Live now
Live now
Masquer
femme-IA
Société

Miss IA : les influenceuses virtuelles ont désormais leur concours et ce n’est pas une bonne nouvelle

Le concours Miss IA jugera des femmes crées par de l’intelligence artificielles sur trois critères : les compétences techniques de leur créateur, leur audience, ainsi que leur apparence.

Jusqu’où ira l’IA ? Désormais, les influenceuses entièrement virtuelles et créées à partir d’intelligence artificielle pourront participer à un concours semblable à celui des Miss France : celui de Miss IA, où des femmes générées par une IA s’affronteront sur leurs critères de beauté.

Des candidates jugées en partie sur leur apparence

Ce concours, créé par la société Fanvue, plateforme semblable à OnlyFans, en partenariat avec les World AI Creator Awards, se tiendra le 10 mai prochain. L’inscription est gratuite, et la gagnante remportera un prix de 5 000 dollars, ainsi que 8 000 dollars de sponsoring.

Les participantes seront jugées sur trois critères : les compétences techniques de leur créateur, la taille de leur audience et leur apparence. Sur le site du concours, on peut lire : « Les candidats seront jugés sur certains des aspects classiques de l’apparat, notamment leur beauté, leur prestance et leurs réponses uniques à une série de questions telles que “si vous pouviez avoir un rêve pour rendre le monde meilleur, quel serait-il ?” ».

Des jurées virtuelles hypersexualisées

Et dans le jury ? Deux personnes humaines et deux modèles virtuels. Ces deux dernières, Aitana Lopez et Emily Pellegrini, sont toutes les deux jugées hypersexualisées par leurs créateurs, répondant à des standards de beauté plus que classiques : blanches, minces, avec une forte poitrine… Par ailleurs, la première, influenceuse virtuelle espagnole, créée par l’agence The Clueless est aussi inscrite sur la plateforme Fanvue, souligne le HuffPost.

Néanmoins, dans une interview accordée à Forbes , l’une des deux juges humaines, Sally-Ann Fawcett, historienne des concours de beauté, a tenté de démolir les critiques : « Il ne s’agit pas d’avoir des fesses, des seins et des silhouettes fantaisistes. (…) Les créateurs ont la possibilité de changer la perception qu’a le public des femmes dotées d’IA et j’espère jouer un rôle à cet égard en sélectionnant une gagnante qui représente le monde moderne. » 


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

3
Avatar de Valentina-
26 avril 2024 à 14h04
Valentina-
Contenu caché du spoiler.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

11
Source : Creative Commons
Société

Lily Allen révèle que son mari, David Harbour, contrôle son téléphone (et vice versa)

Source : sniffy
Société

Sniffy, c’est quoi cette poudre blanche qui ressemble fortement à la cocaïne ?

Mère bienveillante qui aide son enfant à se passer de couche
Société

Fête des Mères : la notification maladroite de Deliveroo ne passe pas, l’entreprise s’excuse

4
Source : Canva
Société

Pourquoi la putophobie en dit long sur la manière dont on considère la sexualité féminine

2
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : © EC
Société

Après avoir défendu un père accusé d’inceste, Bruno Questel contraint de quitter la CIIVISE

2
Source : Canva
Société

Avez-vous déjà rencontré un narcissique conversationnel ? Les 11 signes qui ne trompent pas

hacker-deepfake-clavier-ordinateur
Société

Tuerie de masse déjouée à Bordeaux : c’est quoi un Incel ?

17
TikTok-smartphone-jeunes-sante-mentale
Société

Un inconnu vous vire de l’argent sur Paypal ? Attention, c’est une arnaque

2

La société s'écrit au féminin