Live now
Live now
Masquer
ok-2
Bien-être

Vous voulez vous percer un bouton ? Paula Begoun (fondatrice de Paula’s Choice) vous donne les bons conseils pour le faire

On dit souvent que se percer un bouton est un acte qui peut traumatiser la peau. Mais est-ce toujours vrai ou est-ce qu’il y a des exceptions qui peuvent nous permettre de se délester d’une pustule plus rapidement ? Paula Begoun, fondatrice de Paula’s Choice a la réponse. 

Avoir des boutons, c’est totalement normal. Que ce soit à l’adolescence ou à l’âge adulte, les variations hormonales, la prise de médicaments, la pollution ou les soins inadaptés peuvent mener à l’apparition de papules et pustules qui viennent s’inviter sur le visage, le cou, les bras, le dos ou les fesses. Le côté rassurant dans tout ça, c’est que ça nous arrive à TOUTES ! Et si on entend souvent dire que se percer les boutons est un acte qui peut laisser des cicatrices à vie, Paula Begoun, fondatrice de Paula’s Choice n’est pas tout à fait d’accord avec cette théorie. Du moins, ce n’est pas toujours vrai selon elle. 

Dans son livre 40 Beauty Myths Busted, l’experte, explique que se percer un bouton peut parfois aider ce dernier à disparaître plus rapidement qu’en le laissant livré à son propre sort. Elle explique : 

« Le conseil qui consiste à préconiser de ne jamais percer un bouton n’est pas forcément le bon. Déjà parce que c’est un acte qui peut être effectué de façon safe sans blesser la peau, mais en plus parce qu’il permet de relâcher la pression qui se situe dans le bouton afin d’évacuer la substance à l’intérieur qui peut, à termes, endommager l’épiderme ». 

Mais est-ce toujours valable quel que soit le bouton ? Eh bien la réponse est non, bien évidemment ! 

okkekek
@Ike louie Natividad

Se percer un bouton oui, mais à quelles conditions ? 

Pour percer un bouton de façon sécurisée, il faut que ce dernier soit blanc et très légèrement enflé. C’est généralement un bon indicateur de son niveau de maturité. Ce dernier, nous indique qu’il est prêt à ce que son contenu soit libéré (charmant).

Si, en revanche, on commence à essayer de percer un bouton qui n’est pas prêt à l’être (généralement rouge et très gonflé), le fait de le triturer peut endommager la peau et engendrer une cicatrice. 

Paula raconte :

« Une pression excessive, un grattage ou une perforation agressive peuvent causer de graves dommages qui peuvent durer beaucoup plus longtemps que si vous n’aviez pas touché un bouton. Et c’est un geste qui peut provoquer une cicatrice permanente au niveau de la peau. »

Comment percer un bouton correctement ? 

En n’utilisant ni les doigts nus ni les ongles. Pourquoi ? Car les mains sont l’une des parties les plus couvertes de bactéries de notre corps, et ce, même lorsqu’on les lave. Pour percer correctement un bouton, il est conseillé de s’armer d’un mouchoir à usage unique coupé en deux avec lequel vous allez recouvrir vos doigts pour pouvoir percer correctement la pustule. Si elle ne vient pas lorsque vous appuyez un peu, ne forcez pas trop car il se pourrait qu’elle ne soit tout simplement pas prête. 

Quant à la technique du coton-tige, qui consiste à utiliser deux cotons-tiges pour pouvoir appliquer une pression d’une part et d’autre du bouton : évitez-là. Imprécise, elle risque de vous faire plus de mal que de bien car vous risqueriez de vous arracher la première couche de peau en essayant d’appuyer. 

Et si vous n’avez pas envie de percer votre bouton et que vous êtes plutôt du style à le laisser jusqu’à ce qu’il disparaisse de lui-même, c’est également totalement ok ! À vous de jouer.

40myths

Shoppez le livre 40 Beauty Myths Busted de Paula’s Choice à 8€

À lire aussi : Qu’est-ce que la kératose pilaire, aka les petits boutons sur les bras qui ne partent JAMAIS ?

Crédits de l’image de une : @paulaschoiceit.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de Endless
1 juin 2022 à 19h06
Endless
Ravie d'apprendre que ma méthode du mouchoir coupé en deux est la bonne ! Et effectivement, je ne me vois pas me balader avec un bouton blanc prêt à exploser sur le visage, c'est plus fort que moi.
J'ai acheté les fameux patchs / pansements anti-boutons, bon pour une fois depuis des lustres ma peau est plutôt correcte donc je n'ai pas encore eu l'occasion de les tester. Je place beaucoup d'espoirs là dedans. Je me dis qu'au pire, ça protégera la lésion : ça ne peut pas faire de mal !
Contenu caché du spoiler.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Bien-être

Source : Joshua Resnick / Canva
Argent

Kelly dépenses 110 € de courses par mois : « En Martinique, un article peut prendre 20 à 50 centimes en une semaine »

1
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Source : Aleksandr Kichigin / Canva
Argent

C’est quoi le skiplagging, cette (fausse) bonne idée qui permet de payer son billet d’avion moins cher ? 

14
Source : Midjourney
Vie quotidienne

Lina dépense 450 € de courses par mois : « Le goût des tomates du jardin n’a pas de prix »

14
ok-creme-hydratante-2
Bien-être

Les 5 meilleures crèmes hydratantes qui pourraient faire la différence dans votre routine beauté

Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Efficaces et pas chers, voici les meilleurs produits de nettoyage selon TikTok

TikTok-smartphone-jeunes-sante-mentale
Société

Un inconnu vous vire de l’argent sur Paypal ? Attention, c’est une arnaque

2
Source : Andrea Piacquadio / Pexels
Fitness et sport

Help ! Suis-je une « go muscu » qui s’ignore ?

9
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Source : Midjourney/ image générée par IA
Psycho

Râler rendrait heureux (seulement sous certaines conditions), affirme une étude

2

La vie s'écrit au féminin