Live now
Live now
Masquer
rooney-mara-audrey-hepburn-biopic
Cinéma

Un biopic sur Audrey Hepburn avec Rooney Mara ? Oui, on signe !

Éternelle figure du cinéma, icône de la mode, Audrey Hepburn sera bientôt détaillée dans un biopic signé par le sicilien Luca Guadagnino. Et pour l’incarner, c’est Rooney Mara qui s’y colle. Existe t-il meilleure nouvelle ?

Si vous n’aimez pas les films en noir et blanc et n’avez que faire du cinéma des années 1950-1960, vous connaissez tout de même Audrey Hepburn pour ses chignons parfaits, son eye-liner et ses perles.

Icône du cinéma ET de la mode, qui continue à être une source d’inspiration pour les jeunes actrices et les modeuses, Audrey Hepburn est une figure éternelle, qui s’est éteinte en 1993 en Suisse.

Parce qu’il était largement temps de rendre hommage à cette grande actrice qui a bien sûr tourné dans Diamants sur canapé mais aussi dans Drôle de frimousse, Vacances romaines, Le Vent de la plaine, Au risque de se perdre, Guerre et Paix et tant d’autres, Audrey Hepburn sera le sujet principal du prochain film de Luca Guadagnino.

Quant à l’exceptionnelle Rooney Mara, c’est elle qui prêtera ses traits à l’héroïne du septième art.

Que demander de plus ?

Rooney Mara, une actrice idéale pour le rôle d’Audrey Hepburn

Outre la finesse de ses traits qui n’est pas sans rappeler ceux de celle qu’elle doit incarner, Rooney Mara est une actrice d’exception, qui en dépit de sa discrétion fait une belle carrière à Hollywood.

Un biopic sur Audrey Hepburn avec Rooney Mara ? Oui, on signe !

Nommée deux fois aux Oscars pour celui de la meilleure actrice, d’abord pour Millenium, ensuite pour l’infiniment sensible Carol, elle fait des choix toujours très pointus — on se souvient avec émotion de A Ghost Story, probablement le meilleur film de fantômes qu’on ait jamais vu (oui, meilleur que La maison du diable) — sans pour autant avoir droit à une notoriété internationale comparable à celle de son compagnon Joaquin Phoenix.

Camper l’emblématique Audrey Hepburn pourrait l’aider à changer la donne et, pourquoi pas, à enfin remporter les grands prix autour desquels elle gravite depuis 2011.

Luca Guadagnino, réalisateur du biopic sur Audrey Hepburn

Et qui mieux que Luca Guadagnino pour l’aider à le faire ? Le réalisateur, très prolixe en films depuis 1999, a vu sa popularité n’exploser que tardivement, avec A Bigger Splah et Call Me By Your Name.

Particulièrement attiré par les comédies dramatiques douces-amères, il est aussi expert des grands écarts, comme il l’a prouvé en 2018 en réalisant un remake osé et ô combien délectable de Suspiria, d’abord façonné par Dario Argento en 1977.

Sous l’égide du réalisateur italien, Rooney Mara devrait faire une Audrey Hepburn plus vraie que nature. Une lourde responsabilité, d’autant qu’il s’agira étonnamment du premier biopic sur la star du cinéma des années 1960, bien qu’un téléfilm nommé Audrey Hepburn, une vie, soit sorti en 2000, qui retraçait les événements marquants de la carrière de l’actrice.

Ce biopic sera co-produit par Rooney Mara elle-même, qui signera ici sa troisième œuvre en tant que productrice, et sera mis en ligne sur Apple TV+.

Découvrez Apple TV+ à partir de 4,99€

À lire aussi : Ridley Scott avait l’occase parfaite de réparer son erreur sexiste sur Napoléon et il a fait : l’inverse

Les Commentaires
9

Avatar de GingerBraid
8 janvier 2022 à 12h11
GingerBraid
Maintenant que j'y pense, j'ai regardé une interview de Mara il y a quelques mois sur YouTube et plusieurs commentaires la comparaient à Audrey Hepburn. Notamment à cause de son attitude (réservée, très courtoise, élégante...) et apparemment de son adhésion à l'UNICEF, organisation qui était très importante dans les dernières années de la vie d'Audrey.
Je suis d'accord avec @Esturgeon je crois que autant Collins pourrait correspondre à un biopic sur les jeunes années de l'actrice, autant Mara sera sans doute plus appropriée si le focus est mis sur sa vie de femme âgée de 35/40 ans ou plus. (Après j'ai un peu peur que de toute manière, le résultat soit une vision un brin stéréotypée/limitée de sa vie, mais je demande à voir !).
2
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
critique-the-royal-treatment-netflix

Une roturière, un prince mal coiffé, un niveau de cucul digne d’Emily in Paris : c’est The Royal Treatment sur Netflix

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

3
Cinéma
critique-spencer-film-lady-di

Spencer capture la descente aux enfers de Lady Di dans un biopic qui flirte avec l’horreur

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

19
Cinéma
films-et-jury-gerardmer-2022

Les meilleurs films de genre de l’année seront à Gérardmer et on vous y emmène avec nous

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

Actualités
ana-de-armas-gage-skidmore

Deux fans d’Ana de Armas remontés portent plainte contre Universal parce qu’elle a été coupée au montage d’un film

Maëlle Le Corre

25 jan 2022

Cinéma
jessica chastain en interview sur un plateau tv

Sans le Planning Familial, Jessica Chastain n’aurait pas eu la même carrière : « J’ai pu avoir le choix »

Aïda Djoupa

24 jan 2022

Cinéma
harry-potter-retour-poudlard-absence-rupert-grint

La rumeur enfle : Rupert Grint aurait tourné la réunion Harry Potter à distance, faute de Portoloin

Kalindi Ramphul

24 jan 2022

Cinéma
documentaire-elliot-page-transidentite

Elliot Page produit un docu sur le genre et la transition qu’on a déjà hâte de voir

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

4
Cinéma
sia-suicidaire-apres-badbuzz-film-music

Suicide, idées noires : Sia a payé le prix fort le bad buzz de son film Music, accusé de caricaturer l’autisme

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

15
Pop culture
Affiche du documentaire Amour sous algorithme

L’Amour sous algorithme, l’enquête qui a mis Tinder dans la sauce, sort en version docu immersif

Société
Gaspard Ulliel

L’acteur Gaspard Ulliel est décédé à l’âge de 37 ans

Mélanie Wanga

19 jan 2022

34

La pop culture s'écrit au féminin