Live now
Live now
Masquer
feminist-in-progress
Livres

Voici un guide pour tous ceux qui pensent qu’on n’a plus besoin du féminisme

Dans sa bande dessinée Feminists in progress, l’autrice Lauraine Meyer explique le féminisme avec simplicité et pédagogie. Un livre idéal pour les ados… et nos proches qui estiment « qu’en 2022 on n’a plus besoin du féminisme ».

Cinq ans après #Metoo, la question du féminisme a été traitée en long et en travers. Enfin, c’est ce que prétendent ses détracteurs qui s’agacent de voir le thème « rabâché ». Traitée peut-être, mais pas réglée. Même s’ils sont nombreux à croire que dorénavant la société n’a plus besoin de s’appesantir sur le sujet, tant l’égalité femme-homme semble atteinte — et tant le terme féminisme rime encore avec prosélytisme et extrémisme.

Dans son livre Feminists in Progress, l’autrice et dessinatrice de bande dessinée, Lauraine Meyer veut permettre à chacun de comprendre l’importance de ce mouvement. Cette bande dessinée ludique, conçue comme une boîte à outils, s’articule autour de huit chapitres, eux-mêmes divisés en fiches de réflexion. Toutes contiennent des explications illustrées, des exemples et des ressources pour aller plus loin.

Un livre pour entamer son cheminement féministe

La question du féminisme est loin d’être évidente pour tout le monde et il faut souvent un déclic pour se sentir concerné. Pour l’autrice, tout commence avec une prise de conscience « sur le tard » et l’envie de la partager : 

Si l’égalité homme-femme me semblait primordiale, j’avais l’impression qu’on y était déjà parvenu, même s’il restait quelques petites choses à régler. Je n’avais pas du tout conscience d’à quel point le sexisme était ancré dans la société.

J’ai eu une révélation en lisant par hasard le livre de Benoîte Groult, Ainsi soit-elle. Cet ouvrage qui aborde l’Histoire des femmes m’a fait réaliser l’ampleur du problème et m’a poussé à faire des recherches sur le sujet.

La prise de conscience est là, le besoin de partager aussi : 

Une bonne partie de la société oppresse ou domine une autre partie de la société. Or, dans le couple, dans l’espace public, les femmes devraient être aussi libres et avoir les mêmes droits que les hommes quand elles ont actuellement les mêmes devoirs.

Pour Lauraine Meyer, le féminisme est avant tout un mouvement global qui permet aux individus, quels qu’ils soient et quel que soit leur genre, de vivre heureux et épanouis :

Je souhaitais aborder tous les sujets qui ont trait au féminisme : c’est pour ça que je parle aussi d’homosexualité, de transidentité, d’intersectionnalité, de racisme ou de religion.

Feminist in progress : pour tous ceux qui ne connaissent pas encore le féminisme

Ce livre a été pensé pour initier à la question du féminisme : 

Je me doutais que, si pour moi ça n’avait pas été une évidence, ça ne l’était pas non plus pour les autres femmes de ma génération.

L’ouvrage concerne aussi, et plus particulièrement, les hommes :

J’ai pensé ce livre afin qu’il soit le plus inclusif possible et que les hommes puissent s’identifier à ses représentations masculines et prendre conscience des difficultés rencontrées par les femmes… Et par eux-mêmes. Le sexisme ordinaire les dessert aussi en les stigmatisant et en les assignant dans des rôles genrés.

Par sa clarté et son graphisme ludique, ce livre s’adresse également aux ados. Le réseau La ligue de l’enseignement le compte d’ailleurs parmi ses ressources pédagogiques destinées aux plus jeunes.

Une structure pratique, un contenu ludique et engagé

Je suis aussi directrice artistique, je passe mon temps à simplifier les choses visuellement et conceptuellement. Ça m’intéressait de simplifier le féminisme et de pouvoir l’expliquer de manière drôle et accessible.

Dans Feminists in Progress, Lauraine Meyer a passé en revue tous les sujets liés au féminisme, qu’il s’agisse de sexisme au travail, d’âgisme ou de transidentité :

J’ai tout d’abord dressé la liste des sujets abordés dans les livres, les podcasts et les comptes Instagram. Je me suis retrouvée avec plein de sujets différents et c’est comme ça que j’ai créé mon chapitrage. Au fur et à mesure de la création de la bande dessinée, certains chapitres se sont ajoutés, puisqu’entre-temps, de nouvelles thématiques sont apparues dans la société.

Ce livre est pensé pour tous les âges, et toutes les étapes de la vie :

C’est avant tout un guide pédagogique. Il n’y a pas une histoire du début à la fin et il peut se lire en morceaux. Nous ne sommes pas tous concernés par les mêmes choses au même moment. Ce que je trouve intéressant, c’est qu’on ne soit pas obligé de lire tous les chapitres à la suite et que l’on peut y revenir quand on se pose des questions précises où que l’on soit confronté à une situation...

En somme, un livre à offrir d’urgence à nos mecs, nos frères, nos potes, nos darons, nos ados et nos copines qui pensent encore que leur mec est féministe parce qu’il « les aide beaucoup à la maison ».

feminist-in-progress

Feminists in progress – Lauraine Meyer – 19 €

À lire aussi : Dans sa nouvelle BD « Ça se met où », Emma s’en prend aux hommes qui fuient les tâches ménagères


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

livres-enfants
Daronne

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en mai 2024

Culture

5 bonnes raisons de binge-watcher Becoming Karl Lagerfeld sur Disney +

Humanoid Native
bruno-gomiero-jp7J14W9sSg-unsplash
Livres

On a trouvé l’application e-book dont vous n’allez plus vouloir vous passer

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

2
Portrait de l'autrice de La Charge raciale, Douce Dibondo, par Céline Nieszawer // Source : Céline Nieszawer
Société

« La suradaptation des personnes racisées est une épée de Damoclès » : Douce Dibondo (La Charge raciale)

2
ovidie-1
Culture

Et si les chiens étaient les meilleurs amis des femmes ?

Chloé Delaume
Culture

« Je suis en saturation des hommes », rencontre avec Chloé Delaume, autrice de Phallers, un roman féministe jubilatoire

nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en avril 2024
Daronne

Livres pour enfants : les 10 meilleurs albums jeunesse en avril 2024

La pop culture s'écrit au féminin