Live now
Live now
Masquer
Cette nouvelle marque propose des vêtements made in France du 44 au 60
Actualité mode

Cette nouvelle marque de mode propose des vêtements accessibles, made in France, du 44 au 60 !

En réponse à l’éternelle gageure de trouver des fringues grande taille, Myriam Bakir vient de lancer sa marque de mode, Big Fab Fashion. Elle habille les femmes du 44 au 60 de vêtements fabriqués en France de façon éthique, et à moins de 50€.

Si vous ajoutez à la galère de trouver des vêtements au-dessus de la taille 44 des considérations éthiques sur les lieux et conditions de fabrication, ainsi que le sourcing des matières premières, apparaît alors une forme de triangle des Bermudes de la mode. Mais Myriam Bakir souhaite y remédier avec la marque qu’elle vient de lancer, Big Fab Fashion.

176145177_1028493367682756_1615254941223008423_n
Myriam Bakir se présente sur la page Instagram de sa marque Big Fab Fashion.

Pourquoi Myriam Bakir a lancé Big Fab Fashion pour les femmes du 44 au 60

Sur la page Instagram de sa griffe ouverte en avril 2021, l’entrepreneuse se présente comme une Lion double Cancer de maintenant 29 ans, fan de Broadway (elle a sa propre troupe : @somethingmusical), de pâtisserie, de jardinage, et de couture :

« J’ai toujours été grosse. Déjà petite, je devais m’habiller au rayon adulte pour trouver des vêtements à ma taille. Mais ce ne sont que ces dernières années que j’ai vraiment grossi. J’ai découvert récemment que c’était le symptôme d’un problème hormonal qui me cause bien d’autres soucis. Mais passons.

Aujourd’hui, je fais plus de 150kg, un bon 58-60, et je le vis plutôt bien. J’ai appris à m’accepter telle que je suis et à vivre ma vie comme je l’entends. Les fans d’astrologie diront que c’est mon côté Lion. »

Je crée mes propres vêtements depuis 3 ans. J’ai par exemple dessiné et cousu tout ce que je porte sur cette photo, de la jupe au crop top, en passant par la brassière et le gros chouchou qui me sert de bracelet.

Depuis, l’idée de créer une marque pour permettre à d’autres personnes de s’accepter et d’avoir confiance en elles me trotte dans la tête.

C’est pour cela que je crée BFF. »

En quoi la marque grande taille française Big Fab Fashion fait les choses bien

Derrière cet acronyme plus connu pour signifier Best Friend Forever (meilleure amie pour toujours), Big Fab Fashion prend le temps de faire les choses bien. C’est donc après des mois de teasing et de perfectionnement que la marque a ouvert son site le 1er août 2022. On y trouve des pièces audacieuses et flatteuses, des tailles 44 au 60, made in France, et en dessous de 50€. Tout ce que demande le peuple, non ?

Visuel Madmoizelle (16)
Les 5 pièces en pré-commandes de Big Fab Fashion.

Pour l’instant, seul un paréo est disponible à l’achat immédiat, et cinq autres pièces alléchantes en précommande : une robe baby-doll, un top à col bénitier, un top froncé, une jupe drapée, ainsi qu’une jupe fendue. Le tout en 100% coton certifié Reach, viscose ou cupro (des matières au toucher soie).

Cette belle initiative ouvre une voie supplémentaire. Entre les marques éthiques qui proposent rarement des vêtements grande taille, ou alors à des prix exorbitants et les marques de fast-fashion qui en proposent peut-être pléthore mais à des prix trop petits pour être honnêtes, Big Fab Fashion semble bien partie pour résoudre l’impossible équation.

À lire aussi : Voici des maillots de bain grande taille, adaptés aux poitrines généreuses

Crédit photo de Une : Big Fab Fashion.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

2
Avatar de eLLuLa
10 août 2022 à 19h08
eLLuLa
Ha oui j'ai vu passé la pub sur les RS. Pour l'instant il n'y a pas de modèle qui m'intéresse mais je vais suivre de près car la démarche est très intéressante (précommande et prix raisonnable) !
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

LE SITE TEMU regorge d'offres agressives // Source : Capture d'écran Temu
Actualité mode

Temu manipule ses consommateurs ? Des assos européennes portent plainte

La marque Esprit dépose le bilan en Europe (oui, l'hécatombe mode continue) // Source : Capture d'écran Instagram d'Esprit
Actualité mode

Emblématique, cette marque dépose le bilan en Europe (oui, l’hécatombe mode continue)

1
Sur Depop, ce short Forever 21 vendu une somme folle devient viral // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Ce short Forever 21 vendu une somme folle sur un site de seconde main devient viral sur TikTok

Noz brade des chaussures et accessois Minelli // Source : Capture d'écran TikTok / Capture d'écran instagram de Noz
Actualité mode

Noz brade des chaussures et accessoires Minelli à -60 % : voici enfin les dates exactes

Deux femmes en train de sortir des vêtements d'un placard // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted : comment faire votre déclaration de revenus 2024 si vous vendez beaucoup de seconde main

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Mes parents pensent que j'ai un problème : je suis acheteuse compulsive » // Source : Madmoizelle
Mode

Eva, 24 ans, 3500 € de shopping annuel : « Je suis une acheteuse compulsive, mais je tente de me corriger »

4

La vie s'écrit au féminin