Live now
Live now
Masquer
Dégage-écrit-Jacquemus-à-une-instagrammeuse-homophobe-pour-la-Saint-Valentin
Actualité mode

Le créateur de Jacquemus envoie les homophobes se rhabiller ailleurs que chez lui

Pour la Saint-Valentin, le créateur Simon Porte a publié sur le compte de sa marque Jacquemus une photo de baiser de lui et son fiancé. Face à une vague de commentaires haineux, le créateur a publiquement envoyé paître les homophobes.

À l’occasion de la Saint-Valentin, le créateur de mode Simon Porte a publié une photo de lui et son fiancé en train de s’embrasser au bord d’une piscine.

On pourrait espérer que le commun des mortels s’attendrisse devant une telle démonstration publique d’affection, qui respire l’amour. Ou s’émerveille d’apercevoir en arrière-plan un bout du fameux Palais Bulle du grand architecte hongrois Antti Lovag (souvent attribué abusivement à Pierre Cardin qui n’a fait que le racheter en 1991 puis le revendre en 2016, avant de mourir en 2020).

Mais c’est sans compter sur l’homophobie structurelle qui vient toujours vomir les personnes de même genre ayant l’outrecuidance de s’aimer.

Une avalanche de vomi accueille une photo de bisous de Jacquemus et son fiancé pour la Saint-Valentin

À peine publié le 14 février 2022, le cliché des deux amoureux a aussitôt suscité une avalanche d’amour, heureusement, mais aussi de nombreux messages homophobes, hélas.

Simon Porte en est malheureusement coutumier, et a l’habitude d’y réagir publiquement. Il se sert alors de la plateforme de sa marque Jacquemus, suivie par 4,1 millions de personnes sur Instagram, pour lutter à sa manière contre l’homophobie.

Jacquemus-répond-à-la-haine-homophobe-sur-Instagram
© Capture d’écran des stories Instagram de Jacquemus dans la nuit du 14 au 15 février 2022.

Jacquemus envoie balader les homophobes

Alors, dans la nuit du 14 au 15 février, Simon Porte a publié plusieurs messages en stories Instagram de Jacquemus. Il y déplore ainsi la vague d’homophobie qu’il a essuyé suite à sa photo de baiser avec son fiancé pour la Saint-Valentin. Il développe notamment :

« D’une certaine façon, je suis heureux que nous ayons cette douloureuse conversation. J’ai grandi sans modèle de couple gay et je sais combien ce genre d’exemple peut être important pour les jeunes. On va se battre pour eux, pour leur montrer que l’amour gagne toujours. Je vais continuer à poster des photos d’amour. Toujours. Vous êtes magnifique, ne l’oubliez jamais. »

En plus de ses stories qui disparaîtront au bout de 24 heures, le jeune styliste a également publié l’une de ses réponses à une personne homophobe en grille Instagram (donc de façon beaucoup plus pérenne). Et c’est une masterclass de clapage de bec.

« On ne veut pas d’homophobes comme potentiels clients »

Recadrant publiquement une personne homophobe pour l’exemple, le créateur français de 32 ans enchâsse ainsi les couches de commentaires :

Jacquemus-face-à-la-haine-homophobe-sur-Instagram-pour-la-Saint-Valentin-2022

Une utilisatrice Instagram en commentaire de la photo du baiser : Avant, je voulais votre sac. Maintenant *emojis qui vomit et emoji nauséeux*

Jacquemus en réponse à son commentaire : mon sac ne veut pas de vous.

Jacquemus, en commentant une capture d’écran de l’interaction pour la publier en story : Si vous saviez combien de personnes gays travaillent chez Jacquemus. On ne veut pas d’homophobes comme potentiels clients. [Les homophobes] ne méritent pas nos produits. Point final.

Jacquemus, en légende de sa capture d’écran de son interaction en commentaires : Je n’ai pas besoin de votre point de vue homophobe. Et mes sacs n’ont pas besoin de vous. Dégagez.

Si ça peut être difficile à suivre pour les personnes qui ne connaissent pas bien Instagram, on peut surtout retenir que Simon Porte n’a plus le temps de niaiser avec l’homophobie. Et qu’il peut se reposer sur la puissance économique de sa marque, ainsi que sa grande communauté de fans, dont 4,1 millions qui la suivent sur Instagram, pour faire passer son message d’amour, toujours plus fort que la haine.

À lire aussi : Jacquemus enfile une robe sur le chanteur Bad Bunny, et c’est censé être… drôle ?

Crédit photo de une : capture d’écran Instagram de Jacquemus.

Les Commentaires
2

Avatar de KtyKoneko
15 février 2022 à 14h37
KtyKoneko
toute cette avalanche de haine pour un innocent petit béco d'amoureux ?
Je ne comprends pas cette façon minable de vomir de sa petite haine pourrie sur des personnes qui ne font de mal à personne !
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?
Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?

Anthony Vincent

01 fév 2023

3
Gucci nomme Sabato de Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c'est qui ?
Actualité mode

Gucci nomme Sabato De Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c’est qui ?

Anthony Vincent

30 jan 2023

Défilé Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2023
Actualité mode

À la fahion week de Paris, Viktor & Rolf met la haute couture sens dessus dessous

Anthony Vincent

28 jan 2023

2
Les plissés d’Haider Ackermann pour Jean Paul Gaultier
Actualité mode

Le défilé Jean Paul Gaultier par Haider Ackermann redéfinit la haute couture

Anthony Vincent

27 jan 2023

3
Le défilé Christian Dior haute couture printemps-été 2023 rend femmage à Joséphine Baker
Actualité mode

À la fashion week, le défilé Dior rend femmage à Joséphine Baker

Anthony Vincent

26 jan 2023

Le court métrage de présentation de la collection Iris van Herpen haute couture printemps-été 2023, révélé le 23 janvier 2023
Actualité mode

Pour la fashion week haute couture, la créatrice Iris van Herpen présente un film sous-marin

Anthony Vincent

25 jan 2023

Les créations haute couture de Schiaparelli pour représenter un lion (pour symboliser la fierté), un léopard (la luxure), et une louve (l'avarice)
Actualité mode

Les têtes de lion, louve et léopard du défilé Schiaparelli scandalisent les réseaux et Peta

Anthony Vincent

24 jan 2023

4
Une femme en manteau à carreaux, pantalon rouge et escarpins au milieu d'un terrain vague en béton © Nappy de la part de Pexels via Canva
Actualité mode

Mode In Seine-Saint-Denis, l’appli pour une mode engagée localement, fera-t-elle des émules ?

Anthony Vincent

23 jan 2023

La couverture de Vanity Fair France décembre 2022-janvier 2023
Mode

Comment la mode se lasse du body-positive et revient à la maigreur heroin chic

Anthony Vincent

22 jan 2023

37
La marque de culotte menstruelle Thinx, reconnue coupable de contenir des substances nocives.jpg
Actualité mode

Les culottes menstruelles Thinx contiendraient des substances nocives, conclut un procès

Anthony Vincent

19 jan 2023

3

La mode s'écrit au féminin