Live now
Live now
Masquer
Jennifer Lopez introduit un duo avec son enfant en employant des pronoms neutres
Pop culture

Jennifer Lopez désigne son enfant par les pronoms neutres « they/them » pour l’inviter à chanter sur scène

Le 16 juin 2022, la chanteuse Jennifer Lopez a accueilli son enfant de 14 ans, Emme Maribel Muñiz sur la scène d’un gala de charité à Los Angeles. Ce qui peut sembler anodin représente pourtant un geste positif en faveur de l’autodétermination en matière de genres.

Si elle sera toujours « Jenny from the block » d’après elle, Jennifer Lopez compte parmi les personnalités les plus influentes du monde (elle était même en tête du classement établi par Forbes en la matière, en mai 2012). Alors quand la chanteuse latino-américaine semble s’exprimer en faveur d’une éducation non-genrée, cela mérite d’être souligné.

Jennifer Lopez introduit son enfant Emme Maribel Muñiz par « they/them »

Le 16 juin 2022, Jennifer Lopez participait au gala Blue Diamond, organisé par la LA Dodgers Foundation, soit l’association d’une équipe de baseball de Los Angeles. Lors de cette soirée de charité (pour récolter des fonds en faveur de l’éducation, la santé, le mal logement, etc.), elle a invité sur scène à chanter avec elle Emme Maribel Muñiz. Il s’agit de l’enfant qu’elle a eu avec le chanteur Marc Anthony (dont elle a divorcé en 2014), en 2008.

Jennifer Lopez introduit un duo avec son enfant en employant des pronoms neutres
Jennifer Lopez avec son enfant Emme Maribel Muñiz, sur et hors scène. © Capture d’écran Instagram @emme.munizz.

Pour introduire sur scène « son acolyte de duo préféré.e », Jennifer Lopez employait les pronoms neutres en terme de genre « they/them » en anglais, qu’on pourrait dans ce contexte traduire par « iel » en français. La mère de famille a expliqué combien son enfant refusait souvent de chanter avec elle, et tenait à sa vie privée, et donc combien cette occasion s’avérait spéciale pour elle.

Pour entonner avec sa mère plusieurs chansons (A thousand years de Christina Perri, Born in the USA de Bruce Springsteen, ainsi que Let’s Get Loud de Jennifer Lopez), Emme Maribel Muñiz a utilisé un micro aux couleurs de l’arc-en-ciel, soit un symbole LGBTI+. Une façon d’exprimer sans avoir à le verbaliser son appartenance à la communauté, probablement.

Soutenir l’autodétermination de son enfant

Ce soin a employé des pronoms neutres a été perçu par de nombreuses personnes fans comme un grand signe de respect et d’acceptation de la part de Jennifer Lopez à l’égard de son enfant Emme Maribel Muñiz qui semble ne pas se reconnaître dans le genre qui lui a été assigné à la naissance. Qu’elle soit transgenre ou non, cette personne n’a que 14 ans et a donc la vie devant elle pour se figurer comment elle souhaite s’identifier. C’est ce qu’on appelle l’autodétermination.

Et en plein mois des fiertés LGBTI+, c’est aussi un signe encourageant de voir que cette jeune personne qui aurait pu évoluer dans un cadre surexposé, hypermédiatisé, puisse bénéficier du soutien de sa célèbre mère, Jennifer Lopez. Et peut-être que cette dernière aura une influence positive sur ce point pouvant faire partie d’une éducation non-genrée, et en faveur de l’autodétermination des enfants.

À lire aussi : Pile 20 ans après Jenny From the Block, Jennifer Lopez et Ben Affleck rejouent le clip… malgré eux ?

Crédit photo de Une : Jennifer Lopez avec son enfant Emme Maribel Muñiz, sur scène et en dehors. © Capture d’écran Instagram @emme.munizz.

Les Commentaires
6

Avatar de Anthony Vincent
30 juin 2022 à 09h11
Anthony Vincent
@Ginnouip Ce n'est pas nécessaire, tu as raison, donc j'ai supprimé cette phrase, merci beaucoup pour ton commentaire
2
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Pop culture

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK

Anthony Vincent

30 jan 2023

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

adama niane
Pop culture

L’acteur Adama Niane (Plus belle la vie, Lupin) est décédé à 56 ans

Maya Boukella

30 jan 2023

1
fine art documentation for Perrotin
photographed by Claire Dorn and edited by Tanguy Beurdeley
Arts & Expos

« Prenez soin de vous » : quand l’artiste Sophie Calle transforme une rupture en oeuvre d’art

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

[Site web] Visuel horizontal Édito (2)
Daronne

Découvrez Briony May Smith, l’autrice d’albums jeunesse à succès

Manon Portanier

29 jan 2023

@Marina_VGR Cabaret la Bouche sept 202278.jpg
Arts & Expos

Mascare : « Le cabaret est un art qui ne s’enferme pas dans un genre »

Anthony Vincent

28 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1

La pop culture s'écrit au féminin