Live now
Live now
Masquer
le-jeu-de-la-dame
Culture

Le Jeu de la dame : un tweet pirate a fait croire au retour de la série Netflix

Faux espoirs pour les fans du Jeu de la dame, la série phénomène Netflix arrêtée après une saison. Le tweet semblant annoncer une saison 2 n’était qu’une arnaque postée par un pirate ayant pris le contrôle du compte Twitter d’Anya Taylor-Joy.

C’est un coup dur dont les fans du Jeu de la dame se seraient volontiers passés. Alors qu’il avait été révélé dès 2021 que la série était terminée, un tweet publié sur le compte de l’actrice Anya Taylor-Joy semblait annoncer son retour pour une saison 2. Malheureusement, il s’agissait d’une fausse annonce, postée par un pirate.

Un tweet suspect

Le 30 janvier, quatre mots publiés sur le compte Twitter de l’actrice du Jeu de la dame ont enflammé les internautes. Sur le post, on pouvait lire : « The Queen’s Gambit 2 ». La surprise était d’autant plus grande que le dernier tweet publié sur le compte d’Anya Taylor-Joy remontait à 2020.

Les internautes ont naturellement déduit qu’il s’agissait de l’annonce du retour du phénomène Netflix, sacré « Meilleure mini-série » lors de la 73e cérémonie des Emmy Awards. Or, moins d’un quart d’heure après sa publication, le tweet était supprimé. Et pour cause : il s’agissait d’une fausse annonce, le compte Twitter de l’actrice ayant été piraté.

le-jeu-de-la-dame
© Netflix

Le cocréateur « terrifié » à l’idée de tout gâcher avec une suite

Alors qu’en quelques minutes, la publication pirate a été massivement partagée par les internautes, Anya Taylor-Joy s’est empressée de poster une story sur son compte Instagram pour démentir cette information : « Mon Twitter a été piratéMes excuses pour ces inconvénients, ce n’est PAS moi ! » À l’heure actuelle, le compte Twitter de l’actrice aux 300 000 abonnés semble toujours être contrôlé par le pirate. Pour tenter de protéger les utilisateurs des arnaques publiées par ce dernier, le profil est passé en privé.

Ainsi, aucun doute n’est permis : les sept épisodes du Jeu de la dame, adaptés du roman de Walter Tevis, ne connaîtront pas de suite. Mais après tout, ce n’est peut-être pas une aussi mauvaise nouvelle : dans les colonnes de Deadline, le cocréateur de la série, Scott Frank, avait confié en septembre 2021 : « J’ai l’impression que nous avons raconté l’histoire que nous voulions raconter, et je suis terrifié à l’idée que si nous essayons d’en faire plus, nous allons tout gâcher. »

Pour les plus nostalgiques, Le Jeu de la dame est toujours disponible sur Netflix.

Crédit de l’image à la Une : © Netflix


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
Source : TF1 - Le 20h - Capture d'écran
Séries

Une série de fiction sur Brigitte Macron serait en préparation

3
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Source : Wikimédia Commons / Anupamacr
Culture

La rumeur veut que cette actrice indienne joue Raiponce, et les racistes la harcèlent déjà

5
Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

La pop culture s'écrit au féminin