Live now
Live now
Masquer
Tan-France-de-Queer-Eye-crée-une-nouvelle-marque-unisexe-de-manteaux
Actualité mode

Tan France (Queer Eye) crée des manteaux « unisexes », mais en a-t-on vraiment besoin ?

L’expert mode de l’émission Netflix sort sa marque Was Him — un micro-pas pour les dressings « féminins », une occasion manquée pour les « masculins ».

Vous vous souvenez de Queer Eye ? Eh bien l’œil mode de l’émission rebootée par Netflix depuis 2018, Tan France, revient avec sa propre ligne de manteaux qu’il veut non-genrés, ou plutôt gender-free, c’est-à-dire adressés à tous les genres.

Tan France capitalise sur sa médiatisation pour ressortir une marque de mode

Avant d’être l’expert style de cette émission de télé-réalité qui relooke avec tendresse le corps et l’esprit de mecs un peu beaucoup perdus dans leur vie, Tan France a vraiment travaillé dans l’industrie dans l’industrie de la mode — chez Zara, les grands magasins britanniques Selfridges, et il a fondé en 2011 sa propre marque de vêtements femmes, Kingdom & State.

Rien n’a cartonné, mais ça, c’était avant de devenir un styliste ultra-médiatisé, notamment grâce à Queer Eye !

Également jury et animateur avec la modeuse Alexa Chung de la compétition mode télévisée Next in Fashion également produite par Netflix et diffusée début 2020, Tan France a eu le temps de développer l’envie de se relancer dans la création de vêtements, en capitalisant sur sa nouvelle visibilité.

Approché par l’incubateur de marques THMBL qui lui a donné carte blanche, le styliste commercial a donc proposé de développer une ligne baptisée Was Him de sept manteaux, adressés à tous les genres et à chérir longtemps.

Tan-France-annonce-la-nouvelle-marque-de-vetements
Tan France et ses manteaux unisexes Was Him développés avec l’incubateur de marques THMBL. © THMBL.

Marier les styles américain et britannique dans une collection de manteaux

Tan explique ainsi sa démarche au média InStyle dans un article publié le 19 octobre 2021 :

« En tant que citoyen avec une double nationalité, je voulais que ce soit un mariage de styles américain et britannique. Un manteau structuré est typiquement britannique, donc les silhouettes sont un clin d’œil au Royaume-Uni, et mon mari [Rob France] est issu d’une famille de cow-boys du Wyoming, donc je lui a demandé de concevoir des motifs sur le thème équestre pour la broderie des manteaux. »

Disponibles à partir de mi-novembre sur thmbl.com et tous sous la barre des 500€, les manteaux imaginés par Tan France avec THMBL changent un petit peu du sempiternel pardessus marron ou noir qu’on peut déjà trouver facilement partout.

La plupart des manteaux viennent du vestiaire militaire masculin

Un chouïa flamboyants, avec parfois des motifs de chevaux ou des touches de couleurs géométriques en colorblock… les manteaux de Tan France représentent peut-être une légère touche de fantaisie dans une garde-robe « féminine », mais sont déjà une preuve d’audace dans un dressing masculin (oui, la barre est au quatrième sous-sol).

Cette énième collection capsule marketée comme gender-free permet aussi de rappeler combien la plupart des manteaux devenus des classiques pour les deux genres viennent du vestiaire militaire masculin.

C’est le cas notamment du bomber d’aviateur, du trench des tranchées britanniques, du caban des marins, ou encore des pardessus d’inspiration officier. C’est cette histoire que l’on devine derrière le nom de la marque « Was Him », d’ailleurs — comprendre : « Était lui », ce qui sous-entend que c’est maintenant disponible pour tout le monde, qu’importe son genre. 

De la difficulté de proposer de la fantaisie aux hommes

Dommage, cette ligne est malgré tout une énième manifestation de mode se voulant unisexe mais qui se contente d’être « masculine » (au sens de : répondre aux codes sociaux traditionnellement reconnus comme masculin selon la majorité de la société).

Parce qu’elle se veut classique, cette collection de manteaux unisexes Was Him de Tan France n’ose pas proposer de manteaux à la forme cloches, des capes colorées, ou ne serait-ce que des manches évasées — autant de détails encore considérés comme fantaisistes, donc laissés à la garde-robe féminine.

Bref, les femmes n’ont clairement pas attendu Tan France pour s’approprier le vestiaire du pouvoir et porter avec style trench, caban ou pardessus militaire. Dans l’autre sens, en revanche, tout ou presque reste encore à faire !

Alors vous pouvez évidemment avoir un coup de coeur pour un manteau de la collection Was Him de Tan France. Sinon, vous procurer un modèle au rayon homme de n’importe quelle autre marque et boutique déjà existante fera tout aussi bien l’affaire. Pensez juste à vérifier qu’il contient au moins 70% de laine pour qu’il vous tienne chaud et vous dure longtemps.

À lire aussi : Les vêtements enfants non-genrés sont bien plus cool que la mode « unisexe » pour adultes

Crédit photo de Une : Was Him © THMBL

Les Commentaires
4

Avatar de Anthony Vincent
20 octobre 2021 à 13h02
Anthony Vincent
Merci infiniment @Esturgeon , je suis hyper honoré par ton commentaire uppyeyes:
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Actualité mode
Défilé Balenciaga printemps-été 2023

Balenciaga fait défiler ses vêtements de luxe dans la boue : la provocation de trop ?

Anthony Vincent

03 oct 2022

Actualité mode
La supermodèle Bella Hadid pour le final du défilé Coperni printemps-été 2023

Pour son défilé, Coperni a créé une robe en spray directement sur la top Bella Hadid

Anthony Vincent

03 oct 2022

Actualité mode
Karl-Lagerfeld-dessine-Fendi

Le Met Gala 2023 aura pour thème… Karl Lagerfeld qui aura droit à son expo mode posthume

Anthony Vincent

30 sep 2022

2
Chaussures
Capture d’écran 2022-09-30 à 16.02.00

Santiags, boots carrées ou sneakers rondes : les tendances chaussures de cet automne-hiver

Anthony Vincent

30 sep 2022

Actualité mode
Deux femmes en train de déplier des vêtements pexels-polina-tankilevitch-5585849

Le gouvernement français envisage 5 mesures pour des vêtements plus durables et contre le gaspillage

Anthony Vincent

30 sep 2022

1
Actualité mode
Cher et Olivier Rousteing ont clôturé le défilé Balmain printemps-été 2023

Cher défile pour Balmain car son style « Strong enough » survivrait même à l’apocalypse

Anthony Vincent

30 sep 2022

Actualité mode
Camaieu liquidé, c’est 2600 postes supprimés

Camaïeu officiellement placé en liquidation judiciaire : 2600 postes sont supprimés

Anthony Vincent

29 sep 2022

6
Tendances Mode
Ces vestes et manteaux tendance de l’automne-hiver 2022-2023

Ces vestes et manteaux tendance de l’automne-hiver 2022-2023 pour vous tenir chaud des années

Anthony Vincent

28 sep 2022

Actualité mode
Ce défilé Dior rendait hommage à Catherine de Médicis

Ce défilé Dior rendait hommage à Catherine de Médicis : de quoi réviser ses cours d’histoire avec style

Anthony Vincent

28 sep 2022

3
Actualité mode
Défilé Gucci printemps-été 2023

Gucci fait défiler 68 paires de jumeaux pour questionner l’identité d’une Italie en crise

Anthony Vincent

26 sep 2022

3

La mode s'écrit au féminin