Live now
Live now
Masquer
pexels-tima-miroshnichenko-enfants-salle-de-classe
Société

Une « semaine de l’égalité » dans les écoles, et autres annonces tiédasses en ce 25 novembre

25 nov 2021
À l’occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le gouvernement présente des mesures pour protéger les victimes et sensibiliser dès le plus jeune âge. Une série d’annonces plus ou moins convaincantes.

Trop peu, trop tard. C’est un peu le sentiment qui domine, à la lecture des mesures annoncées par le gouvernement en ce 25 novembre 2021.

40%, c’est le taux de femmes victimes de violences conjugales voulant fuir le domicile qui ne se voient proposer aucune solution d’hébergement, constatait récemment un rapport de la Fondation des femmes. Les 1000 nouvelles places annoncées aujourd’hui seront-elles suffisantes pour les protéger ?

Ce sont aussi 5000 bracelets anti-rapprochement et 5000 téléphones grave danger qui vont être déployées en France pour permettre l’intervention des forces de l’ordre si un conjoint ou ex-conjoint violent approche une femme victime de violences.

Face aux 160.000 cas de violences conjugales relevés par le ministère de l’Intérieur — un nombre en augmentation — on se dit que c’est un début, mais qu’on est quand même bien loin du compte.

Une semaine de l’égalité… avec des moyens concrets ?

Une semaine de « l’égalité entre les filles et les garçons », c’est aussi l’engagement annoncé par Jean Castex en cette journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Elle sera effective l’an prochain, et prévue autour du 8 mars pour permettre « aux enseignants et aux élèves de se mobiliser autour de projets forts sur l’égalité entre les filles et les garçons, et d’en appréhender les différentes facettes ».

Une mesure qui semble aller dans le bon sens. Dans les rangs de la manifestation parisienne contre les violences faites aux femmes le 20 novembre, nombreuses ont été les manifestantes à préconiser au micro de Madmoizelle l’éducation, la sensibilisation, la pédagogie pour contribuer à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles :

Reste à savoir ce que contiendra le programme de cette semaine, et surtout si elle aura les moyens de sa mise en œuvre dans les établissements

Sur Twitter, Nous Toutes n’a pas manqué de faire part de sa prudence face à l’annonce :

« Pour que ça fonctionne : elle doit être obligatoire, elle doit être financée et organisée, elle doit s’accompagner de la mise en œuvre effective des référent•es égalité et des heures d’éducation à la sexualité. »

Une prudence légitime,puisque, comme le rappelle l’organisation féministe, le passé nous a montré que derrière certaines annonces, les actes n’ont pas suivi :

« En 2018 déjà le gouvernement avait annoncé la mise en place de référent•es égalité dans les lycées. 3 ans après, les annonces n’aboutissent pas. L’enquête #NousToutes de juin 2021 a révélé que 2 lycées sur 3 n’appliquaient pas la loi. Le personnel n’a ni moyens ni ressources. »

Convaincantes, ces mesures ? On vous laisse en juger…

À lire aussi : Les élèves trans seront-ils suffisamment protégés par les nouvelles mesures de l’Éducation nationale ?

Crédit photo : Tima Miroshnichenko via Pexels


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Les Commentaires
1

Avatar de Querencia
25 novembre 2021 à 16h30
Querencia
Je déplace mon message du coup :
Et là, NousToutes viennent donc d'annoncer que finalement, le collectif va faire une marche le ce soir en réponse aux annonces du gouvernement
Alors que quand le TDOR leur a demandé de déplacer leur manif du 20 au 25, iels ont dit que c'était pas possible
(oui, ça a pas spécialement à voir, mais j'attends déjà plus grand chose de ce gouvernement. Des assoc féministes, si)
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

Comment je suis devenue presque aveugle a 20 ans
Pop culture

La Version Audio Sous-Titrée, l’invention d’une asso qui rend les films accessibles aux malvoyants

Maya Boukella

20 jan 2023

Panorama_de_l’hémicyle_de_l’assemblée_nationale wikimedia
Société

Pour lutter contre les discriminations raciales, des militantes lancent l’Observatoire contre le racisme en politique

Maëlle Le Corre

20 jan 2023

La société s'écrit au féminin