Live now
Live now
Masquer
films-sexy-netflix-saint-valentin
Culture

Les 11 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

À l’occasion de toutes ces journées fériées, voici quelques films disponibles sur Netflix qui devraient vous faire frétiller le clito, seule ou avec votre partenaire, pour rendre ce long week-end férié brûlant.

La dure réalité de l’existence, c’est que parfois on a la flemme de faire frotti-frotta. Entre une partie de sexe endiablée ou L’Arnaqueur de Tinder sur Netflix, le choix est souvent vite vu.

Toutefois, l’envie de copuler peut justement monter par le biais de cette fameuse plateforme et des contenus qu’elle héberge.

Voilà donc 11 films pleins d’émotions (on vous a épargné la recette sexy problématique de 365 DNI et autres Fifty Shades) qui vont faire monter la température sous votre couette, qu’elle contienne une personne, dix potes, ou juste vos mains délicates.

Après avoir fait le plein de romances acidulées, et si on montait la température d’un cramp ?

Le secret de Brokeback Mountain, d’Ang Lee

Eté 1963, Wyoming.

Deux jeunes cow-boys, Jack et Ennis, sont engagés pour garder ensembleun troupeau de moutons à Brokeback Mountain.

Isolés au milieu d’une nature sauvage, leur complicité se transforme lentementen une attirance aussi irrésistible qu’inattendue.

A la fin de la saison de transhumance, les deux hommes doivent se séparer.

Ennis se marie avec sa fiancée, Alma, tandis que Jack épouse Lureen.

Quand ils se revoient quatre ans plus tard,un seul regard suffit pour raviver l’amour né à Brokeback Mountain.

Fair Play, de Chloe Domont

Luke et Emily sont employés dans un fonds d’investissement. Chaque jour, plusieurs millions de dollars sont entre leur main, qui déterminent une partie de l’économie mondiale. Parrallèlement à leur travail en commun, ils filent aussi le parfait amour et sont sur le point de se fiancer. Mais lorsqu’Emily est promue parmi les cadres de l’entreprise, leur relation déraille, jusqu’à la destruction…

 Fair Play a beau être un thriller haletant, un film de sexe torride, c’est aussi un film qui parle parfaitement de la misogynie intrinsèque du capitalisme. Un film qui montre avec une justesse des hommes boursoufflés par une masculinité face à laquelle ils s’avouent vaincus au lieu de se battre, comme les femmes. Un film qui sait comment exprimer l’insaisissable polyvalence du sexe, qui peut aussi bien être le lieu d’expression d’un amour réciproque que des insécurités féminines créées par le patriarcat ou encore du besoin maladif de domination des hommes.

À lire aussi : Fair Play : pourquoi ce « thriller sexy » est un véritable miracle féministe post-#MeToo

She’s Gotta Have It, de Spike Lee

She’s Gotta Have It est non seulement l’un des meilleurs films sur Netflix, mais il est aussi l’un des plus sexy du catalogue. Dans le premier film de l’extraordinaire Spike Lee, on suit l’ambitieuse Nola Darling à travers ses diverses relations sexuelles alors qu’elle tente de comprendre ce qu’elle recherche dans l’amour, le sexe et la vie de créatrice. Réalisateur afro-américain, Spike Lee dénote dans l’histoire du cinéma par sa capacité à filmer les femmes sans jamais les objectifier. Au contraire, il leur donne la parole plus que chez n’importe quel autre cinéaste, est attentif à leurs aspirations, leurs peines, leurs désirs. Il en résulte des scènes d’une sensualité folle.

L’amant de Lady Chatterley, de Laure de Clermont-Tonnerre

Voici un film qui dès sa sortie sur Netflix le 2 décembre, a fait frétiller les spectateurs, surpris par la sensualité assumée du film.

Adapté du roman éponyme de D.H Lawrence, un classique du genre ayant fait scandale lors de sa parution en 1920. Le film est réalisé par Laure de Clermont-Tonnerre.

Il suit la liaison aussi passionnée que secrète entre Connie (jouée par Emma Corrin), une jeune femme mariée à un homme devenu abstinent et le garde-chasse, campé par Jack O’Connel.

