Live now
Live now
Masquer
Copie de [Image de une] Horizontale (66)
Culture

« J’espère que cela va changer les esprits de ceux qui harcèlent » : la France, avec Zoé Clauzure, remporte l’Eurovision Junior

Zoé Clauzure, révélée en 2020 par « The Voice Kids » a remporté le concours grâce à sa chanson « Cœur », qui parle de harcèlement scolaire.

Et de deux d’affilée ! Ce dimanche 26 novembre, Zoé Clauzure, 13 ans, a remporté le concours de l’Eurovision Junior 2023. Le concours se déroulant à domicile, à Nice, elle a ainsi battu les seize autres candidats avec sa chanson Cœur.

La jeune fille, qui avait brillé dansThe Voice Kids en 2020, a cumulé 228 points de la part du jury et des téléspectateurs. Elle a ainsi longuement devancé l’Espagne, arrivée en deuxième position avec 201 points, et l’Arménie, troisième du podium avec 180 points.

Après l’annonce des résultats, la jeune fille n’a pas caché son bonheur d’avoir remporté le concours : « Je suis très contente d’avoir gagné. Tout mon travail est récompensé, ainsi que celui de mes équipes (…) C’est une victoire pour tous », a déclaré Zoé Clauzure.

À lire aussi : Qui est Zoé Clausure, qui représentera la France à l’Eurovision Junior ?

Sa chanson Cœur revient sur le harcèlement scolaire. Un message important pour elle. Lors de la conférence de presse, Zoé Clauzure avait confié que ce thème n’était pas anodin pour elle : « J’en ai moi-même souffert ainsi que du cyberharcèlement. J’espère que ce sera une petite lumière au bout du tunnel pour ceux qui en sont victimes ». Ce dimanche 26 novembre, après sa victoire elle a réitéré : « J’espère que cela va changer les esprits de ceux qui harcèlent. Je veux qu’ils comprennent que c’est nous (les harcelés) les ‘winners‘ ».

Un message d’espoir

Son engagement pour cette cause lui a d’ailleurs valu les félicitations de Gabriel Attal sur son compte X (ex Twitter) : « Avec Cœur, un titre engagé contre le harcèlement scolaire, tu as brillé et porté un message d’espoir pour beaucoup de jeunes filles et de jeunes garçons à travers le pays. Fier de toi. » 

L’an dernier, en 2022, la France avait déjà remporté l’Eurovision Junior grâce à Lissandro et son titre Oh maman !, mais aussi en 2020 avec Valentina et sa chanson J’imagine. Ce qui fait du pays l’un des plus victorieux à ce concours.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

« Comment redécouvrir votre sexualité ? » : Lisa Demma, autrice du livre qui décomplexe le sexe // Source : DR
Sexo

« ​​Quand on parle de libido, l’insécurité est toujours dans les parages » : Lisa Demma

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

7
L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

Judith Godrèche revient sur l'émission de Laure Adler en 1995 - C Ce soir du 12 février 2024 // Source : Capture d'écran YouTube
Culture

« On s’en fiche bien que j’y aille ou pas » : Judith Godrèche balaye les rumeurs sur sa présence aux César 2024

La pop culture s'écrit au féminin