Le premier trailer de House of Gucci envoie du drama bien sapé et (trop ?) accentué

Réalisé par  Ridley Scott, ce long-métrage se fonde sur une histoire vraie, servie par un casting d’exception : Adam Driver y joue Maurizio Gucci, assassiné le 27 mars 1995, et petit-fils héritier de Guccio Gucci — le fondateur de la célèbre maison de luxe italienne.

Lady Gaga y incarne Patrizia Reggiani, son ex-femme qui aurait commandité ce meurtre. Al Pacino y interprète Aldo Gucci, fils aîné de Guccio Gucci. Et s’il est difficile de le reconnaître dans cette première bande-annonce, Jared Leto joue bel et bien dans ce film, sous les traits de Paolo Gucci, frère d’Aldo Gucci (et donc tonton de Maurizio Gucci) (vous suivez ?).

Le casting compte également Jeremy Irons (Rodolfo Gucci), notre Camille Cottin nationale (Paola Franchi), Jack Huston (Domenico Sole) et Reeve Carney (Tom Ford) ; notez cependant que les têtes d’affiche font polémique auprès de la descendance de la véritable famille Gucci

« Au nom du père, du fils, et de la maison Gucci »

Dans la vraie vie, Patrizia Reggiani a été condamnée à 26 ans de prison en 1998 pour avoir commandité ce meurtre de 1995 raconté dans House Of Gucci. On se demande ce que va penser cette veuve noire, désormais âgée de 72 ans et libérée en 2016 après avoir purgé sa peine…

En attendant, en plus de tous les looks vintage que promet le film, chaque réplique de Lady Gaga dans cette bande-annonce aux accents italiens surjoués risque bien de devenir un mème. En particulier ces derniers mots : « Au nom du père, du fils, et de la maison Gucci » !

À lire aussi : Lady Gaga se balade en bottines-échasses avec la même décontraction que nous en baskets

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12
Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

20
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

La pop culture s'écrit au féminin