Classé dans la catégorie des films conseillés aux plus de 18 ans sur Netflix, le film a été salué par les spectateurs pour la puissante alchimie entre ces deux acteurs, pour ses scènes de sexe tendres, passionnées, magnifiquement chorégraphiées et mettant particulièrement l’accent sur le désir féminin.

Duck Butter, de Miguel Arteta

Lassées des relations amoureuses qui n’aboutissent qu’à des mensonges, des trahisons et des déceptions, deux jeunes femmes artistes imaginent une expérience sexuelle planifiée sur vingt-quatre heures dans l’espoir de créer de l’intimité. Cependant, si l’horloge tourne, l’honnêteté, quant à elle, s’épuise… Ce film lesbien indépendant avec Alia Shawkat et Laia Costane ressemble à aucun autre film sexy sur Netflix. Si vous cherchez un film pour vous détendre, passez votre chemin. Duck Butter est plutôt du genre anxiogène. Il montre l’essor et le déclin d’une relation en seulement 24 heures, avec tout ce que cela engendre comme ascenseurs émotionnels. Mais du côté des scènes sexy, vous ne devriez pas être en reste.

The Booksmart, d’Olivia Wilde

Molly (Beanie Feldstein) a toujours été une étudiante exemplaire, avec une voie toute tracée : d’abord Yale, puis La Cours Suprême ! La veille de la remise des diplômes, elle réalise que même les cancres et les losers de son lycée sont acceptés dans une université prestigieuse, et son univers en est chamboulé. Si tout le monde réussit sans travailler, pourquoi s’est-elle privée de participer aux nombreuses soirées qui accompagnent les années lycée ?

Sur le papier, le film a tout du teen-movie comme on les aime. Seulement, ici, la nervosité et le comique de situations vécus par des ados mal à l’aise rejoint les enjeux de la découverte des sexualités et des amours lesbiens. Des scènes de dépucelage hétéros on en a vu des tonnes dans les teen-movie. Les scènes lesbiennes, c’est une autre histoire. C’est drôle, touchant et sexy !

Elisa Y Marcela, de Isabel Coixet

Il est rare que l’on parle des romances ibériques, pourtant les Espagnols et Espagnoles ne sont pas les derniers quand il s’agit de faire appel aux grands sentiments.

La preuve avec le tout délicat (mais néanmoins sexy) Elisa y Marcela, de la réalisatrice Isabel Coixet, qui s’inspire d’une histoire vraie.

Celle d’une Galicienne prénommée Elisa Sanchez Loriga qui se fait passer pour un homme afin d’épouser celle qu’elle aime à la folie = Marcela Gracia Ibeas.

Un film lui aussi trop méconnu et qui mériterait pourtant toute l’attention du public, d’autant plus qu’il s’est attiré les faveurs de plusieurs grands festivals, parmi lesquels la Berlinale où il a été nommé pour l’Ours d’or (s’il vous plaît), le Grand prix du jury, et l’Ours d’argent du meilleur réalisateur.

Entergalactic de Kid Cudi (réalisé par Fletcher Moules)

Peu d’abonnés Netflix le savent, mais Entergalactic, le film d’animation de Kid Cudi est l’une des histoires d’amour les plus belles et sensuelles de Netflix.

Ce film à l’animation et à la direction artistique majestueuses raconte l’histoire de Jabari (une sorte d’alter ego de Kid Cudi). Graffiste, Jabari a été embauché par une grande boite New-Yorkaise pour l’adapter une bande dessinée. Alors qu’il emménage dans l’appartement de ses rêves à Manhattan, il rencontre sa voisine, Meadow. Peur d’être trahie, blessée, de perdre le contrôle, besoin de se concentrer sur soi-même… Tous deux tenteront de résister à l’attirance et à l’affection fulgurante qui les foudroient.

Œuvre incandescente rythmée par la musique de Cudi (Entergalactic est aussi le nom de son album), le film est une véritable osmose visuelle, sonore guidée par le désir, la chaleur et la romance. On vous prévient : vous aurez envie de le regarder en boucle.

Amar, de Esteban Crespo

Ce joli film espagnol Netflix emmené par Pol Monen et Greta Fernández tape juste et fort en combinant élégance, romantisme et tension sexuelle.

