Live now
Live now
Masquer
Boohoo épinglé par l'autorité de la pub britannique pour vendre un t-shirt sur une mannequin en string
Actualité mode

Une femme en string pour vendre un t-shirt, ça ne passe plus : Boohoo est épinglée pour sexisme

L’autorité des normes publicitaires britanniques exige que Boohoo cesse de vendre des t-shirts sur des mannequins en bikini, trouvant les images trop « sexuellement suggestives ».

Dans la vraie vie, il arrive qu’on enfile vite fait un grand t-shirt sur son maillot de bain pour aller à la piscine ou à la mer, par exemple. Mais sur le site de Boohoo, si les mannequins portent des itsi bitsi petits bikinis, avec des baskets, ce n’est clairement pas une innocente proposition de look « sortie de plage ». Alors l’Autorité des normes publicitaires britanniques (Advertising Standards Authority) a décidé de sévir.

Boohoo vendait des t-shirts sur une mannequin en string, agenouillée, jambes écartées

Boohoo cherchait à vendre des t-shirts sur une mannequin en string, agenouillée, les jambes écartées. © Capture d'écran du site britannique de Boohoo.
Boohoo cherchait à vendre des t-shirts sur une mannequin en string, agenouillée, les jambes écartées. © Capture d’écran du site britannique de Boohoo.

Cette organe de régulation de la publicité au Royaume-Uni a en effet constaté que cette marque d’ultra fast-fashion avait une fâcheuse tendance à hypersexualiser ses mannequins.

Déjà régulièrement épinglée pour ses pratiques commerciales trompeuses et ses conditions de production digne de l’esclavage moderne, la griffe Boohoo présentait en effet l’un de ses t-shirts sur une mannequin en culotte de maillot de bain — la fine ficelle string bien visible.

Sur certaines photos, la mannequin tourne donc le dos à la caméra, agenouillée, les jambes écartées, remontant son haut pour mieux mettre en évidence son fessier… afin de vendre ledit t-shirt, rappelons-le !

Face à ces images consternantes, une personne a déposé une plainte auprès de l’Autorité des normes publicitaires britanniques. Celle-ci les a, à son tour, jugées dégradantes. Dans un article daté du 16 février 2022, le Guardian cite ainsi les propos de l’Advertising Standards Authority concernant sa décision :

« Nous avons noté que ni la nudité partielle ni les bas de bikini n’étaient pertinents pour le produit et que les images ne montraient pas le produit tel qu’il serait habituellement porté. Pour ces raisons, nous avons conclu que la publicité objectivait et sexualisait les femmes. Elle était donc irresponsable et susceptible de causer une offense grave. […]

Nous avons dit à Boohoo de veiller à ce que les futures publicités soient préparées avec un sens des responsabilités envers les consommateurs et la société. »

Boohoo, habituée à être sermonnée par l’autorité de régulation de la pub

Boohoo a donc retiré les images incriminées de son site, tout en commentant qu’elles reflétaient « la diversité des femmes dans la société et leur clientèle ». Cette dernière avait d’ailleurs pu recevoir en 2019 une newsletter illustrée d’une femme en mini-robe blanche et veste beige, avec en slogan « Send Nudes ».

Quand Boohoo feint d'inviter sa clientèle à lui envoyer des nudes
En 2019, Boohoo feignait d’inviter sa clientèle à lui envoyer des nudes.

Ce jeu de mot peut aussi bien signifier « balancez les vêtements couleur chair » dans ce contexte précis, que « envoyez des photos de vous, nues » en général. Or, cette ambiguïté censée provoquer pour mieux vendre avait justement été épinglé par l’ASA à l’époque ! L’autorité britannique de la pub, se souvient le Cosmopolitan britannique, avait alors jugé irresponsable de s’amuser en tant que marque aussi influente de cette « tendance sociale potentiellement dangereuse ».

C’est donc une nouvelle bataille de gagnée pour l’ASA, mais gagnera-t-elle la guerre contre la BBL fashion ?

À lire aussi : Le créateur de Jacquemus envoie les homophobes se rhabiller ailleurs que chez lui

Crédit photo de Une : capture d’écran du site de Boohoo.


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

2
Avatar de RainyMood
17 février 2022 à 07h02
RainyMood
Et si les marques jouaient là dessus ? Genre le faisaient vraiment exprès pour qu'on parle d'eux ? Non parce qu'on est en 2022 et y a eu suffisamment de scandales pour qu'ils sortent des excuses de "Ahn mais c'est pas notre politique". Même en mal, on parle d'eux et y aura des gens qui achèteront le T-shirt.
9
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3
Trois femmes en costume devant un point d'eau // Source : cottonbro studio de Pexels
Actualité mode

PFAS : dans quels vêtements trouve-t-on ces polluants éternels qui nous empoisonnent ?

Les chaussures, sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser pour ce printemps-été 2024 // Source : Capture d'écran TikTok
Actualité mode

Tendances mode printemps-été 2024 : quels sont les sneakers, jupes, jeans, et robes sur lesquels miser ?

4
Victoria Beckham x Mango officialisent leur collab qui sort le 23 avril 2024 // Source : Victoria Beckham x Mango
Actualité mode

Victoria Beckham annonce sa collab mode avec cette enseigne petit prix qu’on adore

1
Brad Pitt et Penelope Cruz, stars du défilé Chanel automne-hiver 2024-2025 // Source : Chanel
Actualité mode

Le sac Classique de Chanel dépasse la barre symbolique des 10 000 € : des hausses de prix du luxe qui rassurent les ultra-riches

4

La vie s'écrit au féminin