Live now
Live now
Masquer
Cette mère alerte sur les pédos qui gangrènent TikTok
Daronne

Cette mère de famille alerte sur les pédocriminels qui gangrènent TikTok

Sur TikTok, l’utilisatrice @hashtagfacts sensibilise sur le nombre inquiétant d’enregistrements de vidéos présentant d’innocents enfants, sans doute sexualisés par des centaines de milliers de personnes pouvant être des pédocriminels.

« Si vos enfants sont sur les réseaux sociaux, et que vous n’avez pas entendu parler de l’histoire autour de Wren, merci de m’écouter », commence l’utilisatrice @hashtagfacts dans une vidéo sur TikTok sortie le 18 juillet 2022. Cette mère de famille du Maryland aux États-Unis montre alors en arrière-plan le profil de Wren & Jacquelyn. Il s’agit du compte d’une mère et sa fille de 3 ans qui cartonne sur la plateforme chinoise : 17,3 millions de personnes les suivent.

Le nombre inquiétant d’enregistrements de vidéos d’une fillette de 3 ans

Aussi adorable soit-elle, la petite fille ne fait rien de particulier dans les vidéos filmées et postées par sa mère, aux yeux du grand public lambda. Mais ce qui interroge, c’est le nombre d’enregistrements (afin de pouvoir les retrouver et revoir facilement quand on est un autre utilisateur) de certaines vidéos en particulier.

Quand il s’agit par exemple de Wren qui joue avec des billets, cela génère environ 10.000 enregistrements, remarque @hashtagfacts. Mais quand Wren se trémousse en crop-top, @hashtagfacts souligne plus de 45.000 enregistrements. Le compteur explose quand la petite fille de trois ans mange innocemment un hot-dog : près de 375.000 enregistrements.

Le compteur explose quand la petite fille de trois ans mange innocemment un hot-dog, près de 375.000 enregistrements
Soulignés par des pointillés verts sont les nombres alarmants d’enregistrements.

Dans la barre de recherche, les suggestions d’autocomplétion (c’est-à-dire quand l’algorithme propose des recherches associées souvent tapées au mot que vous venez d’écrire) présentaient des expressions troublantes. De nombreux commentaires sous les vidéos de Wren s’avèrent également équivoques, soulignant la soi-disant maturité de la fillette de 3 ans, combien elle serait malicieuse, voire provocante.

Des enfants innocents, sexualisés par des inconnus sur TikTok

@hashtagfacts explique donc à travers sa vidéo combien n’importe qui peut accéder à ces vidéos d’enfants innocents, et que certaines personnes peuvent les sexualiser. De là à parler de pédocriminels, il n’y a qu’un pas qu’avait tenté de franchir le YouTubeur francophone Le Roi des Rats.

Enquête sur TikTok : Arnaque, prédateurs ... mais que fait TikTok ?!

Deux de ses vidéos traitent de ce sujet : l’une datée de décembre 2020 « Enquête sur TikTok : Arnaque, prédateurs … mais que fait TikTok ?! » et l’autre de mars 2021 « Le plus grand problème de TikTok : l’hypersexualisation », soulignant combien les choses avaient peu avancé en la matière, malgré de nombreux efforts côté modération.

Le plus grand problème de TikTok : l'hypersexualisation

Car TikTok s’affirme comme le réseau social le plus populaire chez les jeunes, et même les très jeunes. Et si l’âge légal pour s’inscrire est fixé à 13 ans, beaucoup d’enfants le contournent aisément, en plus de nombreux parents qui mettent en scène leur progéniture, sans forcément avoir conscience des risques encourus. D’où la nécessité d’une vidéo pédagogique comme celle de @hashtagfacts, déjà vue par plus de 7 millions de personnes sur TikTok depuis sa publication. Histoire de sensibiliser ses pairs directement dans l’espace concerné.

À lire aussi : Quand les filtres des réseaux inspirent dysmorphophobie, médecine et chirurgie esthétique

Crédit photo de Une : Capture d’écran TikTok.


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Madmoizelle : participez à notre enquête !

Les Commentaires
7

Avatar de Nienke
25 juillet 2022 à 08h03
Nienke
Au-delà de ça, l'utilisation des enfants pour faire des vues me dégoute souvent. Comme ces parents qui filment des "blagues", parfois hyper stressante pour les enfants, pour faire rire la gallerie.
J'avais vu une fois un extrait qui m'avait fait pleuré : une famille connue pour ça qui film le père qui rentre en hurlant dans la chambre d'un garçon de 10-11 ans, en lui hurlant dessus pour une bêtise imaginaire. Et le gamin en panique qui hurle, jure que c'est pas lui, pleure...
C'était hyper choquant et j'estime que ça justifie un signalement aux services de protection de l'enfance
Tout ça me rappelle une vidéo que j'avais vu, avec une mère et son bébé sur les genoux. Ils regardent tous les deux son téléphone et elle utilise un filtre qui transforme son visage à elle, en tête de dragon qui crache du feu. Le bébé, qui est capable de reconnaitre le visage de sa mère, se met à pleurer comme pas possible et est visiblement terrorisé. Ca a fait rire sa mère, les gens dans les commentaires, etc. Et de toute évidence, la mère qui a posté cette vidéo, utilise en plus la détresse de son bébé pour faire des vues. Pour moi, le visionnage était incroyablement malaisant, parce que je n'arrive pas à trouver drôle qu'un bébé se mette dans tout ces états parce qu'il a peur.
10
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Daronne

fausse-couche
Grossesse

La Syntec a créé un congé exceptionnel pour les femmes qui vivent un arrêt naturel de grossesse 

Manon Portanier

26 jan 2023

argent-couple
Daronne

Pourquoi il faut impérativement parler d’argent avant de faire un enfant

mere-allaite
Daronne

En Espagne, une mère solo va pouvoir cumuler son congé maternité et paternité

Manon Portanier

26 jan 2023

CAF-caisse-dallocation-familiales
Daronne

Quel est le nouveau montant de la prime à la naissance en 2023 ?

Manon Portanier

25 jan 2023

5
enfant-greve-que-faire
Daronne

Grèves générales : quelles sont les solutions de garde (limitées) pour les darons ?

chere-daronner
Chère Daronne

Le père de mon mec n’arrête pas de me comparer à son ex qu’il adorait

Chère Daronne

25 jan 2023

15
mere-enfant-medecin
Daronne

Le baromètre annuel sur le sexisme du HCE balance des chiffres côté parents, et c’est pas beau à lire

Manon Portanier

25 jan 2023

greffe-uterus
Daronne

La greffe d’utérus, ce n’est pas de la science-fiction et pour le moment, ça marche !

QOAOC_LILIA_V
Quand on aime, on compte

Lilia, mère solo, dépense 616 € pour son enfant : « J’ai clairement manqué d’éducation financière »

Manon Portanier

24 jan 2023

10
sommeil-bébé-parent
Daronne

Dette de sommeil des parents : comment limiter la casse ?

Pour les meufs qui gèrent