Live now
Live now
Masquer
Sélection shopping de sextoys pour le Black Friday // Source : LELO
Psycho-sexo

Les Français·e·s fantasmeraient plus que jamais, d’après une nouvelle étude IFOP pour LELO

L’Institut français d’opinion publique a mené pour le leader mondial des accessoires intimes de luxe LELO une étude sur les fantasmes des Français·e·s. En 24 ans, ils seraient en hausse de 30 % : signe qu’on y pense de plus en plus et/ou qu’on a de moins en moins honte de penser au sexe de temps en temps ?

Le faire dans un ascenseur, dans l’avion, à plusieurs… On a presque tou·te·s des fantasmes plus ou moins avouables. Et c’est justement l’objet de la dernière étude de l’Institut français d’opinion publique pour LELO, conduite entre le 29 décembre 2023 et le 2 janvier 2024, par questionnaire auto-administré en ligne auprès de 1 911 personnes majeures, censée former un échantillon représentatif de la population adulte française. Comme toujours avec ce genre d’études, il vaut mieux la prendre avec des pincettes et du recul critique, surtout quand elle est commandée par une marque. Mais elle s’avère particulièrement intéressante si on en compare les résultats contemporains avec ceux de l’année 2000.

En France, on penserait au sexe au moins une fois par jour

Il résulte en effet de cette étude Ifop pour LELO qu’on penserait en moyenne au sexe 2 fois par jour en 2024, contre 1,5 fois en 2000. Puisqu’il s’agit de déclaratif, difficile de savoir si c’est parce qu’on y pense de plus en plus et/ou si c’est plutôt parce qu’on assume davantage d’y songer régulièrement.

À lire aussi : Comment #MeToo a changé l’esthétique de la mode, moins porno-chic, mais toujours charnelle

Évidemment, les résultats diffèrent aussi en fonction des genres : chez les hommes, on passe de 2,5 en 2000 à 3 fois par jour en 2024. Quant aux femmes, elles resteraient constantes entre 2000 et 2024, avec 1 pensée sexuelle quotidienne, officiellement. C’est donc clairement les hommes qui font monter cette moyenne, sans surprise. Le plus surprenant, en revanche, réside peut-être dans ce qu’ose déclarer la moyenne des femmes…


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Psycho-sexo

Visuel presse de Taylor Swift pour son nouvel album The Tortured poets department // Source : Taylor Swift
Sexo

Cette improbable chanson de Taylor Swift serait la plus populaire pour sexer, selon une nouvelle étude

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Source : Canva
Psycho-sexo

Help! Je ne sais pas comment m’y prendre pour parler de mon kink à mon copain…

Prune, 31 ans : « J'ai toujours sécurisé mon prochain crush avant de rompre » // Source : Midjourney
Célib

« J’ai toujours sécurisé mon prochain crush avant de rompre » : Prune, célibataire de 31 ans

Source : Canva
Psycho-sexo

Je ne suis attirée que par les machos : cela fait-il de moi une mauvaise féministe ?

3
Quels sont les pires red flags dans le dating sur les applis de rencontre pour les 18-34 ans ? // Source : Fruitz
Psycho-sexo

Quels sont les pires red flags dans le dating sur les applis de rencontre pour les jeunes de la Gen Z ?

14
Source : Midjourney
Célib

Mélissa, 25 ans, célib depuis 2 ans : « Être en couple n’empêche pas forcément de finir sa vie seule »

préservatif-mains // Source : Pexels
Psycho-sexo

Au secours, mon plan Q refuse d’utiliser des préservatifs, je fais quoi ?

21
couple-lit // Source : Pexels
Sexo

Personne n’aime les éjaculations… contrairement à que veut nous fait croire le porno (et c’est une étude qui l’affirme)

2
Un couple sur un lit
Grossesse

« Pensez à votre mari quand même ! » 6 femmes témoignent sur leur rapport au sexe après l’accouchement

6

La vie s'écrit au féminin