Live now
Live now
Masquer
Tan-France-de-Queer-Eye-crée-une-nouvelle-marque-unisexe-de-manteaux
Actualité mode

Tan France (Queer Eye) crée des manteaux « unisexes », mais en a-t-on vraiment besoin ?

L’expert mode de l’émission Netflix sort sa marque Was Him — un micro-pas pour les dressings « féminins », une occasion manquée pour les « masculins ».

Vous vous souvenez de Queer Eye ? Eh bien l’œil mode de l’émission rebootée par Netflix depuis 2018, Tan France, revient avec sa propre ligne de manteaux qu’il veut non-genrés, ou plutôt gender-free, c’est-à-dire adressés à tous les genres.

Tan France capitalise sur sa médiatisation pour ressortir une marque de mode

Avant d’être l’expert style de cette émission de télé-réalité qui relooke avec tendresse le corps et l’esprit de mecs un peu beaucoup perdus dans leur vie, Tan France a vraiment travaillé dans l’industrie dans l’industrie de la mode — chez Zara, les grands magasins britanniques Selfridges, et il a fondé en 2011 sa propre marque de vêtements femmes, Kingdom & State.

Rien n’a cartonné, mais ça, c’était avant de devenir un styliste ultra-médiatisé, notamment grâce à Queer Eye !

Également jury et animateur avec la modeuse Alexa Chung de la compétition mode télévisée Next in Fashion également produite par Netflix et diffusée début 2020, Tan France a eu le temps de développer l’envie de se relancer dans la création de vêtements, en capitalisant sur sa nouvelle visibilité.

Approché par l’incubateur de marques THMBL qui lui a donné carte blanche, le styliste commercial a donc proposé de développer une ligne baptisée Was Him de sept manteaux, adressés à tous les genres et à chérir longtemps.

Tan-France-annonce-la-nouvelle-marque-de-vetements
Tan France et ses manteaux unisexes Was Him développés avec l’incubateur de marques THMBL. © THMBL.

Marier les styles américain et britannique dans une collection de manteaux

Tan explique ainsi sa démarche au média InStyle dans un article publié le 19 octobre 2021 :

« En tant que citoyen avec une double nationalité, je voulais que ce soit un mariage de styles américain et britannique. Un manteau structuré est typiquement britannique, donc les silhouettes sont un clin d’œil au Royaume-Uni, et mon mari [Rob France] est issu d’une famille de cow-boys du Wyoming, donc je lui a demandé de concevoir des motifs sur le thème équestre pour la broderie des manteaux. »

Disponibles à partir de mi-novembre sur thmbl.com et tous sous la barre des 500€, les manteaux imaginés par Tan France avec THMBL changent un petit peu du sempiternel pardessus marron ou noir qu’on peut déjà trouver facilement partout.

La plupart des manteaux viennent du vestiaire militaire masculin

Un chouïa flamboyants, avec parfois des motifs de chevaux ou des touches de couleurs géométriques en colorblock… les manteaux de Tan France représentent peut-être une légère touche de fantaisie dans une garde-robe « féminine », mais sont déjà une preuve d’audace dans un dressing masculin (oui, la barre est au quatrième sous-sol).

Cette énième collection capsule marketée comme gender-free permet aussi de rappeler combien la plupart des manteaux devenus des classiques pour les deux genres viennent du vestiaire militaire masculin.

C’est le cas notamment du bomber d’aviateur, du trench des tranchées britanniques, du caban des marins, ou encore des pardessus d’inspiration officier. C’est cette histoire que l’on devine derrière le nom de la marque « Was Him », d’ailleurs — comprendre : « Était lui », ce qui sous-entend que c’est maintenant disponible pour tout le monde, qu’importe son genre. 

De la difficulté de proposer de la fantaisie aux hommes

Dommage, cette ligne est malgré tout une énième manifestation de mode se voulant unisexe mais qui se contente d’être « masculine » (au sens de : répondre aux codes sociaux traditionnellement reconnus comme masculin selon la majorité de la société).

Parce qu’elle se veut classique, cette collection de manteaux unisexes Was Him de Tan France n’ose pas proposer de manteaux à la forme cloches, des capes colorées, ou ne serait-ce que des manches évasées — autant de détails encore considérés comme fantaisistes, donc laissés à la garde-robe féminine.

Bref, les femmes n’ont clairement pas attendu Tan France pour s’approprier le vestiaire du pouvoir et porter avec style trench, caban ou pardessus militaire. Dans l’autre sens, en revanche, tout ou presque reste encore à faire !

Alors vous pouvez évidemment avoir un coup de coeur pour un manteau de la collection Was Him de Tan France. Sinon, vous procurer un modèle au rayon homme de n’importe quelle autre marque et boutique déjà existante fera tout aussi bien l’affaire. Pensez juste à vérifier qu’il contient au moins 70% de laine pour qu’il vous tienne chaud et vous dure longtemps.

À lire aussi : Les vêtements enfants non-genrés sont bien plus cool que la mode « unisexe » pour adultes

Crédit photo de Une : Was Him © THMBL


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

4
Avatar de Anthony Vincent
20 octobre 2021 à 15h10
Anthony Vincent
Merci infiniment @Esturgeon , je suis hyper honoré par ton commentaire uppyeyes:
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

La vie s'écrit au féminin