Amar, c’est l’histoire de Laura et Carlos qui vivent leur toute première idylle, entre passion et petites contrariétés. 

La naissance de cette relation, avec tout ce que celle-ci implique, est touchante, sensuelle et assez proche du souvenir qu’on a de nos premières amours.

Tout simple, mais très chaud, Amar devrait vous faire passer un très bon moment, tout en sucre et en salive.

Sexe entre amis, de Will Gluck 

Ce sont Justin Timberlake et Mila Kunis qui se partagent l’affiche de ce succès commercial sorti en France en 2011. Les deux sex-symbols incarnent à merveille des célibataires avides de légèreté dans un New York chaud et branché.

Jamie est chasseuse de têtes et veut recruter Dylan, un directeur artistique de Los Angeles. Tous deux s’aperçoivent vite qu’ils sont sur la même longueur d’onde : déçus par l’amour, ils veulent rester seuls mais s’amuser tout de même au lit.

En expérimentant donc le « sexe entre amis », ces deux célibataires sans attache essaient de s’éviter une déception amoureuse.

Mais sauront-ils rester fidèles à leur contrat de départ ? Réponse sur Netflix.

Call me by your name, de Luca Guadagnino

Italie. Été 1983.

Un jeune homme passe ses journées dans la demeure familiale, sorte de villa du XVIIème siècle perdue dans les pins parasols.

Elio Perlman a 17 ans ; il aime lire, flirter avec son amie Marzia, écouter et jouer de la musique classique. Elio a les boucles romantiques ; chez lui, on parle anglais, italien et français. Fils d’un professeur de culture gréco-romaine, et d’une éminente traductrice, il a reçu une très bonne éducation et dispose d’une grande culture générale.

Autant d’atouts qui font de lui un garçon charmant, et surtout très mûr pour son âge.

Un jour, Oliver, un Américain aux qualités physiques indéniables, vient travailler auprès du père d’Elio pour préparer son doctorat. Entre les deux corps réchauffés par le soleil sec de l’Italie, le désir monte…

call me by your name
call me by your name

Call Me By Your Name est un récit initiatique né de la plume de James Ivory (Chambre avec vue) et Luca Guadagnino (A Bigger Splash, Bones and all, Challengers).

Une sorte de Première Éducation sentimentale, à la Flaubert, tellement brûlante que les draps s’en souviennent (sorry). Car Oliver et Elio vont s’aimer partout et tout le temps, sans se poser beaucoup de questions.

Un film qui a sans doute échauffé plus d’un corps depuis sa sortie en 2018 — bien que depuis, l’un de ses deux acteurs principaux, Armie Hammer, est au cœur d’une affaire ultra-malsaine de harcèlement sexuel et de cannibalisme


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

16
Avatar de Vitany
24 août 2023 à 10h08
Vitany
Je suis étonnée de voir une recommandation du film "A travers ma fenêtre", qui est problématique sur de nombreux points (stalking, violation de domicile, intrusion dans la vie privée, actes sexuels à côté d'une personne mineure endormie, chantage affectif, etc...)
Personnellement, je l'ai regardé et je l'ai trouvé au contraire très dérangeant et malsain.
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Culture

bruno-gomiero-jp7J14W9sSg-unsplash
Livres

On a trouvé l’application e-book dont vous n’allez plus vouloir vous passer

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

Source : Allocine
Culture

Le film le plus diffusé à la télévision française n’est pas celui que vous croyez

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : Monkey Business Images
Culture

3 films des 90s à regarder avec les enfants ce week-end sur Disney +

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-23T172241.497
Culture

Voici les 4 meilleures séries coréennes à binge-watcher sur Netflix ce week-end

5
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T101818.864
Culture

Ce livre que tout le monde a lu a droit à son adaptation en film avec Blake Lively

2
SANTA chante les vertiges de l’amour dans son premier album Recommence-moi // Source : SANTA
Musique

SANTA sort son 1er album, Recommence-moi : « Les chansons peuvent accompagner les révolutions »

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-22T164945.311
Culture

Les meilleurs films et séries « doudous » selon nos lectrices (avec un titre qui rafle tout)

7

La pop culture s'écrit au féminin