Live now
Live now
Masquer
Source : Skitterphoto de pixabay
Daronne

Ces 3 souvenirs qui marqueront l’enfance de mes enfants (je l’espère)

Quels sont les souvenirs dont on aimerait que nos enfants se souviennent une fois adultes ? Manon nous en liste trois, qu’elle estime être importants.

Quand on devient parent, on devient responsable, à vie, d’un ou plusieurs êtres humains. Faire en sorte qu’ils grandissent dans un environnement sain et bienveillant est une véritable mission, pas facile souvent, pour qu’ils deviennent un jour des adultes bien dans leurs pompes.

On le sait, être parents, c’est chaud. C’est une ambivalence permanente, faite de hauts, très hauts, et de bas, très bas. Au milieu de tout ça, de ce que tout ce que la parentalité peut révéler de nous, il y a les enfants, ceux qu’on a voulus. Chaque jour, pour mes deux mômes, j’imagine qu’ils ont des petits bols à remplir. Chaque jour, j’essaye de remplir leur bol d’amour, de moments, de rire, d’écoute, pour qu’ils se sentent en sécurité et aimés. Parfois je n’y arrive pas, je merde, je suis impatiente, je crie, je m’énerve, je pleure, je rage, je m’isole, je claque la porte de la maison en me jurant de ne plus jamais y foutre un pied. C’est faux, je reviens toujours, même si ça me saoule.

Mais au milieu de tout ce bordel quotidien, on essaye, avec leur père, d’implanter des petites graines dans leur tête, des souvenirs, des moments, des émotions, des armes qui leur serviront plus tard et qui construiront les fondations de leur vie future. Ce n’est pas grand-chose, ce n’est pas énorme, mais c’est ce qu’on leur donne, comme on peut.

Les rituels et les traditions familiales

Chaque famille a ses traditions et ses rituels. Les nôtres sont relativement simples, mais j’espère qu’ils resteront gravés dans leur mémoire. Ce sont des petites choses, comme les balades au bord de la mer les dimanches — parce qu’on vit dans un coin où l’océan se déchaine souvent —, les samedis soir à regarder des films en mangeant des pizzas maison, les petits-déj’ à quatre dans notre lit qui finit plein de miettes, les soirées jeux de société où on se hurle dessus pour des +4 trop bien placés, les crackers craqués à chaque Noël, les histoires racontées chaque soir avant de dormir, les après-midis lèche-vitrines avec ma fille sans rien acheter, les câlins qui sentent le pain chaud au réveil, les heures passées à regarder le DVD du ballet du Lac des Cygnes, les aprèm pluvieux sous la couette à regarder des dessins animés et les grandes discussions qui tournent en rond, mais qu’on ne veut jamais finir.

Les faiblesses de leurs parents et leur humanité

S’il y a bien un truc qu’on ne cache pas à nos enfants, c’est qu’on est des êtres humains et qu’on est faillibles. Si les moments où mes enfants me voient craquer, pleurer, ne sont pas des bons souvenirs pour moi, j’espère qu’ils resteront dans leur mémoire et qu’ils comprendront que tout le monde pleure, que tout le monde peut vivre des moments durs, que tout le monde peut avoir la sensation d’être submergé par des vagues qui engloutissent. Même les parents. Parce qu’au bout, souvent, il y a le soleil, les temps et les jours meilleurs, les rires et les instants plus légers. J’espère que mes enfants comprendront qu’on ne peut pas être heureux sans connaître l’autre versant, qu’il n’y a pas de noir sans blanc, de joies sans peines.

L’amour, toujours

Enfin, j’espère qu’ils se souviendront que quoi qu’ils fassent, ils sont aimés. Ils sont aimés s’ils trichent, s’ils mentent, s’ils crisent, s’ils pleurent, s’ils râlent. L’amour qu’on leur porte n’a pas de condition, il est rare, mais c’est ainsi. En tant que parents, on peut être déçus, tristes, en colère et blessés, mais, dans notre conception de la famille, on ne peut pas ne plus les aimer. J’espère que le pouvoir de cette force immense qu’est l’amour parental les aidera à toujours pouvoir avancer et à avoir confiance en eux, et qu’ils se souviendront qu’on sera là pour eux, quoi qu’ils fassent.

À lire aussi : Ces 3 choses que j’aurais aimé qu’on me dise avant d’avoir des enfants


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

Inceste // Source : Canva
Daronne

Inceste : des expertes de l’ONU exhortent la France à protéger les enfants et à soutenir leurs mères

2
Canva
Daronne

La noyade sèche est une fake news

16
Pexels
Daronne

Une amende de 30 euros pour les parents en retard à l’école, non ce n’est pas une blague

17
Source : Canva
Daronne

Chronique d’une daronne : avant la colo, 4 choses importantes que je dis à mes enfants

Source : Canva
Daronne

Les vacances d’été ont un impact négatif sur la santé des enfants (étude)

18
Source : Canva
Daronne

Doit-on suivre les neurosciences pour être un bon parent ?

Unsplash
Daronne

Typologie des 5 types d’enfants qu’on croise aux goûters d’anniversaire

2
Source : Canva
Daronne

Chronique d’une daronne : ces signes qui prouvent tu es devenue TA mère

1
parc-asterix
Daronne

Le parc Astérix vous offre une entrée gratuite… si vous portez ce prénom

2
Canva
Daronne

Et si on accordait un congé parental aux grands-parents ? Un pays teste cette option

Pour les meufs qui gèrent