Live now
Live now
Masquer
La-marque-française-Atelier-Unes-propose-un-système-de-collants-consignables
Accessoires Mode

Contre les collants qui filent et polluent à tout va, ces marques créent des modèles plus écolo

À peine enfilés, déjà filés, les collants sont une vraie tannée. Heureusement, Hēdoïne, Yade, Billi London ou encore Atelier Unes travaillent à créer des modèles plus résistants, durables, biodégradables, consignables et recyclables.

« Le printemps s’est enfui depuis longtemps déjà. Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois. A voir la France si belle dans cette fin d’automne, soudain l’on s’alanguit et même avec des collants, on frissonne », aurait pu chanter Barbara.

Car aujourd’hui, c’est d’eux que l’on parle : les collants. Ces satanés collants.

Les collants, 3 à 6 utilisations et puis s’en va

Parfois trop fins, souvent conçus pour filer vite (histoire qu’on en rachète aussi sec), et donc aussitôt jetés de peur de paraître négligée, les collants sont une sacrée plaie.

Les collants de la marque Bleuforet comptent parmi les plus solides du marché d’après HOP.

D’après un rapport de l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP, pour les intimes), 104 millions de collants sont jetés chaque année rien qu’en France, tandis qu’il s’en vend 130 millions dans le même temps — et même 8 milliards à l’échelle du monde.

Le collant ne dépasse pas plus de six utilisations pour 72% des répondantes. À peine trois, pour 40% d’entre elles.

Et comme ils se composent de nylon et d’élasthanne, des fibres synthétiques généralement dérivées de combustibles fossiles (comme le pétrole), les collants représentent des déchets plastiques importants. Ils peuvent mettre une éternité à se décomposer : environ une centaine d’années. C’est donc une forme de pollution trop négligée.

Ces marques qui luttent contre les collants aussitôt enfilés, aussitôt filés

Contre cela, Hēdoïne a par exemple lancé des collants à 85% biodégradables et qui ne filent pas, raconte ainsi au Vogue britannique Anna Rauch, co-fondatrice de cette marque londonienne :

« Non seulement ils durent plus longtemps, mais ils se décomposent également au bout de cinq ans maximum à la fin de leur vie. »

Les collants biodégradables de la marque Hēdoïne coûtent 28 pounds.
Les collants biodégradables de la marque Hēdoïne coûtent 28 pounds.

Les 15% restants, dans la composition, correspondent à l’élasthanne — qui n’est pas (encore) biodégradables dans l’état actuel des choses.

D’autres marques travaillaient déjà sur le créneau du collant qui se décompose naturellement et rapidement, comme Billi London.

Les collants de Billi London coûtent 27€.
Les collants de Billi London coûtent 27€.

Autre piste plus largement répandu dans l’industrie : employer du nylon recyclé et recyclable. Mais encore faut-il que les collants soient correctement collectés afin d’être recyclé dans de bonnes conditions, selon un idéal de mode circulaire loin d’être atteint…

C’est aussi pour éviter cette déperdition d’une matière pouvant être refilée et remise en circuit que certaines marques proposent carrément un système de consigne. C’est le cas par exemple de la française Atelier Unes : vous renvoyez votre collant filé — qui sera recyclé en chouchou pour les cheveux — et l’entreprise vous rembourse votre consigne.

Atelier Unes propose un système de collants consignés à 23€.
Atelier Unes propose un système de collants consignés à 23€.

Une start-up française compte bien s’imposer au top aussi : Yade, qui revendique avoir conçu les collants parfaits, assurant maintien, galbe, résistance, et innocuité.

En attendant, d’après HOP, les marques Wolford et Bleuforêt proposeraient les modèles les plus résistants, tandis que H&M et Monoprix vendraient les plus fragiles.

Le nylon des collants, un cas d’école d’obsolescence programmée

Pourtant, à son invention en 1935, le nylon était vanté comme quasi indestructible. Quand sortent les premiers bas conçus dans cette matière en 1940, ils gagnent rapidement en popularité, jusqu’à devenir un symbole de la Libération en 1945. Mais par soif de profit, les industriels les rendent peu à peu de moins en moins résistants afin que les femmes en achètent toujours plus.

Et voilà pourquoi nos arrières grands-mères pouvaient gambader avec une même paire tout l’hiver ou presque, tandis qu’on peut à peine passer le pas de la porte sans que la nôtre ne file ! On arrête pas le progrès, encore moins l’appât du gain…

À lire aussi : Les vêtements à plumes sont tendance, mais font-ils souffrir les animaux ?

Crédit photo de Une : Ateliers Unes.

Les Commentaires
4

Avatar de Nakiloe
11 novembre 2021 à 11h15
Nakiloe
Avant de commenter j'ai regardé les tailles proposées. Quelques marques vont jusqu'au 2XL, une seule jusqu'au 3XL, et aucune en-dessous du S.
Du coup, pour celleux qui souhaiteraient des collants non seulement très résistants mais également très confortables et avec un éventail de taille vraiment large (du 32 au 54 minimum), en plus de coûter moins de 10€ le collant 80 deniers, je vous conseille les Snag Tights. Ça va faire 2 ans que j'ai les miens, ils n'ont pas bougés.
J'allais dire exactement pareil ! En plus ils ont des couleurs et des motifs sympas !
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Accessoires Mode

Bijoux
bracelet-scelle

Se sceller un bijou sur soi : cette nouvelle tendance que l’on voit pas mal passer sur TikTok

Conseils mode
Une femme noire avec des lunettes de vue à la monture en plastique sans plaquette

Trouver des lunettes à son nez : la galère des personnes noires et asiatiques

Anthony Vincent

17 nov 2021

5
Témoignages
deux personnes en train de boire un verre avec leurs masques

« C’est plus facile de me trouver jolie » : celles qui aiment sincèrement le masque témoignent

Aïda Djoupa

13 nov 2021

8
Bijoux
Les-bijoux-de-narine-deviennent-tendance

Les faux anneaux dans le nez font leur grand retour, pour un style sans trou ni cicatrice

Anthony Vincent

10 nov 2021

12
Lifestyle
grand-mere

Voilà 5 astuces de grand-mère qui vont changer votre quotidien pour trois fois rien

Naya Ali

10 nov 2021

28
Tendances Mode
La-Tecktonik-fait-des-millions-de-vue-sur-TikTok

Traumatisée en 2006-2008, la France est-elle prête pour le retour de la tecktonik ?

Anthony Vincent

05 nov 2021

12
Tendances Mode
Un modèle de cagoule de la marque française Brak

La cagoule ou la tendance mode qu’on avait pas vu venir, malgré la pandémie (et le froid)

Anthony Vincent

04 nov 2021

4
Chaussures
Nodaleto

Vous ne laisserez pas les grosses babies à bout carré dans un coin

Anthony Vincent

04 nov 2021

Actualité mode
Madonna-en-Jean-Paul-Gaultier

Vous pouvez maintenant louer du Jean Paul Gaultier (et oui, il y a le soutif de Madonna)

Anthony Vincent

27 oct 2021

Tendances Mode
Une-pub-iconique-de-liPod-originel

Pourquoi l’iPod redevient tendance et séduit les 2000, 20 ans après sa sortie

Anthony Vincent

26 oct 2021

20

La mode s'écrit au féminin