Live now
Live now
Masquer
DIM relocalise la fabrication de ses collants en France, cocorico // Source : DIM
Actualité mode

Made in France : DIM relocalise la fabrication de ses collants dans l’Hexagone

Après avoir été délocalisée en Allemagne, la majorité de la production des collants DIM revient en France, en Saône-et-Loire. Une bonne nouvelle pour la région et toute l’industrie de la mode française.

Les bas Dimanche reviennent en France ! Dim Brands International (DBI), le groupe de sous-vêtements propriétaire de DIM, a annoncé le 26 juillet 2023 rapatrier la quasi-totalité de sa production de collants en France, alors qu’ils étaient produits en Allemagne ces dernières années, rapporte l’AFP notamment relayé par Le Parisien.

DIM relocalise la production de ses collants en France

C’est dans la commune d’Autun, en Saône-et-Loire, site historique de DIM que revient donc la production, comme le rapporte Dim Brands International : « Plus de 90 % des articles de produits chaussants du groupe seront tricotés. » L’objectif ? Que l’entreprise d’Autun redevienne suffisamment profitable, afin de pouvoir pérenniser son existence. La première marque de sous-vêtements françaises fait donc le pari de la relocalisation.

Au fait, d’où vient DIM ?

Quand l’ingénieur agronome français Bernard Giberstein découvre les bas de nylon lors d’un séjour aux États-Unis, il revient dans l’Hexagone faire breveter en 1953 cette création plus compacte, résistante et galbante que leur version en soie. Son usine de bonneterie alors baptisée Bégy produit à partir de 1958 son produit phare, les bas « Dimanche » si chic qui permettent de s’endimancher tous les jours. Le succès de ce produit est tel qu’il entre dans le quotidien de bien des Françaises, pile à temps pour l’essor des mini-jupes, raconte l’agence de naming Benefik. Si bien qu’en 1964, l’industriel, aidé de l’agence de pub Publicis, décide de raccourcir le nom de sa marque en DIM. Et bim.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Visuel Madmoizelle (7).jpg // Source : Capture d'écran de l'eshop de SHEIN
Actualité mode

Pourquoi la seconde main chez SHEIN, c’est du greenwashing

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Pexels
Mode

Cette paire de basket de luxe est la plus convoitée sur Vinted

Jean Paul Gaultier expose sa mode taillée pour le cinéma, à Lacoste // Source : SCAD Fash Lacoste
Actualité mode

Jean Paul Gaultier expose sa mode taillée pour le cinéma, à Lacoste

Une vitrine de boutique Pimkie filmée par BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Une nouvelle marque de mode, emblématique des années 90, placée en procédure de sauvegarde (ça sent le roussi)

1
Source : Pexels
Actualité mode

SHEIN retire une paire de chaussures pour enfants de son site, car trop nocive par rapport aux normes européennes

1
Vinted_11_IVS_1859
Actualité mode

Voici les 3 marques de luxe les plus recherchées sur Vinted

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

La vie s'écrit au féminin