Live now
Live now
Masquer
pexels-rosemary-ketchum- lgbtqi alliee
Société

Voilà 5 façons de montrer votre soutien aux luttes LGBTI+

Vous voulez exprimer votre soutien à la communauté LGBTI+ ? On vous donne quelques moyens très simples pour être une alliée, et c’est valable pendant le mois des fiertés… et tout le reste de l’année !

Article publié le 7 juin 2021

Le mois des fiertés s’achève, mais à votre petit niveau, vous pouvez continuer de manifester votre soutien aux personnes LGBTI+ ! Voilà quelques façons très simples pour être présentes dans nos luttes !

Informez-vous sur les personnes LGBTI+

Personne n’a la science infuse, vous avez sûrement des tas de questions sur les personnes LGBTI+ : Vous n’êtes pas sûre de piger de quoi on parle quand on évoque le mot hétéronormativité ? Où en est-on pour les droits des personnes trans aujourd’hui en France ? C’est quoi l’intersexuation ?

Il est loin le temps où les personnes LGBTI+ elles-mêmes étaient démunies pour trouver des ressources les concernant. Aujourd’hui beaucoup de choses sont à portée de main. Vous avez un doute ? Google est votre ami !

Que ce soit en podcast (Camille, Quouïr, La Fièvre et bien d’autres) ou sur Instagram (Aggressively Trans, Pia Pia Média, LGBT_history, le collectif Archives LGBTQI, pour ne citer que quelques comptes), les informations foisonnent et sont facilement accessibles.

delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Delia Giandeini via Unsplash

Décentrez-vous et acceptez vos privilèges

Certes, nous sommes tous des êtres humains. Personne ne vous dira le contraire. Mais dans notre société actuelle s’exerce une hiérarchisation qui engendre des inégalités. Elles sont parfois très voyantes, elles sont parfois infimes. Apprenez à les voir.

Oui, vous êtes hétéro et cisgenre, on ne vous demande pas de vous flageller pour autant. Juste de comprendre que cela vous facilite un peu la vie, tout comme être valide, mince, blanche…

Il y a par exemple peu de risques que votre accès à un logement soit compromis par votre orientation sexuelle. Vous n’avez jamais eu de problèmes à retirer un colis à la poste, parce que vous deviez d’abord prouver que vous êtes bien la personne qui figure sur votre carte d’identité. Vous n’avez jamais hésité à tenir la main de la personne que vous aimez dans la rue. Vous n’avez pas droit à un silence gêné quand vous êtes chez le médecin, ou pire, à des questions intrusives sur votre sexualité… Et c’est tant mieux !

Quand on est dans la norme, on ne se rend pas forcément compte que le monde est façonné pour nous. C’est normal. Alors commencer à prendre conscience de ses propres privilèges, c’est déjà un premier pas.

Ne soyez pas dupes du pinkwashing

En juin, c’est désormais le rendez-vous des marques pour se montrer LGBTI+-friendly. Mais n’oubliez pas que c’est aussi une habile – mais peu subtile – stratégie de pinkwashing !

Le pinkwashing, c’est une façon pour un gouvernement, une entreprise, une institution de se donner une image progressiste et ouverte d’esprit en capitalisant sur sa tolérance envers les personnes LGBTI+.

Alors oui, c’est très bien rendre son logo arc-en-ciel, c’est joli et ça ne coûte pas cher… mais quand en interne il n’y a aucune politique contre les discriminations ou pour l’inclusion des personnes LGBTI+, ça ne veut pas dire grand chose.

En fait, ce n’est même pas le minimum. Soyez attentives, et ne vous laissez pas avoir par les marques qui surfent sur l’égalité.

Sortez du silence pour soutenir les personnes LGBTI+

Reprenez votre collègue hétéro qui utilise « pédé » à toutes les sauces. Faites remarquer à votre mère que « lesbienne » n’est pas un gros mot. Faites la leçon à votre pote qui mégenre une personne trans ou utilise son deadname (à savoir le prénom de naissance d’une personne trans, prénom qu’elle n’utilise plus au profit de son prénom d’usage).

Le seul risque pour vous est celui de passer pour la rabat-joie de service, mais vous êtes féministe, vous cassez déjà l’ambiance en soirée, alors continuez sur votre lancée !

fight for trans rights ehimetalor-akhere-unuabona unsplash
Ehimetalor Akhere Unuabona via Unsplash

Soutenez-nous !

Vous n’êtes sûrement pas insensible aux enjeux liés à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes, les femmes célibataires et les personnes trans. Vous croyez sûrement au droit fondamental à disposer de son corps. Alors soyez là pour faire nombre à nos manifs !

Et aussi : DONNEZ. DES. SOUS. Des tas de projets n’attendent que vous (enfin pas vous seule, vous avec votre carte bleue), Soutenez le Fonds d’aide sociale trans de l’association Acceptess, soutenez XY Média, soutenez les appels à dons et les cagnottes.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais avec ces quelques conseils vous avez les cartes en main pour faire un bon job d’alliée, pendant le mois des fiertés, mais aussi tout le reste de l’année.

À lire aussi : Ne vous laissez pas avoir par les débats transphobes de certaines « féministes » autour des thérapies de conversion

Crédit photo : Rosemary Ketchum via Pexels

Les Commentaires
1

Avatar de KtyKoneko
27 juin 2022 à 10h31
KtyKoneko
Contenu caché du spoiler.

je fais partie des reloues de service qui ronchonnent contre les injustices subies par les personnes LGBTQI et les femmes
Pour moi, le combat est sensiblement le même : combattre les idées préconçues qui enferment les personnes dans des rôles/genres dans lesquels iels ne se reconnaissent pas en en souffrent
ma plus grande fierté : le féminisme et l'ouverture d'esprit mon mon fils de 25ans...
pour lui les choses sont simples : nous sommes toustes égaux-égales quelque soit le genre, le sexe, la sexualité, la couleur de peau...
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Qu'est-ce qu'un féminicide ?
Société

Pourquoi l’affaire Marie-Bélen Pisano interroge la notion de féminicide

Elisa Covo

08 fév 2023

2
pexels-katerina-holmes-5905700
Daronne

Écrans et enfants : comment éduquer les jeunes au numérique et à ses risques ?

freestocks-nss2eRzQwgw-unsplash
Santé

Les femmes sont-elles victimes de maltraitance de la part de l’industrie pharmaceutique ?

Louise Chaufourier

08 fév 2023

9
La masculinité, facteur aggravant dans les accidents de la route.
Société

Comment la masculinité toxique aggrave les risques d’accidents de la route

Elisa Covo

08 fév 2023

[Site web] Visuel horizontal Édito (22)
Société

PPDA : pourquoi la publication du livre « Le Prince noir » pose problème

manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac
Pop culture

Baraye, l’hymne de la révolte iranienne remporte le prix de l’engagement aux Grammy Awards

Maya Boukella

07 fév 2023

solen-feyissa-UWVJaDvXW_c-unsplash
Société

Comment Google ralentit l’accès à l’IVG aux États-Unis

Elisa Covo

07 fév 2023

La couche d’ozone se referme
Ecologie

Bonne nouvelle : le trou dans la couche d’ozone a presque disparu

Elisa Covo

07 fév 2023

1
excision-vert
Féminisme

« Ça fait partie de la tradition » : excisées par nos mères, nous tentons de comprendre

Fenta Savane

07 fév 2023

4
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1

La société s'écrit au féminin