Live now
Live now
Masquer
boohoo et Asos, soupçonnés de greenwashing par les autorités britanniques
Actualité mode

boohoo et Asos, soupçonnés de greenwashing par les autorités britanniques

Après la Norvège qui avait épinglé H&M pour sa façon trompeuse d’avancer des prétentions d’éco-responsabilité, c’est au tour du Royaume-Uni d’enquêter sur Asos et boohoo pour voir si ces marques ne verseraient pas dans l’écoblanchiment…

À mesure que le grand public prend conscience des enjeux écologiques, y compris en matière d’habillement, certaines marques prennent le pli de faire davantage d’efforts… ou de verser dans l’écoblanchiment.

L’Autorité de la concurrence et des marchés du Royaume-Uni enquête sur Asos et boohoo

C’est ce que remarque l’Autorité de la concurrence et des marchés du Royaume-Uni (CMA). À travers un communiqué de presse publié le 29 juillet 2022 sur le site du gouvernement, cette institution de régulation exprime sa volonté de décrypter la véracité des promesses écologiques avancées par certaines marques. Asos, boohoo et George at Asda (peu connu en France, cette dernière habille aussi bien les adultes que les enfants et les bébés) sont ainsi dans le viseur de la CMA, comme le déclare Sarah Cardell, directrice générale par intérim de l’institution :

« Les personnes qui veulent “acheter vert” devraient pouvoir le faire en étant sûres de ne pas être induites en erreur. Les produits écologiques et durables peuvent jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique, mais seulement s’ils le sont véritablement.

Nous examinerons les revendications vertes d’Asos, boohoo et George at Asda pour voir si elles sont vraies. Si nous découvrons que ces entreprises utilisent des allégations écologiques trompeuses, nous n’hésiterons pas à prendre des mesures coercitives — par le biais des tribunaux si nécessaire.

Ce n’est que le début de notre travail dans ce secteur et toutes les entreprises de mode devraient en prendre note : examinez vos propres pratiques et assurez-vous qu’elles sont conformes à la loi. »

Dans la foulée de ce communiqué du chien de garde de la concurrence et des marchés du Royaume-Uni, les trois marques ont déclaré être prêtes à collaborer, comme le relève le Guardian.

L’autorité norvégienne a déjà épinglé H&M pour soupçon de greenwashing

Récemment, des marques se sont réunies pour former une coalition pour le vêtement durable (SAC pour Sustainable Apparel Coalition) afin de rendre plus facilement vérifiable et identifiable l’impact environnement de ses produits. Ainsi, sur le site d’H&M par exemple, le grand public pouvait voir à quel niveau se classait un vêtement sur l’échelle du Higg Materials Sustainability Index (MSI). Cet indice voulait devenir une sorte d’équivalent mode au Nutriscore qu’on trouve sur les emballages d’aliments, qui les classe de A à E.

Mais la SAC a finalement suspendu cet outil d’étiquetage des produits après la mise en garde de l’Autorité norvégienne de la consommation auprès de H&M et d’autres marques à ce sujet, rapporte le média Business of Fashion. Les données censées aider les consommateurs ont été jugées trompeuses, avec des arguments non fondés, par le chien de garde de la consommation norvégienne. En résumé, cet indice d’éco-responsabilité Higg MSI ne s’intéressait à l’impact des vêtements et chaussures que de leur production à leur arrivée en magasin, et non tout le reste de sa vie.

L’urgence pour plus de transparence dans la mode contre le greenwashing

Le produit dure-t-il longtemps ? Est-il biodégradable ? Libère-t-il des microplastiques ? Quelle est l’empreinte carbone finale du produit ? C’est ce genre de questions qui entrent dans l’évaluation de Decathlon qui informe clairement ses clients, selon une méthode développée avec l’autorité publique française qu’est l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

La SAC compte 250 autres membres, dont Nike, Primark, Walmart, boohoo, Amazon, Tommy Hilfiger, donc c’est dire combien cet outil aurait pu être répandu. Que les autorités de régulation de la consommation britannique et norvégienne s’élèvent révèle aussi combien il peut être complexe pour les entreprises de mode, de communiquer de façon compréhensible, crédible, vérifiable sur les enjeux d’éco-responsabilité. Alors tant mieux que les marques se prennent le chou, car il y a urgence pour plus de transparence.

À lire aussi : Les difficultés financières de Camaïeu et Pimkie illustrent une crise de toute l’industrie mode

Crédit photo de Une : Mikhail Nilov de la part de Pexels via Canva.
Crédit photo de Une : Mikhail Nilov de la part de Pexels via Canva.

Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de guerredesmiroirs
12 août 2022 à 16h08
guerredesmiroirs

De toute façon, quand je vois une promesse d’écologie responsable ou équitable de la part d’une entreprise, je pars du principe qu’ils mentent. Si c’était vraiment responsable, les prix comme ca seraient pas aussi bas (dans le Georges d’Asda, les prix vont du 10 livres au 40 livres). Pour recycler des matières ou bien payer TOUS les couturiers, ca couterais bien plus, non ?
3
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3
Trois femmes en costume devant un point d'eau // Source : cottonbro studio de Pexels
Actualité mode

PFAS : dans quels vêtements trouve-t-on ces polluants éternels qui nous empoisonnent ?

Les chaussures, sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser pour ce printemps-été 2024 // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?

4
Victoria Beckham x Mango officialisent leur collab qui sort le 23 avril 2024 // Source : Victoria Beckham x Mango
Actualité mode

Victoria Beckham annonce sa collab mode avec cette enseigne petit prix qu’on adore

1
Brad Pitt et Penelope Cruz, stars du défilé Chanel automne-hiver 2024-2025 // Source : Chanel
Actualité mode

Le sac Classique de Chanel dépasse la barre symbolique des 10 000 € : des hausses de prix du luxe qui rassurent les ultra-riches

4

La vie s'écrit au féminin