Live now
Live now
Masquer
Une personne de dos, tenant le drapeau des fiertés LGBTI // Source : Emma Rahmani de baseimage
Actualités France

Discriminations en France : une société plus ouverte… mais plus violente, selon l’Ifop

Mardi 28 novembre, l’Observatoire des inégalités a publié son rapport annuel sur les discriminations en France. Le sexisme, le racisme et l’homophobie reculent dans la société. Mais les violences motivées par l’intolérance sont toujours présentes, et augmentent même dans certains cas.

Les Français, plus tolérants qu’il y a 20 ans ? C’est ce qu’affirme le dernier rapport annuel sur les discriminations en France de l’Observatoire des inégalités, publié mardi 28 novembre et relayé par FranceInfo. Mais si le sexisme, le racisme et l’homophobie reculent, les violences qui leur sont liées restent stables, voire augmentent dans certains cas.

Moins de sexisme, de racisme et d’homophobie

Selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), la proportion de Français estimant n’être « pas du tout racistes » a été multipliée par deux entre 2003 et 2023, passant de 30 % à 60 % en vingt ans. Il y a trois fois moins de Français convaincus qu’il existe des « races supérieures » : 5 % aujourd’hui contre 14 % en 2003.

Même son de cloche pour l’homophobie et le sexisme. Les chiffres de l’Ifop révèlent que 85 % des personnes sondées considère que l’homosexualité est « une manière comme une autre de vivre sa sexualité ». En 2003, elles n’étaient que 67 %. Par ailleurs, la part des personnes qui estiment que « dans l’idéal, les femmes devraient rester à la maison pour élever leurs enfants » a été divisée par deux entre 2003 et 2023, passant de 40 % à 20 %.

La violence en hausse

Cependant, il ne faut pas crier victoire trop vite. Car malgré une évolution des mentalités, « les manifestations les plus violentes de racisme, de sexisme ou de LGBTphobie ne reculent pas », souligne l’Observatoire des inégalités. Selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, 12 500 crimes et délits à caractère raciste ont été enregistrés par les forces de l’ordre en 2022. À cela s’ajoutent 2 400 crimes et délits anti-LGBTQI+. Ces chiffres relatent une hausse constante sur les cinq dernières années.

Le rapport est sans appel : « Plus de 500 000 personnes déclarent avoir subi une injure raciste, 150 000 une injure homophobe et 1,4 million de femmes une injure sexiste, au cours d’une année ». Il reste du travail.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

7
Avatar de Nefertii
1 décembre 2023 à 16h12
Nefertii
@Esmé.
Mais je suis sûre qu'il y a des homophobes qui ne disent rien (ni blague, ni clin d'œil). Ils se sentent sûrement supérieurs ou dans le "vrai" dans leur tête mais sans forcément le dire.
Ça reste assez mal vu d'avoir des propos discriminants dans certains milieux (les milieux universitaires par exemple) et personne n'a envie de se faire cancel non plus donc c'est possible d'avoir des gens homophobes (ou autres) qui ne vont pas l'exprimer.
Et tout le monde n'est pas adepte de blagues.
On part du principe que les gens homophobes ou racistes feraient forcément des blagues mais il y a des gens très "low profile" à qui ça ne viendrait pas à l'esprit (pas parce qu'ils se retiendraient mais parce que faire des blagues n'est pas leur genre). Leur homophobie se traduirait à la limite par une volonté de ne pas s'associer avec des personnes homosexuelles sans que ce soit hyper flagrant.
2
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

2
Rokhaya Diallo  // Source : Capture écran YouTube
Société

Le « harcèlement » subit par Rokhaya Diallo depuis des années inquiète l’ONU

4
Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités France

Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures

Gwenola Ricordeau // Source : Jessica Bartlett
Société

Gwenola Ricordeau : « Le féminisme dominant reste foncièrement carcéral »

28
« Elle est feuj » Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites »  // Source : Capture d'écran vidéo Mediapart
Actualités France

« Elle est feuj » : Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites » 

2
Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur le plateau de RTL // Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

Amélie Oudéa-Castéra aurait fait la promotion d’une école privée hors contrat, selon Mediapart

La société s'écrit au féminin