La fin de « The One » peut se lire de deux façons : quelle sera votre préférée ?


The One, c'est la série de Netflix aux faux airs de Black Mirror qui conquiert les foules. Après avoir déroulé son intrigue complexe, elle s'est achevée dans le suspense... Mais alors, que comprendre de la fin ?

La fin de « The One » peut se lire de deux façons : quelle sera votre préférée ?

Il y a quelques jours sortait sur Netflix une série d’anticipation qui immédiatement s’imposait dans le top 10 de la plateforme, surpassant les romances de Ginny & Georgia et les illusions dangereuses d’Anna Elizabeth James.

Rien d’étonnant à cela, car The One, inspirée du roman éponyme de John Marrs, parle d’amour à la manière de Black Mirror. Elle s’empare des cœurs pour mieux les torpiller, en extraire une substance saumâtre.

The One se termine d’ailleurs de manière tragique, sur quelques mots suspendus de son odieuse héroïne, qui laissent présager une saison 2 au programme à succès. Mais alors que comprendre de cette fin pleine de suspense ? On vous donne quelques pistes.

L’énigmatique fin de The One sur Netflix

Pour rappel, les intrigues et destins entrelacés de The One partent tous de la trouvaille extraordinaire de son personnage principal : l’identité de votre moitié se trouverait dans votre ADN. Il vous suffirait donc de confier un brin de cheveux à la société The One pour qu’elle vous trouve votre « match », à savoir votre âme sœur. 

The One repose surtout sur le personnage de Rebecca Webb, la PDG de l’entreprise, dont on apprend rapidement (dès le premier épisode) qu’elle a poussé du haut d’un building son meilleur ami, lequel menaçait de faire exploser sa carrière en révélant son secret : elle lui a volé une énorme base de données pour tester de manière illégale sa « méthode » pour trouver l’amour…

Et c’est bien évidemment sur Rebecca que repose la fin du programme.

En effet, après avoir fait assassiner le meurtrier de Matheus, son « match », en prison, elle monte sur scène, pour tenir une énième conférence — un exercice dont elle a l’habitude. Le visage bien plus froid que lors de ses discours précédents, elle attend que le public ait fini d’applaudir, marque une pause, regarde la caméra et énonce, placide :

« J’aimerais partager un secret avec vous. »

C’est ainsi que s’achève cette première saison de The One.

Mais alors, quel est-il, ce secret ? Deux interprétations sont possibles…

Rebecca Webb raconte une nouvelle fois l’histoire de ses parents

The One aime dérouter son monde. Tant et si bien qu’il est possible d’être passé à côté du fait que la dernière phrase que prononce l’héroïne est exactement la même que sa première, dans le pilote.

Souvenez-vous, après quelques minutes de plans qui s’enchainent dans l’épisode 1, Rebecca Webb monte sur scène, dans une tenue blanche, sa marque de fabrique, aiguillant sur un évangélisme totalement feint et déclame :

« J’aimerais partager un secret avec vous. »

Après une brève pause, elle explique que ses parents se haïssaient. Qu’ils avaient été de bons parents parce qu’ils l’avaient chérie elle, mais qu’ils ne s’étaient jamais aimés mutuellement. Une tragédie qui a attristé Rebecca Webb et encouragé sa quête du Graal : trouver l’amour, le vrai. The One. 

Voilà quelle est la teneur de son discours bien rodé.

Il est possible que la fin de l’épisode suggère alors que Rebecca, en dépit de tout ce qu’elle a vécu dans la saison 1 (la traque de la police, les tentatives de trahisons de son ancien coéquipier, la dissimulation de la mort du frère de Matheus, le meurtre de Matheus, sa trahison prémortem), n’a pas changé d’un poil. Que son discours sera le même. Qu’elle répétera cette même histoire (qu’on a eu le temps d’oublier, en 8 épisodes) au sujet de ses parents.

Cela signifierait qu’elle n’est plus décidée à céder à la moindre goutte d’humanité et que, après avoir eu la « faiblesse » de faire confiance à son amour, elle n’a plus désormais qu’un objectif : faire prospérer son entreprise et se terrer dans son travail.

Rebecca Webb avoue son crime et ses mensonges

L’autre solution, celle qui pourrait être évoquée et développée dans une saison 2, est que Rebecca passe enfin à table.

L’année a pour elle été éprouvante. Elle a enduré la culpabilité, le deuil, la violence, la trahison, et il est possible qu’elle soit lasse de jouer aux faux-semblants.

Si l’on rembobine quelques secondes avant sa phrase finale, on la voit être absolument hagarde après la mort de son âme sœur. Elle a le regard vide, dans la voiture qui la conduit au lieu du séminaire. Elle en sort sans entendre le bruit de la foule qui l’entoure.

Autant dire que Rebecca a déjà été plus vaillante…

Ces quelques secondes pourraient bien indiquer que Rebecca n’est plus la même sans Matheus, qu’elle a trop enduré, et qu’il ne lui est plus possible de porter le poids de ses lourds secrets. Ainsi, il y a fort à parier que cette dernière phrase soit celle de l’aveu. 

De notre côté, c’est la théorie qu’on aimerait voir se concrétiser dans une saison 2 !

Rebecca, accablée par les mensonges et la mort, omniprésente dans sa vie depuis le lancement de son entreprise, pourrait avouer au monde entier que son histoire a été montée de toutes pièces ; qu’Ethan n’est pas son âme sœur, mais un homme qu’elle paye pour jouer au partenaire idéal ; qu’elle a poussé Ben du haut d’un building, qu’elle l’a ensuite jeté dans la Tamise alors qu’il était encore vivant ; qu’elle fait chanter la moitié de son entreprise…

Un aveu qui pourrait provoquer une véritable insurrection auprès de ses fans, et pourrait ouvrir tout un panel de nouvelles possibilités scénaristiques.

Pour l’instant, une seconde saison n’a pas été évoquée par Netflix, mais il y a fort à parier que le succès des 8 premiers épisodes encourage la plateforme à prolonger l’aventure.

En attendant, pensez-vous que Rebecca sera fidèle à ses ignominies, ou qu’elle passera enfin aux aveux ?

À lire aussi : « Game of Thrones » en remet une couche avec non pas un… mais 3 spin-offs

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Cleos

Alors perso j'avais compris que la conférence qui ouvre la série se passait en fait après tous les évènements de la saison 1 et que du coup il s'agissait de la même conférence sauf que cette fois on sait que tout son discours est bullshit... mais je suis peut-être à côté de la plaque du coup... :shifty:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!