Live now
Live now
Masquer
Crédit : Melocoton Films
Culture Web

Une série ARTE sur… TikTok ? C’est réel, et c’est très cool !

16 oct 2021
La danse fait partie intégrante de TikTok, alors ce n’est pas étonnant qu’ARTE ait choisi le sujet pour une série disponible sur la plateforme !

La chose la plus importante dans la danse, c’est de connaître les bases. Histoire de vous les apprendre, TikTok s’associe à ARTE pour une série intitulé Viens on danse de 54 épisodes, qui retracent l’histoire de plusieurs styles de danse.

Chaque mois, une nouvelle discipline est explorée ; dès le 18 octobre, ça sera l’histoire du breakdance qui sera racontée en 9 épisodes de 8 minutes au total !

La danse évolue en ligne

À notre époque, beaucoup de professeurs de danse donnent des cours en ligne — avec des lives sur Instagram ou même des tutos postés sur des plateformes dédiées. Beaucoup de gens ont eu accès à des cours pour des petits prix, ou même gratuitement. Et la danse a pris de la place en ligne.

Histoire concise et en verticale 

L’initiative d’ARTE d’éduquer sur l’histoire de danses mythiques telles que le breakdance ou le krump est admirable. Cela peut donner l’envie à des jeunes spectateurs d’en apprendre plus sur le sujet, et même de se lancer dans des cours de danse !

Le format de Viens on danse, quant à lui est intriguant. Il est difficile de filmer de la danse sur les réseaux sociaux : beaucoup de tiktokeurs ne font que des chorégraphies en cadrant leur corps de la tête jusqu’à la taille, car le format vertical ne permet pas de grands mouvements ou d’effets visuels très complexes. 

Cependant, ARTE s’est donné les moyens pour réaliser une vraie mini-série. Bien que la forme TikTok puisse avoir l’air d’un obstacle, la courte durée et la voix-off de DJ Andy 4K (qui joue le rôle d’une DJ, mais en est aussi une dans la vraie vie), créent une recette qui marche pour ces premiers épisodes d’octobre !

Une première aventure dans le monde du breakdance

Pour la partie sur le breakdance, il y a plusieurs acteurs : des danseurs, des figurants, et une DJ. Fémi The Scorpion, un danseur professionnel originaire du Bénin, est le rôle principal ; dans la vraie vie, il est breakdancer et chorégraphe au théâtre national de la danse à Chaillot. 

Le danseur Femi The Scorpion en pause de breakdance
Crédit : page Instagram @femi_the_scorpion

Dans un scénario au ton humoristique, son personnage est celui d’un breakdancer du Bronx, à l’époque des Block Parties, qui s’embrouille avec un groupe de mecs pour un grec tombé par terre. Mais au lieu de se battre, ils font un battle de danse !

C’est toute l’idée de Viens on danse : raconter l’histoire de la danse, et évoquer le bien que ça a fait aux populations de s’exprimer artistiquement, par leurs propres moyens. Théo Laboulandine, coproducteur du programme explique :  

« L’idée est d’en raconter (les danses) le contexte, par une aventure transposée à notre époque, en neuf épisodes d’une minute chrono. »

Nouvelle plateforme pour un nouveau public 

Pourquoi TikTok ? Pour toucher les plus jeunes, bien évidemment. L’époque où ces danses mythiques ont été créées est bien loin pour la majorité des gens qui utilisent TikTok, alors pourquoi ne pas les éduquer sur le sujet ? 

Daniel Khamdamov, en charge de ce programme chez ARTE France, explique :

« Ce projet coïncide avec l’envie d’intégrer la plate-forme et de toucher un public jeune, qui regarde moins la télévision. »

Le format à l’horizontal peut être un peu dur à consommer pour un oeil peu habitué à Tiktok. Mais grâce à des voix-off très rythmées comme celle de DJ Andy 4K dans le premier épisode, on rentre assez facilement dans l’histoire.

De plus, il ne s’agit pas de longs épisodes : c’est plus quelque chose qui se regarde entre deux stations de bus, mais cela permet d’en apprendre plus sur la danse et potentiellement creuser ensuite avec des documentaire à regarder sur votre télé, bien installée dans votre canap’. 

Vous pourrez découvrir la première partie de Viens on danse le 18 octobre sur la chaîne TikTok de ARTE, et voici le programme : le break en octobre, le krump en novembre, le popping en décembre, le twerk en janvier, le voguing en février, et le waacking en mars !  

Suivez ARTE sur TikTok

À lire aussi : Quand les meufs de TikTok se moquent du male gaze des auteurs, le résultat est savoureux

Crédit photo : Melocoton Films & Pexels – Yogendra Singh (1701202)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture Web

L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
4 archétypes féminins, une même misogynie véhiculée
Culture Web

Vous êtes plutôt girl boss, féminin sacré, ou that girl ? Comment ces archétypes nourrissent la misogynie

Anthony Vincent

09 nov 2022

3
Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c'est une première canon
Baskets

Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c’est une première canon

Anthony Vincent

03 nov 2022

2
Bianca est la première héroïne grosse de Disney
Culture Web

Disney révèle sa première héroïne grosse dans le film d’animation Reflect

Anthony Vincent

31 oct 2022

10
poupee-peur-halloween
Parentalité

Non, les enfants ne sont pas « mignons », ils sont démoniaques et en voici la preuve !

Manon Portanier

31 oct 2022

8
Lesthétique-Tumblr-va-t-elle-régner-sur-2022
Culture Web

Pourquoi l’esthétique Tumblr revient-elle en force en 2022 ?

Anthony Vincent

25 oct 2022

14
« High Low with EmRata » : Emily Ratajkowski sort un podcast anglé sur les vertus de la colère féministe
Culture Web

Emily Ratajkowski sort un podcast avec la colère féministe en fil rouge

Anthony Vincent

14 oct 2022

Photo fournie par les sans pages
Culture Web

« Wikipédia reproduit les biais sexistes de notre société » : les sans pagEs, le collectif qui comble le fossé de genre de l’encyclopédie

Aïda Djoupa

09 oct 2022

Monika Kozub / Unsplash
Culture Web

Comment parle-t-on des règles à l’étranger ? Réponse dans ce podcast du Courrier international

Aïda Djoupa

25 sep 2022

La Petite Sirène ces réactions d’enfants au trailer en live-action vont vous faire fondre
Pop culture

La Petite Sirène en live-action : ces adorables réactions d’enfants au trailer vont vous faire fondre

La pop culture s'écrit au féminin