Al Pacino « petit, gros et moche », Jared Leto « horrible » : la famille Gucci fustige le casting du film


Patrizia Gucci juge durement l’acteur du Parrain censé jouer son grand-père dans le film « House of Gucci » de Ridley Scott, au côté de Lady Gaga et Adam Driver. Même Jared Leto en prend pour son grade !

L'acteur Al Pacino dans le film L'acteur Al Pacino dans le film "Danny Collins" (Koch Films)

À chaque nouvelle photo de tournage, beaucoup de personnes se délectent des looks vintage de Lady Gaga et Adam Driver, qui jouent dans le film House of Gucci, réalisé par Ridley Scott.

La chanteuse y interprète Patrizia Reggiani, qui a commandité l’assassinat de son ex-époux, Maurizio (incarné par l’acteur de Star Wars), petit-fils du fondateur de la maison Gucci.

« Ils volent l’identité de notre famille »

Mais dans la vraie vie, la descendance de cette illustre famille italienne apprécie beaucoup moins ce coup de projecteur sur leur passé le plus trouble. Comme le raconte Patrizia Gucci (pas celle qui a commandité l’assasinat, mais une cousine de Maurizio Gucci), le 15 avril 2021 à l’Associated Press :

« Nous sommes profondément déçus. Je parle au nom de la famille. Ils volent l’identité de notre famille pour faire du profit, pour augmenter les revenus du système hollywoodien… Notre famille a une identité, une vie privée. On peut parler de tout, mais une certaine limite ne devrait pas être franchie. »

Patrizia Gucci rapporte également qu’elle était d’abord en contact avec l’épouse de Ridley Scott, Giannina Facio, au début des années 2000 pour un autre projet de long métrage autour de cette famille du luxe italien. Mais que le couple de cinéma la laisse en « vu » depuis qu’elle veut parler de son inquiétude autour de ce film centré sur la relation entre Patrizia Reggiani et Maurizio Gucci.

Al Pacino, « gros, petit, avec des rouflaquettes vraiment très moches »

Principal motif de contrariété, c’est le choix d’Al Pacino dans le rôle d’Aldo Gucci. Ce grand-père de Patrizia Gucci était un vendeur hors-pair qui a ouvert des boutiques de la marque à Rome, mais aussi à New York, et contribué à attirer une clientèle VIP internationale. D’après la petite-fille, l’acteur américain a beau avoir des origines italiennes et avoir joué dans Le Parrain, cela ne suffit pas pour remplir ce nouveau costume :

« Mon grand-père était un homme vraiment très beau, comme tous les membres de la famille Gucci. Et très grand, avec des yeux bleus, très élégants. Il est joué par Al Pacino, qui n’est déjà pas très grand, et il apparaît gros, petit, avec des rouflaquettes vraiment très moches sur la première photo [de tournage]. C’est vraiment honteux car il ne lui ressemble pas du tout. »

Même Jared Leto, qui interprète Paolo Gucci, et aperçu sur le tournage avec le crâne dégarni et un costume mal taillé, ne trouve pas grâce aux yeux de Patrizia Gucci, qui résume ainsi son sentiment à Associated Press :

« Horrible, horrible. Je me sens offensée. »

La marque Gucci, elle, semble ravie par ce film

Si elle a donc peu été consultée sur ce projet de film, la famille Gucci n’a en fait plus vraiment de lien avec la maison de luxe, puisque Maurizio a vendu ses dernières parts en 1993 au groupe Investcorp. Ce dernier a été racheté par PPR, devenu le géant du luxe, Kering.

Et la griffe de luxe a l’air réjoui par ce projet, puisqu’elle a ouvert ses archives à l’équipe du film. Salma Hayek, épouse du PDG de Kering François-Henri Pinault, doit même jouer dans le film. Et Jared Leto compte d’ailleurs parmi les muses d’Alessandro Michele, l’actuel directeur artistique de la maison florentine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gucci Official (@gucci)

Celle-ci vient d’ailleurs de fêter ses 100 ans d’existence, par une extravagante collection, en partie en collab’ avec Balenciaga. À grands renforts de références aux archives, de maxi logos et de sacs à tout va, elle aurait presque des airs de contrefaçons. Ce qui fait partie de l’histoire du fondateur de la marque qui en a bâtit le succès en s’inspirant beaucoup de certains homologues…

Alors qu’Al Pacino paraisse comme une mauvaise imitation de l’original Aldo Gucci, c’est à la fois une manière de boucler la boucle et de mieux mettre en abyme l’histoire de la maison florentine.

À lire aussi : 9 robes imprimées pour se la jouer Lady Gaga dans « House of Gucci »

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Mimiecookies

:annoyed: Je pense seulement qu'elle est encore amère de ne plus avoir la maison de couture familiale (j'ai vu l'histoire en documentaire sur le crime)
Ces critiques sont focus que sur le physique et autres. Certes je peux comprendre qu'on ne peut pas a avoir un sosie de son père en acteur (ref:Edgar Ramirez en Gianni Versace) mais tout de même un peu de courtoisie ne lui ferait pas de mal
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!